Cuisine et alimentation

Comment cuisiner zéro déchet ?

Lorsque l’on commence un démarche zéro déchet, la cuisine est le premier endroit où il faut changer ses habitudes. Il faut parfois plusieurs mois pour totalement repenser sa façon de faire les courses et de cuisiner. La principale difficulté est de réduire le gaspillage de nourriture et pour cela une bonne organisation est primordiale !

En France, près de 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année. C’est juste ENORME. Un partie de cet immense gâchis vient des industriels. Mais les particuliers ne sont pas franchement mieux ! Nous avons parfois tendance à oublier la valeur des aliments que nous consommons et malheureusement il nous arrive de jeter de la nourriture à la poubelle ! Parfois, il s’agit même d’aliments encore emballés, comment par exemple ce paquet de 12 yaourts périmes depuis 2 semaines…

Si nous ne pouvons pas toujours agir sur les entreprises, nous pouvons en revanche agir à la maison et limiter notre propre gaspillage alimentaire.

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Cette lutte contre le gaspillage alimentaire et les déchets liés à l’alimentation se déroule en 2 étapes : les courses et de la préparation des repas. En appliquant les bons gestes, vous pourrez réduire vos déchets alimentaires. Prêts à vous lancer ?

Quelles sont les 10 actions à mettre en place pour limiter le gaspillage en cuisine ?

  1. Préparer les menus à l’avance
  2. Faire une liste de courses
  3. Limiter les emballages alimentaires
  4. Acheter la juste quantité d’ingrédients
  5. Être vigilant sur les dates de péremption
  6. Veiller à la bonne conservation des aliments
  7. Cuisiner sans gaspiller
  8. Savoir accommoder les restes
  9. Consommer de façon responsable au restaurant
  10. Faire du compost

J’ai déjà abordé certains points dans d’autres articles, n’hésitez pas à les consulter !

Comment conserver les aliments ?

La bonne conservation des aliments est essentielle pour limiter le gaspillage.

  • Mettez les aliments frais au frigo dès que vous rentrez des courses pour garder la chaine du froid. Idem pour les produits surgelés.
  • Conservez les aliments secs (pâtes, riz, lentilles, farine, sucre, etc.) dans des contenants hermétiques et propres, comme par exemple des bocaux en verre ou des boites en métal.
  • Enveloppez votre pain dans un torchon pour éviter qu’il ne sèche au contact de l’air. Si vous pouvez, découpez-le et mettez-en au congélateur. Vous pourrez ensuite décongeler juste ce dont vous avez besoin.
  • Tous les produits entamés doivent être conservés au réfrigérateur, dans des contenants hermétiques.
  • Bon à savoir : les oeufs se conservent à température ambiante !

Si vous avez un doute, demandez-vous où sont rangés les produits au magasin : sur une étagère ou dans un rayon frais ?

Vous devez non seulement les conserver dans de bonnes conditions, mais également faire attention pour les dates de péremption. La règle à suivre : placez les dates les plus courtes devant (c’est le principe du premier arrivé, premier sorti).

Comment conserver les fruits et légumes ?

Plutôt dans le bac à légumes ou à température ambiante ? Tout dépend des variétés. Les poires, oranges, abricots, prunes ou banane peuvent être conservés à l’air libre (et ainsi à la vue de tous!). Les légumes se conservent plutôt au frais mais ne doivent pas avoir trop froid : dans le bac à légumes du frigo ou dans un garage, un cellier ou une cave.

Une autre méthode de conservation très connue c’est bien évidemment les bocaux et conserves de fruits et légumes ! Mes grands-parents avaient des étagères entières de bocaux de légumes du potager. Cette méthode  revient en force, notamment avec le retour des valeurs d’antan (mieux conserver, moins gaspiller). Lorsque la saison s’y prête, n’hésitez pas à vous procurer des fruits et légumes en grande quantité chez des producteurs ou dans votre jardin pour réaliser des conserves maison, des confitures et des gelées.  Vous aurez ainsi une grande variété de goûts et de saveur toute l’année, même en hiver !

Est-ce qu’on peut congeler les fruits et légumes ?

