5 conseils pour manger sain et écolo sans se ruiner

Manger sain, manger végé,  manger écolo… Pas facile de concilier tous ces aspects dans son assiette. Comment manger sain et pas cher sans passer 3 h dans les magasins ? On fait le point !

Manger sain, ce n’est pas forcément une évidence pour tout le monde. Comment acheter, comment cuisiner, sans y laisser un SMIC, ça demande un peu d’organisation, quelques astuces et une pincée d’imagination.

 

Manger sain et simple même au supermarché

J’ai lu récemment 100 réflexes pour bien acheter au supermarché de Anne Dufour, ce livre hyper intéressant explique comment faire ses courses au supermarché. Contrairement à d’autres ouvrages plus récents, il ne décortique pas les rayonnages en attribuant les bons et mauvais points, mais enseigne une certaine façon de consommer pour manger sain. Du coup on apprend les bons réflexes et pas besoin de passer 3h dans le magasin pour vérifier chaque produit dans la bible.

 

3 astuces pour évitez les pièges au supermarché

Evitez les produits transformés et les plats cuisinés. En un mot : manger simple. Exit donc les plats cuisinés en sauce, les poêlées surgelées et les desserts lactés aux pseudos morceaux de fruits ou aux goûts venus de l’espace. Ça élimine déjà 50% du magasin ! Privilégiez les produits simples, sans ajout et sans transformation. En plus, ça permet de faire des économies.

Ne vous laissez pas avoir par le marketing. Tous les produits « enrichis en » ou avec X choses « en moins », c’est du pipeau ! Aucun produit n’a besoin d’être enrichis en quoique ce soit et bien souvent ce qui est enlevé (par exemple le sucre) est en fait remplacé par un autre élément, parfois pire (par exemple du gras, miam).

Lisez les étiquettes. Sachez que les ingrédients sur les étiquettes (écrits en orange sur rouge taille 8,5) sont classés par ordre de proportion. Le premier ingrédient cité est donc l’ingrédient majoritaire du produit. Exemple : le brownie de Monoprix comprend en premier lieu du sucre, et celui de Brossard du cacao. Ça laisse songeur… Autre chose : si la liste des ingrédients est trop longue, il y a cachalot sous caillou ! Elle ne devrait pas excéder une dizaine d’ingrédients et doit ressembler à une recette maison. La preuve, Béa Johnson (oui encore elle !) a décidé de faire sa moutarde maison après avoir lu la liste d’ingrédients sur son pot de moutarde. CQFD.

 

C’est la grande question ! En tout cas c’est la question que je me pose depuis 6 mois. Manger « bio » ne veut pas dire manger écolo. Et manger végétarien ou vegan ne veut dire manger « bio » ni écolo… Aie aie aie !

Manger « bio » consiste à consommer des produits issus de l’agriculture biologique. Ces produits sont bien souvent labellisés, mais pas toujours. Et d’ailleurs parfois les produits estampillés « bio » ne le sont pas vraiment… Difficile d’y voir clair ! Si vous achetez dans un vrai magasin bio (et pas au rayon bio du monoprix, par exemple) vous avez toutes les chances de manger vraiment « bio ».

Le problème c’est que les produits « bio » ne sont toujours écolo, voire pas du tout. Ils sont bien souvent suremballés et/ou viennent de très loin, comme par exemple les fruits et légumes. Vous pouvez cependant manger bio sans vous ruiner avec un peu d’organisation.

Pour résoudre ce problème de transport, la solution est donc de manger « bio », de saison ET local (et donc renoncer aux avocats… personnellement je n’ai pas réussi !) Quant aux emballages, tournez-vous vers le vrac, qui est le Graal du consommateur malin et zéro déchet.

 

Vous êtes végétarien ou végétalien ?

Vous voilà donc avec un caddie rempli de produits sain, simple, bio et en vrac. Super !

Ah, vous êtes végétarien ou végétalien ? Dans ce cas, deux options s’offrent à vous. Soit vous consommez des céréales, des légumineuses, des fruits et légumes, des oeufs, du fromage en vrac, soit vous consommez des simili carnés et des faux-mages, et là c’est la fête de l’emballage. La moitié de ma poubelle est remplie d’emballages plastique de mes saucisses de tofu… Gloups ! La solution serait d’y renoncer, ou comme le préconise Antigone XXI de préparer vous même vos produits.

 

Résumons : il est possible de manger sain, pas cher et écolo à conditions de changer radicalement vos habitudes de consommation ! Voici 5 conseils à suivre :

  • Etablissez des menus et n’achetez que ce dont vous avez besoin pour votre semaine.

  • Privilégiez les produits simples et peu transformés

  • Choisir si possible des produits « bio »

  • Favorisez les produits locaux et de saison

  • Achetez en vrac

Il vous faudra sans doute un peu de temps mais votre corps et la planète vous diront merci !

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour manger sain ?
(Psssiiittt ! Tu peux aussi épingler mon article sur Pinterest !)

conseils pour manger sain | ma conscience écolo

2 pensées sur “5 conseils pour manger sain et écolo sans se ruiner

  • 09/05/2017 à 19:30
    Permalink

    Hello!
    Encore de très bons conseils. J’essaie de réduire mes déchets et ça se passe plutôt bien quand je vais au marché vu qu’il n’y a pas d’emballage. Sinon j’achète au max en bocaux car le verre se recycle bien. Mais j’avoue, que ça soit à bio c bon ou carrefour market, je suis faible devant les nuggets veggie et tous les simili carné. C’est mon point faible mais disons que ça aide quand mon chéri qu’est pas veggie mange avec moi 🙂
    Biz et bonne soirée
    Mimi

    Répondre
    • 10/05/2017 à 08:39
      Permalink

      Hey 🙂 ne t’inquiète pas, ici aussi on mange parfois des produits simili-carnés emballés, surtout quand on a pas le temps de cuisiner. Mon chéri est omni mais il adore les nuggets, je peux bien lui accorder ça de temps en temps :p si ça reste occasionnel, y a pas de honte à craquer 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

43 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
+1