12 astuces pour commencer le zéro déchet

Adopter une démarche zéro déchet, c’est super cool, mais parfois on ne sait pas par où commencer. En fait, nous sommes tellement habitués à vivre d’une certaine façon, que l’on ne voit plus tout ce que l’on consomme et ce que l’on jette. 

Je vous ai déjà parlé des 5  règles du zéro déchet (refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter) mais vous avez peut-être besoin d’exemples concrets pour vous lancer. Et s’il y a une chose à retenir : pensez durable. Le jetable n’a pas sa place dans nos vies, oubliez-le et pensez sur le long terme. Voici 12 gestes écolos très simples à mettre en place à la maison pour commencer votre démarche zéro déchet !

Savoir refuser

#1 Refuser les sacs en plastique dans les magasins. A la place, utilisez un sac en toile réutilisable. Ils sont très pratiques, assez grands, et se plient pour se glisser dans votre sac à main / sac à dos / poche. Ne sortez jamais sans votre sac réutilisable ! Pour les achats en vrac, notamment les fruits et légumes, utilisez des sacs en tissus lavables.

#2 Refuser les pailles, les touillettes, les serviettes en papier et les baguettes en plastique dans le bars et les restaurants. Je vous avoue que je n’ai pas encore le courage de venir avec ma serviette en tissu, mais quand j’y pense je refuse la paille dans mon verre.

#3 Refuser les échantillons et cadeaux gratuits. Les vendeuses dans les pharmacies ou magasins de beauté en mettent systématiquement dans les sacs, refusez-les ! Ne prenez pas non plus les stylos gratos et autres babioles en plastoc qui sont distribués lors des séminaires par exemple.

#4 Refuser les emballages non recyclables. Évitez au maximum les emballages en plastiques. Privilégiez les produits en vrac, ou emballés dans du verre ou du carton. Un exemple tout bête : vous pouvez trouver des pâtes en vrac ou emballées dans une boite en carton ! Idem pour les cosmétiques : vous pouvez utiliser des savons et/ou des shampoings solides pour diminuer les emballages.

 

Stop au jetable !

#5 Eliminer les pubs, les prospectus et autres imprimés publicitaires. Que ce soit dans la rue ou dans votre boite à lettres (avec un autocollant stop pub), refusez de vous laisser envahir par ces innombrables publicités, jetées sans même être lues ou, pire, qui vous donnent envie d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin.

#6 Remplacer le jetable par le durable. Concrètement, ça veut dire que vous ne devez plus utiliser tout ce qui est à usage unique (on fait une exception pour les préservatifs hein !) comme par exemple : les cotons démaquillants, les cotons-tiges, le papier essuie-tout, le film plastique alimentaire, les canettes et bouteilles en plastique (achetez une gourde !), les boites en plastique dans la cuisine (préférez le verre), etc.

 

Mieux consommer

#7 Acheter de façon durable. Je n’ai pas encore la trentaine mais j’ai déjà compris ça depuis longtemps. En effet, il vaut mieux acheter quelque chose de cher et de bonne qualité une seule fois plutôt que des objets de mauvaise qualité qu’il faut remplacer souvent. Attention, je ne vous dis pas de tout jeter pour vous ruiner à tout racheter ! Mais lors de votre prochain achat, pensez-y.

#8 Ne pas acheter de choses inutiles (qui finiront à la poubelle). Avez-vous réellement besoin de ce truc ? Nan, mais vraiment je veux dire. Regardez-moi dans les yeux ! Huumm ?? C’est bien ce que je pensais. Alors reposez-le et passez votre chemin. La société, à travers la télé, les magazines, la publicité, nous fait croire que nous avons besoin de plein de choses mais ce n’est pas vrai ! Sans vouloir faire une fois de plus l’apologie du minimalisme, je suis convaincue que vivre avec moins ne veut pas vivre moins bien, bien au contraire…

#9 Donner ou troquer. Ce que vous vous apprêtiez à jeter peut être utile à quelqu’un d’autre. Bien sûr, il ne faut pas encombrer votre mère, votre soeur ou votre cousine avec vos vieilles affaires ! Cependant, vous pouvez donner ou troquer pour rendre service ou acquérir de nouvelles choses sans dépenser un centime.

#10 Transformer des déchets en trésor. Une boite à chaussures peut servir de tiroir ou de boite de rangement, une bouteille en plastique peut devenir un pot de fleur, un vieux vêtement peut se transformer en chiffon à ménage… Et les feuilles imprimées ou les photocopies peuvent resservir comme papier de brouillon !

Trier et composter

#11 Pratiquer le tri sélectif. Les papiers, les cartons, certains plastiques et le verre se recyclent. Installez un sac ou une 2e poubelle dans votre cuisine pour y mettre tous les emballages recyclables. Au début c’est un peu difficile de s’y retrouver mais vous pouvez trouver sur internet des guides à imprimer. Je vous conseille aussi l’application « Guide du tri ».

#12 Cuisiner les épluchures et composter les déchets organiques. Les feuilles et la peau de certains légumes ou fruits peuvent servir pour faire d’autres recettes. Les autres déchets organiques peuvent être compostés, dans votre jardin ou même sur votre balcon avec un lombricomposteur.

 

Pour aller plus loin :

 

2 pensées sur “12 astuces pour commencer le zéro déchet

  • 28/09/2016 à 17:19
    Permalink

    Tous ces conseils sont plein de bons sens. Je me tourne de plus en plus vers le minimalisme et la réduction des déchets. La résolution de la rentrée ? Aller au marché, avec des sacs de courses, et refuser les sacs plastiques. Mon prochain achat utile ? Un bokashi ! Pour composter mes déchets organiques.
    Et mieux réfléchir à chacun de ses achats ça change la vie : j’ai plus d’argent sur mon compte, et je peux me payer des leçons de piano. Je savoure des petits plaisirs simples.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :