35 gestes bons pour la planète

19/11/2016

Ce mois-ci, j’ai encore emprunté beaucoup plus de livres à la bibliothèque que je ne pouvais en lire. J’ai quand même eu le temps de glaner quelques nouvelles idées pour mon foyer écolo. 

J’ai lu 4 nouveaux livres sur l’écologie au quotidien. Bien plus que les essais de 500 pages sur le réchauffement climatique et l’extinction des espèces, ce genre d’ouvrages me plait beaucoup. Je peux y trouver des idées pour être en accord avec mes convictions et adopter un mode de vie plus « vert ». Même si beaucoup de propositions sont difficilement réalisables lorsqu’on est locataire, qui plus est dans un immeuble, ces livres m’ont beaucoup inspiré.

Au fil de mes lectures, j’ai recensé quelques petites choses bien utiles que je voulais partager avec vous. Voici 35 gestes bons pour la planète que j’ai appris dans les livres !

La maison

  • éteindre vraiment les appareils au lieu de les laisser en veille
  • éteindre la lumière en quittant une pièce
  • acheter des ampoules basses consommations ou des LED
  • baisser le chauffage (pas plus de 20°C dans la maison et 18°C dans les chambres)
  • ventiler au moins 10 minutes par jour en ouvrant grand les fenêtres et les portes
  • se soigner naturellement avec des plantes
  • désencombrer et vivre dans la simplicité

La cuisine

  • nettoyer régulièrement le frigo et régler correctement la température (idéalement 5°C)
  • faire des lessives suffisamment pleines et à cycle 40°C max
  • privilégier le four traditionnel pour la cuisson (le four micro-onde est gourmand en énergie) et les gazinières au gaz ou mieux les plaques à induction
  • mettre un couvercle sur les casseroles
  • trier les déchets
  • ne pas jeter les huiles alimentaires usagées dans l’évier (ni les restes de produits d’entretien)
  • boire l’eau du robinet (moins cher, aussi bonne et riche en minéraux)
  • déposer les déchets toxiques (piles, batteries, ampoules…) dans les déchetteries
  • Avoir un potager et/ou des plantes aromatiques en pots

La salle de bain

  • prendre des douches plutôt que des bains, récupérer l’eau qui coule pour rien le temps que l’eau chaude arrive, et couper l’eau pendant le savonnage
  • utiliser un verre à dent et couper l’eau pendant le brossage
  • mettre des mousseurs ou aérateurs sur les robinets
  • installer une chasse d’eau à double vitesse ou mieux encore adopter les toilettes sèches
  • ramener les médicaments usagés / périmés / en surplus à la pharmacie

Les transports

  • Privilégier les transports en commun, le vélo ou vos jambes (ça marche très bien aussi)
  • En voiture, opter pour le covoiturage ou la location de voiture

Les courses et le shopping

  • Privilégier les produits bio, de saison et locaux (on ne le répétera jamais assez !)
  • Limiter la viande et le poisson
  • Prendre des produits avec des emballages recyclables, ou mieux sans emballage du tout (vive le vrac !)
  • Refuser les sacs plastiques
  • Mettre un stop-pub sur la boite aux lettres (même si, visiblement, les distributeurs de prospectus ne savent pas lire…)
  • Acheter selon nos besoins (en préparant les menus à l’avance par exemple)
  • Limiter les achats de produits en plastique (le verre, le bois ou l’inox c’est tellement plus beau !)
  • Acheter d’occasion quand c’est possible, revendre ou donner les vieux objets

Au travail

  • Adopter la gourde et la lunch box pour éviter gobelets en plastique et consort.
  • Eviter les impressions inutiles et les envois de mails avec des PJ volumineuses
  • Réutiliser le papier imprimé au recto pour faire du papier de brouillon
  • Travailler à domicile (les progrès de la communication le permettent)

 

D’après le livre de Pascal Carré, et contre toutes attentes, je suis dans la catégorie « famille Gaspi », voire « famille SuperGaspi ». Comme vous pouvez l’imaginer, j’étais ravie de savoir ça. C’est sans doute pour cela que je n’ai pas aimé le livre. Cette façon de cataloguer les gens selon leurs gestes négatifs et non selon leurs efforts a le don de m’énerver…

En réalité, je fais déjà la plupart de ces gestes écolos mais il y en a d’autres que je n’ai pas encore adopté. Rappeler ces gestes est toujours utile, et qui sait, cela rassurera peut-être ceux qui pensent être des gaspilleurs ou de mauvais écolos ! Rappelez-vous que chacun fait sa part et que chaque geste compte 😉

 

35-gestes-bons-pour-la-planete ma conscience écolo


SOURCES :

Ces gestes écologiques qui font faire des économies, de Pascal Carré (Seuil, 2009)

Vivre simplement pour vivre mieux – Le guide des décroissants, de Philippe Lahille (Editions Dangles, 2009) avec 130 conseils pratiques, vous pouvez même cocher les cases.

Vivre mieux en dépensant moins, de Catherine Paris (Dunod, 2011)

Planète attitude – Les gestes écologiques au quotidien (Seuil, 2004) avec en bonus un test pour connaitre votre empreinte écologique.

4 Comments

  1. Kellya

    19/11/2016 at 20:08

    Merci pour cette liste claire et qui est toujours un bon rappel. Je pense etre plutot une bonne élève, mais bien sur je ne suis pas parfaite non plus! En particulier, je prends un bain par mois, avec des sels de bain dedans qui m’aident beaucoup à contrer mon manque de magnesium, et puis c’Est vraiment un moment privilégié pour prendre soin de moi, alors je considère que cela vaut le coup. D#ailleurs, tu as écrit « prendre des bains plutot que des bains » 😉
    Et nettoyer le frigo, je le fais à chaque démßenagement… en me promettant que je ferai mieux la prochaine fois :s

  2. Aurelia

    27/11/2016 at 15:47

    Et beh, si toi tu es dans la famille Gaspi, les autres sont quoi?!
    Tu peux m’eclairer sur la raison écolo du « nettoyer régulièrement le frigo et régler correctement la température (idéalement 5°C) »?

    1. Sophie

      27/11/2016 at 20:15

      Apparemment si le frigo est mal réglé ou pas bien dégivré, il consomme beaucoup plus. Pour la température, si tu fais moins de 5°C il doit aussi travailler plus… Tant qu’on y est faut aussi isoler le four, réutiliser l’eau chaude du lave vaisselle ^^

  3. Marina

    05/09/2017 at 14:49

    Supers idées, bien résumées !
    Pour le travail , il y a encore beaucoup de boulot pour devenir écolos (je travaille dans un hôpital…)
    Pour le reste, j’y travaille ! 🙂

Leave a Reply

214 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
+1