Comment faire ses courses zéro déchet ?

Je vous en ai parlé des centaines de fois sur le blog : faire ses courses alimentaires est une action génératrice de déchets. Entre les emballages et le transport, cela peut vite devenir un cauchemar environnemental et une vraie galère au quotidien. Alors comment faire ses courses zéro déchet ? Quelles sont les astuces pour manger tous les jours sans faire exploser la poubelle ? Voici mes conseils !

Pour faire ses courses zéro déchet, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte : le gaspillage alimentaire, les emballages des produits, le transport, etc. Tout commence avec la préparation de votre liste de courses (indispensable !), puis ça se joue dans le magasin où il vous faudra éviter bien des pièges !

Comment faire une liste de courses zéro déchet ?

Remplir son caddie en flânant dans les rayons, c’est évidemment le meilleur moyen d’acheter des choses qui ne seront pas consommées par la suite et qui devront être jetées. Faire une liste des courses est utile car elle vous permet de prendre exactement ce dont vous avez besoin et dans les bonnes quantités.

Le fait de prévoir correctement vos menus pour tous les repas de la semaine vous évite de refaire des courses, de prendre des plats à emporter ou de gaspiller des denrées périssables (rayez la mention inutile). D’accord, cela demande un peu d’organisation mais au final vous gagnez du temps car vous n’avez plus besoin de vous demander pendant 10 min devant le frigo ouvert ce que vous allez préparer à manger. Et en plus vous faites des économies !

Le plus important dans la méthode des menus, c’est que cela vous génère automatiquement une liste de courses. Évidemment il faut quand même l’écrire cette liste (sur du papier de brouillon ou une enveloppe déjà utilisée par exemple), mais vous voyez le principe. Le but est de noter scrupuleusement ce dont vous avez besoin et de faire vos courses avec la liste (si elle reste à la maison, ça sert à rien).

Une liste des courses efficace comprends :

  • les ingrédients dont vous avez besoin pour vos repas de la semaine (à rédiger au moment où vous faites le menu) ;
  • les aliments que vous utilisez tous les jours et que vous n’avez plus en stock (à compléter au fur et à mesure).

Si vous avez du mal à faire des menus et des listes, vous pouvez choisir une solution intermédiaire pour commencer : renouveler les produits de base lors que vos bocaux sont vides (pâtes, riz, lentilles, etc.) et les agrémenter avec des produits frais et des légumes selon vos envies. On reproche parfois aux listes de courses de ne pas laisser de place à l’imagination mais elles sont une alliée précieuse pour limiter le gaspillage. Faites le test et vous verrez ! Je suis sûre que vous ne pourrez plus vous en passer. A vous de trouver le bon équilibre pour garder un peu de spontanéité 😉

Comment faire ses courses zéro déchet

Comment éviter les emballages alimentaires ?

A tous les rayons du magasin, ça pullule d’emballages non-recyclables. Surtout si ne vous faites pas vos courses au magasin bio ! N’oubliez pas de prendre votre kit de courses zéro déchet pour éviter les mauvaises surprises.

Actuellement, mes courses sont 100% bio dont 60% en vrac (fruits et légumes, pâtes, riz, lentilles, noix, levure maltée, poudre d’amande, sucre…), 20% en emballage recyclable ou réutilisables et 20% en emballage non recyclable. Il y a un an, c’était 100% supermarché et 100% déchet !

Achetez en vrac (quand c’est possible)

Où acheter en vrac ? Malheureusement, les supermarchés proposent rarement du vrac dans leurs rayons. Il faut donc aller dans un magasin bio ou un magasin à vrac.

Que peut-on acheter en vrac ? A peu près tout mais principalement des ingrédients solides comme les pâtes, le riz, les céréales du petit déjeuner, la farine, le sucre, la poudre d’amande, etc. Certains magasins proposent aussi des liquides comme l’huile ou le vin.
Pour les fruits et légumes, vous pouvez acheter en vrac même dans les supermarchés.

Si vous êtes un jeune Padawan, optez pour les sacs en papiers qui sont réutilisables plusieurs fois. Ensuite, vous pourrez devenir un vrai Jedi du zéro déchet en achetant des sacs en tissu. Vous pouvez aussi les confectionner vous-même, par exemple avec des vêtements usagés.

Evitez les emballages en plastique (pour le reste)

Les bocaux en verre sont une bonne alternative aux sacs en tissu, notamment pour le fromage, la viande ou le poisson si vous en consommez. N’hésitez pas à demander à votre commerçant ou votre épicierhttp://www.casuffitlegachis.fr/particuliers/je-passe-laction/jachete-coupe-ou-vrac. La seule chose qui peut empêcher votre vendeur de vous servir dans votre contenant, c’est la connerie. Aucune loi n’oblige les vendeurs à utiliser des papiers et sacs en plastique !

BON A SAVOIR : le papier d’emballage des produits d’origine animale (viande, poisson, fromage, etc.) est un peu moins polluant que les emballages en polystyrène. A défaut d’avoir une boite en verre, privilégiez cette option.

Certains aliments ou produits ne sont pas disponibles en vrac. Cependant, vous pouvez quand même aider votre poubelle à perdre du poids en privilégiant les emballages recyclables ou réutilisables comme le verre ou le carton.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
338 Partages
Enregistrer
Partagez
Tweetez
Partagez