X

Défi : 100 gestes écolos

Je vous ai déjà proposé sur le blog plusieurs articles avec des idées et astuces pour un quotidien plus vert (par exemple “30 jours pour devenir écolo”). Cette fois-ci, je vous propose 100 gestes écolos ! Êtes-vous prêts à relever le défi ?

Comme tous les écolos, je rêve d’une prise de conscience massive, à la fois de la part des particuliers et des entreprises. Malheureusement, tant que notre monde sera gouverné par l’argent (et le manque de civisme), notre bonne vieille planète et ses habitants vont continuer à prendre cher. Cependant, je suis adepte de la philosophie du colibri : chacun doit faire sa part et chaque geste compte.

D’aucun diront que recycler l’eau de cuisson, composter nos rouleaux de PQ et refuser les échantillons de la gentille vendeuse sont des gouttes d’eau insignifiantes. Je ne suis pas d’accord ! Même les petits gestes écolos sont importants. Pour continuer dans la métaphore aquatique, les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Parfois, quand je me sens un peu découragée, je repense à toutes les habitudes que j’ai changé. J’ai fait la liste de 100 gestes écolos faciles à mettre en œuvre au quotidien.  Alors on va jouer à un petit jeu vous et moi. En fin d’article, je vous mettrai mon score et je vous propose de poster le vôtre en commentaire. Je parie que vous serez surpris.es. de votre performance. Je suis sûre que certain.e.s d’entre vous sont des écolos qui s’ignorent !

