Un an sans acheter de vêtement

26/03/2017

Oui, oui vous avez bien lu. Cela fait un an que je n’ai pas acheté de vêtements.  Une année sans virée shopping ! Rassurez-vous, tout va bien. Et contrairement à ce que je pensais, ça ne me manque pas du tout.

Mon dernier achat est une robe noire de la boutique Camaïeu. Je l’ai acheté en février ou mars 2016. Oui, j’ai acheté une robe d’été en plein hiver, tout va bien. La robe en question est légère, plutôt pour le printemps ou l’été, mais je l’ai prise en noire donc elle fait robe chic de soirée. Le genre de robe que tu portes une fois par an. Le summum de l’achat inutile. Et ça n’a pas loupé, depuis son achat je ne l’ai porté qu’une seule fois. Evidemment j’avais plein de bonnes excuses : il fait trop froid, il fait trop chaud, je ne porte pas de robe dans le métro, je ne l’ai pas repassée, etc. Vous voyez le genre de vêtement dont je parle ? Et cette robe est toujours dans mon dressing, elle fait de la résistance.

 

Pourquoi j’ai arrêté d’acheter des vêtements

Je vous en parlais dans un précédent article, j’essaie d’adopter une garde-robe minimaliste. Bien évidemment, mon dressing de 90 pièces a fait hurler à la mort la meute de minimalistas qui rode sur les réseaux sociaux. Merci les rageuses, allez voir ailleurs !

Personnellement, je suis assez satisfaite de l’état actuel de mon dressing. 6 mois après le dernier tri, mes vêtements remplissent seulement un portant, une étagère et 3 tiroirs de commode. Mon copain (il va falloir que je lui trouve un nom officiel pour le blog…  Appelons-le tout simplement A.) a pris possession de 3 tiroirs de la commode et de deux étagères. Du côté des chaussures, ce n’est pas compliqué : le meubles à chaussures est réservé pour mes 8 paires.

Même si j’ai encore du chemin, je suis assez fière du résultat. Il y a quelques années c’était inimaginable pour moi de ne pas avoir d’armoire remplie à ras bord. Les filles aiment les fringues, tout ça tout ça, toi-même tu sais. Puis j’ai vu l’article de Laetitia du blog Le Corps La Maison L’esprit dans lequel elle explique qu’elle n’achètera plus de vêtements et qu’elle portera une tenue différente par jour pendant un an pour prouver qu’elle en a déjà suffisamment. Puis en fouillant, j’ai trouvé plein d’articles sur le sujet et je me suis rendue compte que moi-aussi je n’utilisais qu’une infime partie de ma garde-robe et qu’il était temps de faire quelque chose.

 

Comment arrêter d’acheter des vêtements ?

Mais revenons à mon année sans acheter de vêtements. Franchement, cela ne m’a pas manqué. Enfin, pas trop. Tout d’abord, le fait d’avoir trié et rangé mes vêtements me permet d’avoir une idée précise de ce que j’ai. Et malheureusement, je n’ai besoin de rien, sauf d’un pantalon maintenant que j’ai cassé la fermeture éclair de mon jean favori.

Ensuite, j’ai supprimé les tentations. Le meilleur moyen de ne pas manger de sucreries, c’est de ne pas en acheter, n’est-ce pas ? Pour les fringues, c’est pareil. Si je rentre dans un magasin de vêtements, je vais forcément trouver quelque chose à acheter (surtout en ce moment car je n’ai pas de sous et donc tout me semble génial et fabuleux, vous voyez ce que je veux dire). Alors malgré le fait d’habiter à 2 minutes d’un centre commercial, je ne vais plus dans les magasins.

 

Quel impact sur mon budget ?

Cette année, mes seuls achats ont donc été des livres, des DVD et des objets pour la maison, dont mon Magimix qui a lui seul engloutit mon budget shopping des deux prochaines années, sans compter bien évidemment les cadeaux pour Noël ou les anniversaires. J’ai donc aussi arrêté les achats compulsifs, et je me suis lancéeà moi-même le défi de ne pas racheter quelque chose avant de l’avoir terminé et/ou de n’acheter que des choses vraiment utiles et durables, quitte à y mettre plus cher.

Bien évidemment, ces dépenses en moins ont un impact très positif sur mon budget global et je n’aurais sans doute pas pu m’offrir un robot de cuisine si j’avais continué à dépenser tous mes salaires dans des achats inutiles ! C’est aussi plus de budget pour les sorties au cinéma (j’ai pris un abonnement), au restaurant ou même pour les vacances. Avec cette nouvelle façon de consommer, nous avons réparti différemment nos pôles de dépenses et nous sortons davantage sans faire baisser notre niveau de vie.