Presque tous les fruits et légumes peuvent se congeler, sauf les fruits qui contiennent beaucoup d’eau comme  les agrumes. Conditionnés en petites portions dans des sachets zip ou des bocaux, les fruits peuvent se garder jusqu’à un an. Parfait si jamais l’envie d’un clafoutis aux cerises vous prend en plein mois de  novembre !

Pour les légumes, pensez à les blanchir en les plongeant quelques minutes dans l’eau bouillante puis immédiatement après dans l’eau glacée. Égouttez puis conditionnez comme les fruits. Idéal pour des soupes ou des poêlées !

Fruits et légumes : comment éviter de les gaspiller ?

Cuisiner sans gaspiller

Le zéro déchet c’est aussi dans la façon de cuisiner. Bien évidemment, il faut systématiquement recycler les emballages qui peuvent l’être. Quant aux bocaux en verre, une fois lavés ils seront parfaits pour ranger vos aliments en vrac. Ensuite, au moment de préparer le repas, vous devez adopter quelques réflexes pour cuisiner zéro déchet : préparer les bonnes proportions, utiliser au maximum les ingrédients et ne jamais jeter les restes.

Au moment de préparer le repas, il est important de minimiser les déchets. Je sais bien, c’est bien souvent plus facile à dire qu’à faire. Je vous explique juste après comment cuisiner vos légumes en entier. Mais ce n’est pas tout : il est aussi très important de ne pas jeter vos restes !

Comment accommoder les restes ?

Si vous avez des restes, vous pouvez soit les congeler pour les ressortir un soir de flemme (attention à ne pas surcharger le congélo), soit les accommoder autrement. Changez la sauce ou l’assaisonnement, créez des cakes ou des tartes, transformez-les en gratin, bref amusez vous !

Et les restes de légumes cuits ? Pas de panique, là encore il existe des solutions simples et rapides : gratins, boulettes, croquettes (idéales pour les restes de risotto), soupes… Les idées ne manquent pas pour recycler vos restes ! 

Comment cuisiner les fruits et légumes en entier ?

Lorsque l’on cuisine des fruits et légumes, il arrive parfois qu’il en reste une partie. Soit parce que nous n’aviez besoin que de 125g de courge et que celle du magasin faisait 1,5kg, soit parce que vous avez laissé de côté des parties a priori non comestibles.

Si vous vous retrouvez avec un surplus de fruits ou de légumes, vous pouvez soit les congeler comme je vous l’explique plus haut, soit les utiliser pour une autre recette. Vous pouvez, par exemple, utiliser le blanc de poireaux pour une fondue et le vert pour une soupe, les tiges de brocoli peuvent se déguster sautés à la poêlé (de même que les pieds de champignons !), la chair d’un agrume peut finir en jus après avoir prélevé son zeste pour un gâteau, etc.

Vous pouvez cuisiner les épluchures des fruits et légumes (la peau, les feuilles, etc.) Ce qui n’était qu’une tendance culinaire un peu excentrique il y a quelques années, s’est transformé en véritable art gastronomique.  Fanes et feuilles font de délicieuses soupes ou tartes, et les épluchures de pommes se transforment en chips croustillantes. On peut même faire des nettoyants ménager avec des écorces d’agrumes ! Bref, les épluchures n’ont pas fini de vous surprendre… Il est même possible de faire repousser indéfiniment les légumes comme le poireau par exemple.

Si vous achetez des fruits et légumes bio, vous pouvez consommer vos produits avec la peau (pommes, poires, courgettes, tomates, etc.). C’est toujours ça en moins dans la poubelle ! En plus, vous ferez le plein de vitamines 😉

Quant aux fruits et légumes un peu trop mûrs ou abîmés, ils passeront inaperçus dans les soupes, les quiches, les crumbles (sucrés ou salés), les purées, les compotes, etc. Prenez soin quand même de retirer les parties vraiment abîmées.

Et enfin, s’il vous reste vraiment quelque chose à jeter, compostez-le ! Ce qui vient de la Terre revient ainsi à la Terre et sert de fertilisant pour de nouveaux végétaux (ouah je dis des trucs vachement profond !).

Bon à savoir : pour rafraîchir une salade un peu flétrie, plongez-la dans un grand saladier d’eau froide. Elle en ressortira toute revigorée !

Avoir les bons réflexes au restaurant

(en cours de rédaction)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.