Comment remplacer Google ?

Je me suis rendue compte récemment que j’étais full Google. J’utilise quasiment tous les outils mis à ma disposition par Google : l’agenda, le stockage de fichiers, le bloc-note, les cartes, etc. Et pourtant, Google représente tout ce que je déteste : une multinationale surpuissante dont le seul objectif est de faire du profit.

Je ne sais pas comment sont traités les employés de Google donc je ne me prononcerai pas sur leur éthique mais ils font tout de même partie de ce que j’aimerais voir changer dans notre société.

Pourquoi arrêter d’utiliser Google ?

Je vous en parlais dans mon article sur le blogging, je suis une technophile. Le digital est un domaine qui me passionne. Cependant, je ne me suis jamais réellement posé de questions sur les outils que j’utilise au quotidien, et notamment sur l’utilisation de mes données personnelles. Bien sûr je savais que les serveurs de Google étaient polluants et mais à part changer de moteur de recherche, je n’avais rien fait de concret.

Il faut dire que les outils Google sont pratiques et efficace. Ils sont simple à utiliser, polyvalents, ergonomiques… Et il est toujours difficile de changer ses habitudes. J’ai pourtant décidé de me dégoogliser, de faire une sorte de Google Détox. J’aimerais arrêter d’utiliser les outils de Google pour me tourner vers des logiciels et des services libres. Et vous allez voir que ce n’est pas si compliqué que ça, quand on sait où chercher !

Qu’est-ce qu’un logiciel (ou un service) libre ?

Il s’agit d’un logiciel ou d’un service créé par et pour la communauté qui l’utilise. Chacun peut l’utiliser librement et même contribuer à son amélioration. Il n’est donc pas « propriétaire » comme c’est le cas pour la suite Google, Microsoft. Il peut s’agir d’outils, de réseaux sociaux, de logiciels de bureautique, etc. Vous en connaissez sans doute, peut-être sans le savoir : la suite bureautique OpenOffice ou encore le navigateur Mozilla Firefox sont des logiciels libres !

Moi qui soutiens les créateurs et les circuits courts, il me semble plus cohérent d’adopter ce genre d’outils, plutôt que de contribuer au monopole grandissant des géants du numérique. Cependant, je suis bien consciente que ma démarche ne sera jamais complète et finie ! Tout comme je ne peux atteindre le zéro déchet absolu ni avoir uniquement des possessions éthiques, je sais que je ne pourrai pas me passer totalement de ces entreprises. J’utilise un PC qui tourne sous Microsoft (bien que je pourrais passer sous Linux), mon smartphone tourne sous Android (on peut changer d’OS mais c’est risqué), ma communauté est sur Facebook et Instagram (qui appartient aussi à Facebook)… Malgré tout, j’ai envie de faire de mon mieux et de tenter cette détox. Cela ne se fera pas en un jour mais je suis motivée !

Et vous, ça vous tente ?

Conseils pour arrêter Google et le remplacer.

Comment remplacer Google et Google Chrome ?

C’est en cherchant des alternatives à Google que je suis entrée dans le monde du logiciel libre. Je me suis rendue compte que j’utilisais quasi exclusivement des logiciels propriétaires car je n’étais pas suffisamment bien renseignée (mais il n’est jamais trop tard).

Changer de navigateur

Mais revenons à Google. Comment faire pour remplacer tous ces petits outils qui me semblait totalement indispensables ? Tout d’abord, j’ai changé de navigateur internet. J’avais l’habitude d’utiliser Chrome pour synchroniser mes favoris. Il se trouve (et je l’ignorais jusqu’à hier) que l’on peut aussi synchroniser un compte sur Firefox. Ni une, ni deux, j’ai installé ce navigateur sur mon ordinateur et j’ai importé tous mes favoris. Je me suis crée un compte dans la foulée et j’ai télécharger le navigateur mobile sur mon téléphone. Une bonne chose de faite ! J’ai même retrouvé des modules Firefox équivalents aux extensions sur Google Chrome.

Changer de moteur de recherche

Concernant le moteur de recherche, je vous en parlais dans un article sur le zéro déchet numérique. Il existe des moteurs de recherche « écofriendly » qui soutiennent des projets sociaux et environnementaux. C’est le cas par exemple d’Ecosia ou Lilo. Cependant, il m’arrive assez souvent de rebasculer sur Google car les résultats ne sont pas pertinents ou suffisamment nombreux.