 

Acheter des vêtements autrement

Même en ne portant que le nécessaire et en prenant soin de ses vêtements, il arrive un moment où il faut acheter une nouvelle pièce. Cependant, je me suis fixée deux objectifs. Tout d’abord, appliquer la règle du « un qui rentre, un qui sort ». Cela veut dire que si j’achète un nouveau vêtement, il doit remplacer un autre vêtement usé ou qui ne me plaît plus.

Ensuite, j’aimerais vraiment acheter des vêtements de façon plus responsable, comme par exemple des vêtements d’occasions et/ou des vêtements d’une marque éthique. Le problème c’est que faire 1h de RER pour trouver une friperie à Paris, ça me semble contre productif et acheter sur internet n’est pas franchement éco-friendly non plus. Je dois donc trouver une solution !

Et bien évidemment, fini les fringues à deux francs six sous (#expressiondevieux) qui s’abîment au bout de deux lavages. Il n’y a pas de secret, il faut parfois mettre le prix pour avoir une pièce de qualité qui dure longtemps !

 

Et vous, quel est votre rapport avec le shopping ?
Vous achetez souvent des vêtements ?

un an sans acheter de vêtement ma conscience écolo

43 Comments

  1. Ava du Parc

    26/03/2017 at 09:03

    Tout à fait d’accord à propos des achats Internet. Mais un peu en contradiction avec votre article sur les livres et Amazon 😉
    Les sites comme vide-dressing permettent la remise en main propre, une bonne manière aussi pour la seconde vie des vêtements.

    1. Sophie

      26/03/2017 at 14:02

      C’est vrai que les sites comme Vinted ou Vide-dressing sont très pratiques 🙂 En quoi cet article est-il contradictoire avec celui sur les livres ?

  2. Leslie

    26/03/2017 at 10:08

    C’est rigolo, la vidéo qui sort sur ma chaîne la semaine prochaine est typiquement dans ce registre et je dis à peu près les mêmes choses que toi ! 😀

  3. eloOnaturel

    26/03/2017 at 15:07

    Coucou, je suis en pleine réflexion avec moi même sur ce sujet. J’ai fait du shopping pour la dernière fois pendant les soldes de janvier et encore parce que j’avais eu des bons à noël. Ce jour là je suis rentré et j’ai fait du tri pour justement voir que la plupart des vêtements je les ais portée une fois et que je tourne souvent avec les mêmes. Du coup pour le moment je fais une pause bien que les tentations sont grandes notamment sur le net, j’était du genre à faire du shopping tout les mois. J’aimerais aussi investir dans du qualitatif et éthique cependant je suis ronde et en grande taille c’est moins évident. Mais pour le moment je ne peut pas dire que j’ai vraiment besoin. Et effectivement cela permet de faire d’autres achats sûrement plus utile comme ton magimix 🙂

    1. Sophie

      26/03/2017 at 15:16

      Avant de commencer ma démarche ZD, j’achetais souvent des fringues, surtout quand j’avais le cafard ! Maintenant j’évite les tentations : je ne vais plus dans les magasins même pour « regarder » sinon je risque de ressortir avec plein de vêtements dont je n’ai pas besoin. Là j’ai un jean à acheter, je recule le moment d’aller dans le magasin…

  4. rosenoisettes

    26/03/2017 at 15:35

    Hello !
    je n’ai jamais été une grande dépensière côté vêtements alors il m’a été simple de limiter davantage mes achats. Au contraire j’ai eu plus de mal à trier les vêtements, je garder les « au cas-où »…
    Beau chemin en tout cas ! Et bonne continuation 🙂

    1. Sophie

      26/03/2017 at 15:43

      Merci 🙂 Moi aussi je garde beaucoup de vêtements « au cas où » comme ma robe bleue « au cas où je serai invitée à un mariage » ^^

  5. Gautun

    26/03/2017 at 17:04

    Ça fait quelques années que je fonctionne également ainsi … d’autant que ma mère est couturière donc nous avons l’idée du coût en tête qui est souvent disproportionné…

    Je viens de découvrir la magie du « à domicile « avec Captain Tortue  » une qualité wahou, des vêtement originaux, classes… et tout ça chez soi… ce qui m’a permis de me dire ca je peux le mettre avec ce petit haut ou ces paires de chaussures…. etc moment très agréable …