100 gestes écolos à adopter dès maintenant

  1. Arrêter l’eau quand on se lave les mains ou les dents
  2. Installer un mousseur sur les robinets
  3. Acheter des fruits et légumes de saison
  4. Planifier ses menus pour éviter le gaspillage
  5. Utiliser des cotons lavables (à la place des cotons jetables)
  6. Acheter une gourde en inox / verre ou plastique sans BPA
  7. Utiliser un oriculi (à la place des cotons tiges)
  8. Laver le linge à basse température (30° ou 40° max)
  9. Refuser les échantillons gratuits
  10. Utiliser des mouchoirs en tissus (à la place des mouchoirs jetables)
  11. Mettre un filtre lavable dans la cafetière
  12. Utiliser une brosse à dent compostable ou à tête changeable
  13. Arrêter d’utiliser assiettes, gobelets, couverts et serviettes jetables
  14. Remplacer les gels douches et shampoings par des cosmétiques solides
  15. Utiliser des protections hygiéniques durables (serviettes lavables, coupe menstruelle, éponges, culottes périodiques…)
  16. Se raser avec un rasoir de sécurité
  17. Remplacer le papier de cuisson blanc par du papier compostable ou un tapis en silicone
  18. Emprunter des livres / DVD / magazines à la bibliothèque
  19. Ne pas acheter / offrir de fleurs coupées
  20. Utiliser la lingette fournie avec les lunettes (à la place des mouchoirs en papier ou sopalin)
  21. Refuser les sacs en plastique
  22. Refuser les tickets de caisse
  23. Utiliser une tasse ou un verre au bureau (à la place des gobelets en plastique)
  24. Prendre des sacs en tissu ou des bocaux pour faire les courses en vrac
  25. Refuser les pailles, touillettes et serviettes en papier au restaurant
  26. Penser à prendre un contenant pour emporter un doggy bag
  27. Refuser le papier ou le sac en papier à la boulangerie
  28. Mettre un stop pub sur la boite aux lettres
  29. Faire des gommages maison (avec du sucre ou du marc de café)
  30. Se démaquiller à l’huile
  31. Réparer ou faire réparer un appareil en panne au lieu de jeter
  32. Utiliser une 2e assiette ou un torchon pour recouvrir un plat au frigo
  33. Réparer / recoudre / customiser les vêtements au lieu de les jeter
  34. Acheter d’occasion quand c’est possible
  35. Louer ou emprunter les appareils électriques ou les outils dont on se sert occasionnellement (appareil à raclette, taille-haie, perceuse…)
  36. Faire des gâteaux et des biscuits soi-même
  37. Limiter le nombre de produits cosmétiques
  38. Utiliser du vinaigre blanc pour tout nettoyer
  39. Refuser les prospectus et les journaux gratuits dans la rue ou les transports en commun
  40. Utiliser des couches lavables
  41. Apprendre à cuisiner les épluchures
  42. Ecrire / imprimer des côtés de la feuille et utiliser du papier de brouillon
  43. Recycler les vieux bas ou collants en étamine
  44. Réutiliser les sacs en papier des fruits et légumes plusieurs fois
  45. Garder les vieilles brosses à dents pour faire le ménage
  46. Réutiliser les vieilles brosses de mascara en brosse à sourcils
  47. Garder les vieux vêtements pour faire des torchons ou serviettes de tables
  48. Reteindre les vêtements dont la couleur est passé / ne plaît plus
  49. Récupérer les bocaux du commerce pour stocker ou transporter les aliments
  50. Remplacer le papier essuie-tout par des serviettes de tables ou des torchons.
  51. Utiliser des piles rechargeables
  52. Réutiliser les boîtes de conserve pour faire des pots à crayons, pots à brosses ou pots de fleurs…
  53. Garder les boîtes à chaussures pour ranger sur les étagères
  54. Investir dans un stylo rechargeable
  55. Fabriquer des éponges en tissu (tawashi)
  56. Adopter le bicarbonate de soude pour le ménage et aussi en cuisine ou en cosmétique
  57. Utiliser une brosse à vaisselle et du savon de Marseille
  58. Congeler les restes pour avoir des plats tous prêts à sortir les soirs de flemme
  59. Fabriquer des emballages cadeaux ou des jouets avec les rouleaux de PQ en carton
  60. Replanter les trognons ou tiges des légumes pour les faire repousser (par exemple le poireau ou l’ananas)
  61. Mettre de l’huile et des herbes ou du bouillon dans un bac à glaçons pour avoir des petites portions toutes prête
  62. Conserver les épluchures au congélateur pour ensuite faire un bouillon
  63. Utiliser les fruits trop mûrs pour faire des compotes ou des confitures
  64. Utiliser les légumes un peu abîmés ou défraîchis pour faire des soupes ou des purées
  65. Faire du pain perdu ou de la chapelure avec le pain rassis
  66. Acheter en vrac
  67. Faire soi-même, que ce soit en cuisine, en cosmétique ou en ménage
  68. Limiter les impressions papier
  69. Remplacer le plastique par du métal, du bois ou du verre dans toute la maison
  70. Boire l’eau du robinet (filtrée si besoin)
  71. Composter les déchets organiques
  72. Arrêter de consommer les plats cuisinés et les gâteaux industriels
  73. Diminuer (voire arrêter) la consommation de viande, d’oeuf et de produits laitiers
  74. Faire la vaisselle au lave-vaisselle ou couper l’eau quand on lave à la main
  75. Faire sécher le linge à l’air libre, sur un étendoir ou un fil à linge
  76. Arrêter d’utiliser des lingettes démaquillantes ou nettoyantes
  77. Utiliser un déodorant et un dentifrice solide
  78. Mettre une brique ou une bouteille pleine dans la chasse d’eau
  79. Eteindre la lumière en quittant une pièce
  80. Débrancher les appareils après utilisation (télé, ordinateur, consoles…)
  81. Prendre le vélo ou les transports en commun à la place de la voiture, ou marcher tout simplement !
  82. Utiliser du tissu et des rubans pour emballer les cadeaux
  83. Offrir des bons cadeaux, des activités ou des DIY
  84. Limiter le nombre de mails envoyés et de pièces jointes
  85. Récupérer l’eau de cuisson pour arroser les plantes ou nettoyer la terrasse
  86. Remplacer les ampoules classiques par des LED
  87. Baisser le chauffage dans toutes les pièces de la maison
  88. Ramener les médicaments périmés ou inutilisés à la pharmacie
  89. Déposer les vieux appareils électroménagers, les piles usagées et les vieux téléphones dans les points de collectes
  90. Rapporter les vielles lunettes chez l’opticien
  91. Cultiver ses propres plantes aromatiques
  92. Prendre des douches (rapides) à la place des bains
  93. Mettre un couvercle sur une casserole d’eau qui chauffe
  94. Trier ses déchets et recycler au maximum
  95. Désencombrer sa maison et apprendre à mieux consommer
  96. Acheter des pailles et des baguettes en Inox
  97. Utiliser un moteur de recherche éthique
  98. Utiliser une messagerie éthique
  99. Ne pas avoir peur d’investir dans le durable
  100. Opter pour des vêtements éco-responsable
  101. Lire le blog Ma conscience écolo
source image © Pixabay