Heureusement il existe d’autres alternatives au moteur de recherche Google. C’est le cas de Qwant qui garanti de mieux protéger vos données personnelles ou DuckDuckGo qui, en plus d’avoir un nom super cool, propose des résultats qui sortent de la bulle de standardisation dans laquelle nous nous trouvons et se revendique comme « moteur de découvertes » (encore une victoire de Canard ! Coin  coin !)(je viens juste de comprendre que le produit s’appelle Canard WC en référence à l’expression « aller au petit coin »)(c’est fou ce que la vie est surprenante).

Comment remplacer les outils Google ?

Note : J’ai volontairement mis de côté les outils que j’utilise au travail. Si je réussis mon challenge au moins dans ma vie privée, ce sera déjà pas mal !

Voici les outils qui sont liés à mon compte Google et que j’utilise quotidiennement :

  • google drive pour stocker des fichiers, éditer et partager des documents ;
  • google keep pour prendre des notes, les classer par catégories et les partager ;
  • google agenda pour avoir mes rendez-vous synchronisés dans mon téléphone (par défaut) et sur mon PC ;
  • google photo pour stocker les photos de mon téléphone (par défaut).

En cherchant des alternatives à tous ces outils, j’ai vraiment fait de chouettes découvertes. Tout d’abord, je suis tombée sur le site du projet Dégooglisons Internet. Ce site, mis en ligne par Framasoft, propose des solutions pour remplacer tous les logiciels et services propriétaires, et pas uniquement ceux de Google. J’ai ainsi pris conscience que j’utilisais beaucoup de logiciels propriétaires, y compris Trello et Feedly que j’adore (pour ça, on verra plus tard, chaque chose en son temps).

La boite mail: Gmail

J’ai un compte Google, associé à une adresse Gmail. Cette adresse me sert à utiliser mon téléphone Android et il n’est a priori pas possible de faire autrement. Cependant, mon adresse mail ne me sert à rien d’autre, j’ai donc décidé de ne plus la communiquer et j’ai désactivé mes Google Alerts. Il n’est pas possible de changer l’adresse mail d’un compte Google, il faut supprimer le compte et en refaire un, ce qui me semble vraiment laborieux pour un résultat qui ne sera pas optimal (j’aurai quand même un compte Google).

Comment faire pour remplacer les outils de Google ?

Le cloud et l’édition simultanée de documents :  Google drive

Pour remplacer Google Doc, j’ai opté pour MyPad qui me permet d’écrire mes articles de blog sans avoir à me connecter à mon WordPress (qui est libre, soit dit en passant). C’est très pratique quand je travaille en dehors de chez moi. C’est d’ailleurs le cas en ce moment : je rédige cet article sur mon « pad » ! J’utilise aussi cet outils pour mes articles partagés (comme celui sur le Fairphone avec Gwen) ou mes articles invités.

Il existe plusieurs alternatives au Drive mais j’ai finalement décidé de m’en passer puisque stocker dans le Cloud est extrêmement polluant. Je préfère mettre sur ma clé USB lorsque j’ai besoin de transporter ou stocker des données. Par ailleurs, renoncer au Cloud me permet aussi de ralentir et de moins être dans l’immédiateté. A part pour le travail, rien n’exige que je réponde ou que je fasse dans la minute. Tout peut attendre quelques heures que je rentre chez moi et allume mon ordinateur personnel. Finalement, cette Google Detox va m’emmener plus loin que je ne pensais…

La gestion du temps : Google Agenda

Concernant le Google Agenda, je dois avouer que je ne sais même plus pourquoi j’ai commencé à l’utiliser puisque j’ai un agenda papier. Cette année j’utilise le carnet de My Agenda. Il est vraiment très bien mais ne rentre pas dans mon sac. L’année prochaine je choisirai un agenda de poche ! Il ne me reste plus qu’à reporter mes rendez-vous et les dates d’anniversaires dans mon agenda et je pourrai supprimer mon Google Agenda (en réalité il est pas défaut sur mon téléphone mais je ne l’utilise pas).

La prise de note : Google Keep

Je dois dire que j’ai eu du mal à trouver une solution alternative à Google Keep car le bloc note de Google est vraiment idéal : on peut noter tout ce qui nous passe par la tête, classer les notes par catégories et par couleur, partager les notes, ajouter des liens ou des photos, etc. Et en plus on peut synchroniser avec la version web pour y accéder sur mobile et sur PC. C’est vraiment le top du top ! Il existe de nombreuses autres applications mais aucune n’étaient satisfaisantes.

Puis j’ai eu un déclic ! Pourquoi ne pas utiliser tout simplement mon Trello ? Il me sert déjà à gérer mon blog, je peux aussi y gérer ma maison. D’ailleurs, je vous en avais parlé dans un article sur mon organisation en cuisine. Et je peux télécharger l’appli Trello sur mon téléphone, c’est donc parfait.