    Et ca existe même pour les chaussures… 😉

  6. Mme_camicase

    27/03/2017 at 06:01

    Merci pour cette article ! Je me sens moins seul 😉
    Comme toi j’ai décider en 2017 de ne plus acheter d’habits. Je n’étais pas forcément une grande consommatrice mais lorsque je vais faire les boutiques je reviens avec un note plutôt sale alors 2017 à commencer par un remplaçement de mes deux seul jeans en friperie et ils sont top !! Je les adores et ils m’ont coûté 10 euros les deux !! Alors pour moi c’est comme toi. Cette année je sors beaucoup plus avec nos amies et pourtant mon niveau de vie ne change pas. Je prend du temps avec mon mari sans me ruiner et devoir baisse sur le budget alimentaire

    1. Sophie

      27/03/2017 at 08:25

      C’est fou les économies qu’on fait ^^ bravo pour ta démarche 🙂

  7. Eléonora Russo

    27/03/2017 at 09:14

    Bonjour,
    Je me retrouve bien dans ton article ! En janvier, j’ai fait mes derniers achats pendant les soldes : des pulls … car je suis hyper difficile en matière de pulls : faut pas que ça gratte, que ce soit moulant, que ça soit serré aux poignets ou en bas et l’encolure ne doit pas dépasser les « petits os » en bas du cou … une galère je dis.
    Après les soldes (raisonnables cette année), j’ai décidé de ne plus faire d’achats (fringues, livres, DVD, …) jusqu’en juillet prochain … Résultat : je m’y tiens ! Je fais une razzia mensuelle à la médiathèque (livres et DVD), j’ai trié mes vêtements (j’ai encore une garde-robe confortable et je ne souhaite pas qu’elle baisse encore mais plutôt qu’elle soit plus réfléchie), … J’avoue que depuis janvier je n’ai pas mis les pieds dans un magasin car j’ai jugé plus prudent de rester loin des tentations …
    Bref, je suis ravie de ma démarche et des résultats (pas que financiers d’ailleurs).
    Très bonne journée

    1. Sophie

      27/03/2017 at 11:38

      tu as de quoi être fière 🙂 j’achete encore des livres même si j’ai diminué grâce à la bibliothéque. Et la meilleure solution c’est de rester loin des tentations comme tu dis ^^

  8. Virginie - Avril sur un fil

    27/03/2017 at 12:11

    Bravo pour ta démarche!
    Pour ma part, j’ai acheté mon dernier vêtement en décembre 2015. Depuis, tous les petits nouveaux sont cousus main.

    1. Sophie

      27/03/2017 at 12:52

      waou cousus main ? je suis admirative ^^

  9. kellyac

    27/03/2017 at 20:36

    Wow, impressionant! Je n’ai jamais été une grande amoureuse du shopping, du coup je ne crois pas pouvoir passer une année sans achats. Cette année, 3 de mes 4 pantalons sont arrivés en fin de vie (et le 4ieme a eu droit à son premier rapiessage). Donc j’ai acheté 2 pantalons. Bon, par contre en cherchant le 3ieme, j’ai acheté un pull et une robe, personne n’est parfait.
    Hereusement que les beaux jours reviennent et que je vais recommencer à ne porter que des robes et jupes!

    1. Sophie

      28/03/2017 at 08:18

      En été c’est short pendant 2 mois je ne me pose pas la question ^^ c’est bien plus facile de s’habiller en été je trouve !

  10. Agnès

    29/03/2017 at 16:13

    Voilà une bonne décision. Je n’ai jamais aimé le shopping alors depuis toujours j’achète les vêtements dont j’ai besoin; Mais c’est de plus en plus difficile de trouver des vêtements qui durent. Même en mettant le prix, la qualité est rarement là!

    1. Sophie

      29/03/2017 at 16:34

      Oui malheureusement le prix n’est pas toujours gage de qualité. Il faut essayer de trouver le plus éthique et le plus solide possible mais ce n’est pas facile.

  11. LesMeufines

    29/03/2017 at 19:44

    Salut 🙂
    Merci beaucoup pour cet article je le trouve formidable, j’aime beaucoup faire du shopping et avoir le choix dans mon dressing donc un an sans acheter de vêtements je ne m’y vois pas même si je dois avouer que ça ne peut que faire du bien !

    1. Sophie

      29/03/2017 at 19:48

      le choix me fait peur ^^ je préfère avoir moins d’affaires mais des pièces qui me plaisent toutes, et qui sont polyvalentes. Fini le pantalon noir un peu taille de basse qui ne va avec rien ! Cela dit, je ne suis pas très regardante sur ma tenue alors ça aide 😉

  12. Leila Eggan

    29/03/2017 at 19:51

    Franchement, chapeau ! J’aime beaucoup l’idée d’avoir une penderie « minimaliste », d’ailleurs, ça fait quelques années que j’y songe… J’y arriverai un jour ! En tout cas, bravo !

