Le livre Batch Cooking Veggie de Miss Blemish

Batch Cooking végétarien avec Miss Blemish

Le Batch Cooking (ou Meal Prep) est une méthode d’organisation qui consiste à préparer tous ses repas de la semaine en avance. A moins de vivre dans une grotte, vous avez certainement entendu parler de cette tendance culinaire. Je suis moi-même une fervente adepte du Batch Cooking ! Je trouve ce fonctionnement particulièrement adapté aux emplois du temps chargés comme le mien.

Depuis quelques temps, on voit de plus en plus d’ouvrage consacrés au Batch Cooking dans les librairies. Je n’ai acheté aucun de ces livres car ils contiennent tous des menus à forte teneur en viande et j’essaie d’en limiter la consommation. Heureusement, les éditions La Plage ont publiés récemment Batch Cooking Mode d’emploi de Miss Blemish.

Le livre de Célie est composé de 3 parties :

  • Les techniques (matériel, préparation et organisation d’une session)
  • Les recettes (salées et sucrées)
  • Des idées de menus pour chaque saison.

Dans la première partie, l’autrice nous explique comment composer ses menus et établir une liste des courses. J’ai particulière apprécié qu’elle mentionne les alternatives écologiques au film plastique et à l’aluminium (pour un batch cooking 100% écolo !). Célie fait également mention d’autres solutions écologique tout au long du livre.

Concernant les recettes, Célie propose des plats uniques, des tartes, des soupes et des gratins. Ce sont des plats qui sont faciles à préparer en grande quantité et à proportionner ensuite.

Esthétiquement, le livre est vraiment superbe avec des couleurs douces, de belles polices de caractères et des photos pleines pages. Cependant, j’ai trouvé l’ensemble un peu déséquilibré, j’ai parfois eu du mal à comprendre le lien texte-image. Certaines photos sont extrêmement travaillées mais elles ne m’ont pas forcément donné envie de cuisiner.

Dans l’ensemble, ce n’est pas un livre de cuisine ordinaire ! J’ai l’impression que Miss Blemish y a mis beaucoup de son âme et cela ne parle pas uniquement de cuisine. En cela, je trouve qu’il se rapproche du travail de Mango and Salt dans son livre Green Life.

J’ai reçu un exemplaire du livre en service presse et j’ai eu la chance d’interviewer Miss Blemish !

Comment et quand est né ton blog ?

J’ai commencé à écrire en ligne au collège et je n’ai jamais arrêté depuis ! Mon blog actuel missblemish.fr est officiellement né en octobre 2012 même si j’y ai exporté bon nombre des articles que j’avais écrit sur celui qui l’a précédé. Dès le début, j’ai donné pour fonction à mon blog de créer une place dans mon quotidien pour l’écriture et ça a marché ! Cela m’a permis d’avoir un rythme, d’écrire régulièrement, de tester plein de choses, de m’améliorer et surtout d’avoir des retours sur ce que j’écrivais.

Le fait d’avoir un public m’a permis de rester motivée et de persévérer. Je pensais qu’il me serait plus facile d’être publiée avec un public déjà constitué et ça a été le cas… même s’il m’a fallu 10 ans pour ça !

De quoi aimes-tu parler sur ton blog ?

Du quotidien ! J’aime le fait que l’insignifiant puisse y prendre toute la place. Par l’écriture notamment des « Sourires de la semaine » une rubrique que j’ai longtemps alimentée, j’ai changé mon rapport au quotidien et à ce qui peut le rendre plus joyeux pour peu qu’on y prête attention. J’essaie de toujours garder cette ligne directrice, quels soient les sujets abordés qui aujourd’hui sont centrés sur le mieux vivre et l’écologie essentiellement.

Qu’est-ce qui te plait dans la cuisine ?

J’aime beaucoup le côté hors du temps que permet cette activité. Les gestes sont simples, répétitifs, mon esprit est accaparé, pleinement à ce qui est en train d’être préparé. Cela me laisse de la place pour réfléchir, écouter un podcast. J’aime prendre ce temps pour mon moi pressé de semaine, j’ai l’impression de me faire un chouette cadeau.

Comment as-tu eu l’idée de ce livre ? Quel était ton projet / objectif ?

Cela faisait plusieurs années que je pensais vaguement à écrire un livre sur le Batch cooking. Mon premier article sur la technique publié en 2016 a reçu un accueil incroyable et reste encore aujourd’hui l’un de mes articles les plus lus. Surtout aucun des livres publiés n’abordait ce sujet sous l’angle que j’envisageais, j’avais donc bon espoir qu’il puisse trouver son public et se faire complémentaire des livres existants.