J’ai relevé les défi !

Mon score : 77/100 ! Je dois encore faire quelques progrès, notamment pour les sorties. Je n’ai pas encore le réflexe de refuser la paille au restaurant par exemple. Je n’ai jamais pris le temps d’acheter des pailles en inox et je n’ai pas non plus le réflexe d’emmener ma serviette en tissu. Pourtant ce sont des gestes écolos très simples à mettre en place !

Je dois avouer que je suis souvent prise au dépourvu. Il nous arrive souvent de partir en promenade et nous arrêter dans un restaurant ou une boutique, et je n’ai pas toujours de boite pour le doggy bag ou de sac en tissu pour une friandise à la boulangerie. Avec un peu plus d’organisation, je pourrais sans doute améliorer mon score.

Par ailleurs, il y a certaines choses que je pourrais faire à la maison, comme installer des mousseurs pour les robinets et une bouteille dans la chasse d’eau. En cuisine, j’ai toujours le problème des déchets organiques. Je ne composte plus et je ne cuisine pas les épluchures…

Concernant le chauffage, nous habitons en appartement et nous bénéficions d’un chauffage collectif dont le prix est compris dans les charges. De ce fait, on ne peut pas choisir la date de mise en route ou d’arrêt, ni baisser la température. Pour ces deux problèmes, on a hâte d’avoir notre propre maison.

P.S. : certaines gestes écolos ne me concernent pas (comme par exemple les couches lavables ou les filtres à café).

Et vous, quel est votre score ? Quels sont les gestes écolos que vous avez du mal à mettre en place ? Venez m’en parler en commentaire !

Categories : Zéro déchet

Lire les commentaires (61)

  • Bonjour,
    Dans la catégorie 73, j'ajouterai le chocolat et les amandes qui sont un désastre écologique mais dont on ne nous parle pas assez

  • Bravo pour cette liste mais pas encore remplie
    En tout cas suis avec vous à 100/100
    Je n' arrête pas de le faire pour les autres et au bureau
    Bcp de gens me disent suis pas concernées
    Dur à entendre

    • Les gens qui se disent non concernés sous cet article parlent des éco-gestes qui ne sont pas utiles pour eux, comme le café si on n'en consomme pas ou les couches lavables lorsque l'on a pas d'enfants :)

  • Bonjour,
    Comme d’autres tout ne me concerne pas mais je me rend compte grâce à cette liste que je suis bien plus avancée que je ne le pensais dans ma démarche ZD/écolo. Sur 100 j’en fais 73, certains ne me concerne pas ou ne peut le faire en circonstances actuelles ( comme pas le choix de prendre la voiture pour aller travailler même si je prends le train de septembre à juillet cela évite tout de même les bouchons, donc du moteur qui tourne pour rien) et 10 en cours en sachant que moi je fais c’est 10 là mais mon mari ne suis pas encore, ça commence à venir mais c’est long car fait uniquement pour qu je râle pas

  • 39 !!!!! Comme certains d'entre vous je ne suis pas concernée ! Il y a du pain sur la planche, mais votre article va m'aider à améliorer mon score !