    1. Sophie

      29/03/2017 at 20:31

      Il suffit de se lancer 🙂 au début j’avais du mal mais maintenant je suis ravie et je porte chacun de mes vêtements avec plaisir !

  13. marinebing

    29/03/2017 at 20:29

    Je pense que ce blog et moi on va être copains !

    1. Sophie

      29/03/2017 at 20:30

      Tu es la bienvenue ici Marine 🙂

  14. mademoiselleandthecity

    29/03/2017 at 23:18

    Wahou, je trouve ça incroyable. Quelle volonté ! C’est vrai que cela doit avoir un vrai impact sur ton budget au quotidien du coup.
    J’aimerai bien avoir cette force de caractère !!

    Bises

    Chloe – http://www.mademoiselleandthecity.com/

    1. Sophie

      30/03/2017 at 09:13

      Merci ^^ certain(e)s me trouvent folles, je préfère qu’on me dise que j’ai du caractère haha 😀

  15. Alexandra

    31/03/2017 at 14:05

    C’est une démarche qui m’attire beaucoup. Je suis même rentrée dans un groupe spécifique sur facebook, mais les commentaires et les posts de certaines personnes intégristes m’ont dégoûtées, dans le sens où même aller au cinéma ou au restaurant c’était pêché. Alors à quoi bon se restreindre ? Moi je pense exactement comme toi, si tu économises quelque part, mais pour le dépenser ailleurs ! Et te faire plaisir ! D’ailleurs, ma mère a le magimix et c’est tellement bien ! Un super investissement 😉 Moi j’aimerai me limiter dans les vêtements aussi, mais pour partir plus en voyages (ou du moins, plus loin!). Seul hic : j’aime trop les petites robes… Mais j’y travaille !

    1. Sophie

      31/03/2017 at 14:20

      tu as bien raison, je ne suis pas d’accord non plus pour se priver juste pour se priver… A mon avis, pour réussir il faut avoir un objectif précis (pour nous par exemple c’est s’acheter une maison !) car ça ne sert à rien de jouer les Picsou. Bien sûr l’impact écologique est aussi très important pour moi mais chacun doit trouver sa propre motivation 🙂

  16. Golden Cheer Grahams

    31/03/2017 at 16:09

    Seulement 8 paires de chaussures ?! J’en ai 16 rien que pour l’hivers !
    J’admire, mais je ne pourrais pas…

    1. Sophie

      31/03/2017 at 18:06

      j’en ai plus que 7 😀 je n’aime pas marcher en talons, alors ça réduit beaucoup ^^ J’ai 2 paires de bottines (plates) pour l’hiver, une paire de sandale et une paire de basket en toile, une paire de Derbies (ça va avec tout !), une paire à talon (la seule ^^) et une paire de basket de sport. Et avec ça je fait toute l’année 😉

      1. Anastasia

        10/08/2017 at 11:07

        Une paire de cuissarde et une de basket je bas ton record l’été c’est pied nu ou basket ! Bisous et chouette idée !!

  17. Nianga Léna

    31/03/2017 at 16:47

    J’aime beaucoup ton article.

    Je fais la même démarche ne ce moment. Mais pas forcément de manière consciente à la base. Suite à un déménagement, je ne suis rendue compte que j’avais vraiment beaucoup mais beaucoup de vêtements et chaussures. Je suis un peu fashionista sur les bords… 🙂

    Je remplissais 2 grands dressing ikea de 3 mètres de longs et 2m40 de haut (donc 6 mètres de dressing) et ça débordait. J’avais plus de 4O escarpins (je ne compte pas les bottes, bottines, speakers…).
    J’ai donné 1/6 ème de ma garde robe à la croix-rouge. J’ai gardé l’essentiel et ça faisait 8 mois que je n’avais rien acheté sauf 2 ou 3 choses notamment hier.

    Ca fait un bien fou d’avoir plus de lisibilité dans mon dressing, de moins se prendre la tête et sa fait des économies…
    Voilà pour mon expérience.

    Super blog!