En résumé :

  • suite bureautique (en ligne ou sur PC) : Framasoft et OpenOffice
  • prise de note et gestion de projet : Trello
  • moteur de recherche : Qwant et Ecosia
  • stockage de fichiers : clé USB ou disque dur externe
  • emploi du temps : agenda papier
  • navigateur : Mozilla Firefox

Quid de Youtube ?

La question de mon compte et de ma chaine Youtube est compliquée. D’une part, j’utilise Youtube pour regarder les vidéos des chaines auxquelles je suis abonnée (même si j’ai beaucoup diminué dernièrement), et d’autre part je publie moi-même des vidéos sur ma propre chaine.

Pour être totalement honnête et transparente avec vous, faire des vidéos m’amuse beaucoup moins qu’avant. Je ne trouve pas le temps ni la motivation de filmer et je ne suis pas équipée pour faire du montage. C’est un cercle vicieux : cela me décourage de faire des vidéos et monter avec un logiciel vidéo bas de gamme mais je ne souhaite pas investir car je ne fais pas beaucoup de vidéos…

Mes conseils pour arrêter Google.En fait, même si je trouve le format vidéo intéressant et pertinent pour certains sujets, je n’ai pas envie de faire vivre ma chaine youtube car je m’épanouis déjà pleinement sur le blog. Évidemment, je suis ultra contente du bon accueil que j’ai reçu sur mes vidéos déjà postées mais je me rends compte que je me suis trop éparpillée. Je cherche donc une plateforme pour héberger des vidéos qui auront pour but de compléter mes articles. Je pense avoir trouvé la solution avec Dailymotion. J’ai donc déjà commencé à fermer ma chaine Youtube (les vidéos sont toujours accessibles via les articles liés) et je vais prochainement mettre mes vidéos sur Dailymotion.

Concernant ma propre utilisation de Youtube, je n’ai pas de solution. Je n’ai pas envie de renoncer à tous ces contenus, principalement parce que je ne regarde plus la télé et je préfère visionner des documents bien installer dans mon lit avec mon ordi (en bonne geek que je suis).

Conclusion (et suite au prochain épisode)

Évidemment, je ne peux pas nier que Google participe au succès de ce blog. La majorité de mon trafic issu de la recherche vient de Google. Heureusement, une part grandissante provient des moteurs de recherche alternatifs comme Ecosia et Qwant et j’espère que cela continuera à progresser, de façon à ce que je ne dépende plus de Google !

La route est encore longue vers le 100% libre et participatif. Il me reste encore des solutions à explorer, notamment pour la gestion de mes statistiques avec Google Analytics et mon utilisation de Google map (aussi bien pour m’orienter que pour créer mes propres cartes). Ces questions feront l’objet d’un prochain article !

Et vous, quelle est votre relation avec le digital et en particulier avec Google ? Quels logiciels et outils utilisez-vous ? Est-ce vous connaissez ceux dont je vous ai présenté dans cet article ? Venez en discuter en commentaire, j’attends vos avis avec impatience !

 

5 Commentaires

  1. annick 19/05/2018 at 21:36

    super cet article, j’y ai trouvé des outils que je ne connaissais pas 🙂

  2. David le Déconsommateur 19/05/2018 at 22:40

    Hello ! C’est cool de dégager google de ta vie, je salue bien bas cette initiative 🙂
    Totalement d’accord avec toi pour firefox & co
    Pour compléter, tu peux jeter un oeil à tout ce que fait framasoft. Cette asso propose toutes les alternatives aux services de Google, de manière totalement gratuite et 100% axée logiciels libres. C’est ici : https://degooglisons-internet.org/?l=fr
    Il existe bien d’autres alternatives mais là déjà tu as une mine de possibilités 😉
    Et pour Youtube, il y a peertube ! 🙂 https://joinpeertube.org/fr/home/
    Super article en tout cas 🙂 @++

    1. Sophie 20/05/2018 at 17:34

      Merci pour tes conseils Davis, je vais aller voir ça de plus près 🙂

  3. Jade 21/05/2018 at 18:01

    Utilisatrice de Ecosia depuis quelques mois je suis ravie de découvrir Lilo ! De plus, comme pour Ecosia, je viens de voir que je pouvais télécharger l’application sur mon téléphone, donc merci mille fois de cette découverte !
    Malheureusement, je n’ai pas trouvé d’alternative à Gmail ou à Drive, que j’utilise pour les travaux de groupe (je suis encore étudiante). Mais bon, chaque chose en son temps, néanmoins, vivement un nouveau Google plus éthique !

    1. Sophie 22/05/2018 at 09:35

      Pour remplacer le google drive, vous pouvez utiliser framapad 🙂

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.