  • Je suis loin d'être exemplaire, mais j'ai déjà adopté quelques gestes. Je ne laisse déjà plus mes appareils électriques en veilles et les multiprises à boutons sont quand même une bonne idée pour tout déconnecter. Côté mail, je fais souvent une petite session de cleanfox qui supprime les vieux mails et spam inutiles tout en mettant en avant les newsletters que l'on n'ouvre jamais.

  • Rhoolala!!! Je suis loin d'un score correct faut que je revois ça rapidement. Merci pour ces conseils avisés. Par contre aurais tu un conseil pour la boite mai, ethique?? Et si possible gratuite. Je ne peux malheureusement pas depenser ne serait ce qu'une somme ridicule pour ça Les temps sont dur et on doit faire des choix. Même s'ils sont diffiles a prendre. Merci encore

    • Bonjour Cécile, personnellement j'utilise Newmanity Mail et il me semble qu'ils ont une démarché éthique. C'est gratuit :)

  • Kant nous invite à choisir nos actions en suivant deux grands principes

    La responsabilité individuelle doit être guidée l’impératif catégorique :“Agis comme si la maxime de ton action devait être érigée en loi universelle” --->Essaye de faire des économies d’énergies (tue un peu moins d’animaux, fais des toilettes sèches), recycle, composte. Avec le blog maconscienceécolo on est pas mal mais... on reste très insuffisants (et encore, à admettant que tout le monde fasse comme nous).
    Par exemple: "limite les impressions papier pour plutôt consulter le blog maconscienceécolo en ligne" ça semble bien parce qu'on va abattre moins d'arbres mais en réalité le coût carbonne de l'hébergement et d'accès à ces articles sur des serveurs (qui tournent à l'éolien et donc au charbon) est énorme et parfois bien supérieur à celui d'une impression papier.

    C'est là qu'intervient la responsabilité collective doit être guidée par ce que Kant appelait l’impératif hypothétique : “qui veut la fin veut les moyens ” --->VOTE pour le programme qui combat le mieux le changement climatique c'est à dire celui demandera que l'état garantisse des transports publics partout, des systèmes de consignes pour limiter les déchets d'emballage, des énergies vraiment vertes et non des éoliennes relayées par des centrales à charbon, en un mot vote pour que le principe de ne pas prendre à la planète plus que ce qu'elle ne peut renouveler devienne constitutionnel.

    Au final, tous les petits gestes écolos aussi vertueux et variés soient-ils seront parfaitement inefficaces sans un changement radical, sans la prise de conscience que la croissance verte n'existe pas, sans la prise de conscience qu''écologie et capitalisme néo libéral sont fondamentalement incompatibles.

  • Je n'ai pas comptabilisé mais il y a beaucoup de gestes que je fais déjà, depuis longtemps ! Mais il y a encore beaucoup à faire ! Ceci dit, bien que je trouve génial que les gens prennent de plus en plus conscience qu'il faut être attentif à notre façon de consommer, j'aime toujours à rappeler dans ces discussions que j'ai dans mon entourage, que même si les consommateurs ont un impact sur les multi-nationales en choisissant ou non d'acheter, ce sont elles les plus polluantes. Je reconnais ne pas faire partie des gens qui croient à un possible capitalisme vert, mais je m'égare :-) je voulais mettre un commentaire parce que je n'avais jamais pensé à récupérer mes vieux bas pour les transformer en étamine, je voulais savoir si'il y a des choses à prendre en compte pour la fabrication ou simplement découper les bas est suffisant ? Merci d'avance !

    • Bonjour Vio ! Pour les bas transformées en étamine, je les lave soigneusement entre chaque utilisation, mais c'est tout. A ma connaissance, aucun traitement n'est nécessaire.

X

Information

Ce site utilise des cookies.

Pour plus d'information sur notre politique de confidentialité Cliquer ici
Paramètres de confidentialité