    1. Sophie

      31/03/2017 at 18:07

      Moi aussi ce sont les déménagements qui m’ont poussé à faire du tri 🙂 je perdais une partie de mon dressing à chaque déplacement ! Aujourd’hui, ça tient dans une commode… J’ai beaucoup de moins de problème qu’avant pour m’habiller le matin :p

  18. Cindy - The Beautyfull World

    01/04/2017 at 18:36

    Hello
    Mon expatriation en Irlande m’a permis de faire une sélection dans les vêtements qui me plaisent le plus. Une fois sur place j’ai évidemment fait du shopping et blindé armoires et commodes. Heureusement il y a quelques mois j’ai eu un déclic et depuis je trie au fur et à mesure. Je donne les vêtements aux Charity Shops, qui les revendent ensuite (même principe qu’Emmaus en France). Je préfère cette solution à celle de H&M, qui me pousserait encore à l’achat avec le bon de 15% de réduction offert.
    A mon retour en France j’aurai un énorme tri à faire… rien que l’idée me donne le vertige tellement j’ai laissé de vêtements basiques chez mes parents.
    Je trouve que c’est une très bonne chose de savoir se restreindre sur des achats mais tout en sachant se faire plaisir ailleurs 😉
    Cindy

    1. Sophie

      01/04/2017 at 18:40

      Hello 🙂 je trouve que les déménagements sont très utiles pour faire du tri ! C’est comme ça que j’ai commencé 😉 C’est vrai que les systèmes « je donne contre un bon de réduction » ça pousse à l’achat, c’est assez vicieux. Il vaut mieux donner aux assos ^^

  19. La Carotte Masquée

    02/04/2017 at 21:25

    Je me reconnais à 100% dans ton article. Je crois que moi aussi mon dernier achat c’était en février 2016: une tenue indienne pour un mariage, que je n’ai au final pas remis depuis. Absolument inutile, comme ta robe noire!
    Et petite question con mais pour la fermeture éclair de ton jean, c’est pas réparable? Après t’as peut-être tout simplement envie d’en changer.
    ps: 90 c’est super chouette, tu comptes les sous-vêtements? tu me motives pour compter!

    1. Sophie

      03/04/2017 at 08:52

      J’ai reporté la robe noire récemment, elle ne me plait plus du tout ! Du coup je l’ai mis à donner ^^ Je vais essayer de faire réparer le jean, plusieurs personnes m’ont dit qu’une retoucheuse pourrait me le faire facilement 🙂 Et non je ne compte pas les sous-vêtements (culottes, chaussettes, soutiens-gorge) ! J’ai compté les hauts, bas, manteaux, écharpes, sacs, chaussures, pyjamas et maillots de bain.

  20. Note positive

    22/04/2017 at 10:22

    Je suis très admirative car la démarche me semble compliquée. Bizarrement je me sens plus à l’aise dans certains vêtements et l’envie d’en changer se fait parfois ressentir.

    1. Sophie

      22/04/2017 at 14:28

      Je ressens moi aussi cette envie de changer mais bien souvent c’est éphémère. Je note ce que je veux sur une liste et quand je le relis qq jours plus tard je me rends compte que je ne le veux plus… et surtout j’évite d’aller dans les magasins !

  21. Christine - le carnet sur l'étagère

    28/06/2017 at 19:38

    Bonjour Sophie,

    Bravo pour ton article sur la surconsommation de fringues.
    J’ai été moi-même une fashion victim il y a des années de ça.
    Aujourd’hui, j’essaie d’être raisonnable et de porter ce que j’ai, comme toi.
    J’ai de la chance de pouvoir acheter d’occasion là où j’habite, mais il faut faire attention aux achats d’occasion car on peut tomber dans une autre forme de consumérisme, parce que c’est pas cher !
    Je crois qu’il faut faire un gros travail sur soi et prendre conscience que la société de consommation c’est aussi la société de la surabondance, on veut tout parce que c’est disponible.
    Ma devise maintenant c’est : c’est pas parce que ça se vend qu’il faut l’acheter !
    Du coup je ressens une forme de détachement face à la marchandise.

    1. Sophie

      29/06/2017 at 21:14

      c’est une très bonne devise 🙂 je préfère acheter neuf mais moins souvent que remplir mon armoire avec des fringues d’occasions. Dans tous les cas j’évite les magasins, comme ça je suis loin de la tentation. Et surtout je n’achète que si j’ai un vrai coup de coeur ET que je peux mettre la pièce avec mes autres vêtements.

  22. Véronique

    26/07/2017 at 13:57

    J apprécie votre démarche….. de mon côté, j essaie d utiliser les vêtements que j ai , faisant de la couture,, je les transforme. …… donne à Emmaus…… et c est vrai que l inutile encombre nos maisons et nos vies….. j enregistre votre article poiur me rappeler à l ordre quand j ai envie de craquer. ….. merci

    1. Sophie

      26/07/2017 at 17:57

      quand on sait coudre, on peut vraiment faire des économies ^^

Leave a Reply

133 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
+1