Mais tout ceci était resté au stade d’idée. C’est un mail d’une éditrice des éditions Larousse me proposant d’écrire l’ouvrage qu’ils voulaient dédier à la technique qui m’a permis de me lancer. J’en n’en aurais jamais eu le cran autrement ! Finalement le projet ne s’est pas fait avec cette maison d’édition (ils ne voulaient pas que l’ouvrage en question soit végétarien) mais j’étais lancée. J’ai envoyé une proposition à la directrice éditoriale des éditions La Plage, maison d’édition connue pour son positionnement engagé, c’est comme ça que le projet est né pour de vrai.

Mon idée pour ce livre était de donner toutes les clés pratiques sur la technique du Batch cooking pour que chacun puisse se l’approprier et l’adapter à ses besoins. C’est le cœur du livre : expliquer comment on batch cook et aider chacun à se lancer. J’y partage également mes recettes végétariennes du quotidien, des semaines types par saison, beaucoup d’inspiration et de conseils autour d’un mode de vie respectueux de l’environnement. 

Pourquoi avoir inclus une partie sur le ménage et le soin du linge écolo ?

L’hygiène est une partie fondamentale de la pratique du batch cooking : les préparations étant appelées à être conservées plusieurs jours, il est impératif de prendre soin qu’elles ne soient pas souillées durant la préparation comme pendant leur conservation. Puisqu’à travers ce prisme j’introduisais les ingrédients utilisés pour le lavage des éléments qui allaient être en contact avec les préparations, j’en ai profité pour glisser que ces mêmes produits d’entretien de base pouvaient être utilisés dans toute la maison. Cela s’inscrivait dans mon envie d’un livre autant lifestyle que cuisine et qui parle d’écologie.

Comment as-tu vécu cette expérience d’écriture ?

J’ai adoré tout le processus d’écriture ! Le fait de travailler sur un projet si conséquent en terme de volume à produire a été grisant. C’est la réalisation des photographies d’illustration qui m’a donné le plus de fil à retordre : j’avais très peur de ne pas être à la hauteur du challenge. J’ai finalement procédé en faisant « comme si », une photo à la fois, sans trop penser à la finalité et c’est ce qui m’a permis d’avancer malgré mes doutes. 

Quelle est ta recette préférée dans le livre ?

Parmi les recettes sucrées, c’est celle du carrot cake, sans hésiter car elle est associée aux jours de fêtes (je réalise souvent cette recette à Noël). Parmi les recettes salées, je pencherai pour ma tartiflette version végétarienne, régressive et délicieuse 🙂

Si tu avais un seul conseil à nous donner en batchcooking, quel serait-il ?

Se lancer ! Prendre le temps un dimanche de s’essayer à la préparation de quelques recettes, ne serait-ce que pour les repas du soir de la semaine à venir. Rentrer chez soi et ne plus avoir qu’à mettre les pieds sous la table est une expérience suffisamment agréable pour vous donner envie de recommencer la semaine suivante. Vous affinerez votre méthode et trouverez les combinaisons qui fonctionnent pour vous au fil des séances.

* * *

J’espère que cet article vous sera utile. Est-ce vous pratiquez le batch cooking ? Avez-vous déjà des ouvrages sur le sujet ?

5 réflexions sur « Batch Cooking végétarien avec Miss Blemish »

  1. Le principe du batch cooking est super… mais demande vraiment trop de rigueur pour moi, concentrée sur le WE qui plus est !

    Je trouve beaucoup plus simple de cuisiner chaque jour “juste un truc d’avance” en fonction de mon humeur et de mon frigo, en même temps que je fais mon repas… Ou alors tout simplement des quantités plus importantes que je vais mettre au congélateur (genre je fais 18 falafels au lieu de 6; 2 litre de soupe au lieu d’1/2L…).

    Au final, entre ce que je trouve dans le congélo et ce qu’il y a d’avance dans mon frigo, je trouve toujours moyen de m’assembler des super assiettes quand je n’ai aucune envie de cuisiner.

  2. c’est une méthode qui ne convient pas forcément à tout le monde 🙂 j’ai souvent du mal à me motiver le soir donc pour moi ça fonctionne ! Cela dit je dois bien avouer que ça génère parfois des frustrations et que ça n’aide pas la créativité…

  3. Ton article donne vraiment envie de se procurer le livre et de se mettre au batch cooking, merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.