Culotte menstruelle : avis et conseils

Après la coupe menstruelle et les serviettes périodiques lavables, il était grand temps que je vous parle enfin des culottes menstruelles (aussi appelées “culottes de règles”). Il y a encore quelques années, pour se procurer une culotte menstruelle il fallait commander sur des sites anglais ou américains. Mais depuis les marques françaises ont rattrapé leur retard et on peut très facilement commander des culottes de règles, et même en trouver dans certains magasins. Et c’est tant mieux car la culotte menstruelles est une vraie révolution pour toutes les personnes qui ont leurs règles !

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

Pour le dire très simplement, la culotte menstruelle est tout simplement une culotte spécialement conçue pour les règles, avec un zone absorbante au niveau de l’entrejambe (et parfois des fesses). En clair, c’est un deux-en-un culotte et protection périodique. Evidemment, le principal avantage des culottes menstruelles, c’est qu’elles sont lavables et réutilisables à l’infini plusieurs années (entre 3 et 5 ans selon les marques).

Composition de la culottes menstruelles

Les culottes de règles sont composées de plusieurs matières textiles mélangées : polyamide, élasthanne, coton bio, viscose bambou, polyester… Les pourcentages peuvent varier d’une marque à l’autre. Evitez à tous prix les culottes qui contiennent des nanoparticules d’argent. Elles sont extrêmement toxiques pour vous et pour l’environnement !

La partie absorbante des culottes de règles est généralement composée de 3 couches (certaines marques en mettent même 4):

  1. La première couche en coton sert à drainer le flux. Comme elle est en contact direct avec la peau, il vaut mieux privilégier le coton bio !
  2. une couche intermédiaire en bambou permet d’absorber le flux. Le bambou a l’avantage d’être antibactérien et neutralise les odeurs.
  3. Enfin, la troisième couche imperméable est composée de fibres synthétiques comme le Lycra ou le polyester pour éviter les fuites.

Capacité d’absorption de la culotte menstruelle

Comme pour les serviettes périodiques lavables ou jetables, vous pouvez adapter votre culotte menstruelle à votre flux, de léger à abondant. Les culottes pour flux abondant peuvent même convenir pour les personnes ayant récemment accouché ou les règles hémorragiques.

A titre indicatif, sachez que :

  • Le modèle pour  flux léger absorbe environ 12 ml, soit l’équivalent d’1 tampon régulier ou serviette normale.
  • Le modèle pour flux moyen absorbe jusqu’à 18 ml de sang environ, soit l’équivalent de 2 tampons réguliers ou serviettes hygiéniques normales.
  • Le modèle pour  flux abondant absorbe jusqu’à 36 ml de sang menstruel, soit l’équivalent de 3 à 4 tampons réguliers ou serviettes normales.

Quelles marques choisir ?

Il existe maintenant plein de marques qui proposent des culottes menstruelles : Fempo, Réjeanne, Moodz, etc. Pour vous aider à choisir je vous recommande le comparatif de Chaudron Pastel et celui de What What June. Ils sont vraiment très complets et vous y trouverez aussi des codes promo pour passer commande.

Slip, tanga, shorty, taille haute ou même string : aujourd’hui les marques de culottes menstruelles proposent tous les modèles possibles. Vous avez même le choix de la couleur (noir, bleu, rouge ou même jaune à motif) et certains modèles ressemblent vraiment à de la lingerie fine avec de la dentelle.

Pour ma part, j’ai testé 2 marques de culottes menstruelles : Fempo et Moodz. J’ai d’abord commandé des Fempo, il y a environ 3 ans, et à l’époque c’est l’une des rares marques disponibles en France. Cette année, j’ai commandé deux modèles Moodz car la marque propose des tailles hautes, ce qui n’était pas le cas des Fempo (depuis la marque a sorti elle aussi des tailles hautes !). Je suis très contente de ces deux marques. Il y a quelques différences dans la compo mais elles sont aussi efficaces et confortables l’une que l’autre.

Combien faut-il de culottes pour un cycle ?

Tout dépend de votre cycle et de la météo ! Vos culottes sècheront bien plus vite en été qu’en hiver 😉 Blague à part, en lavant une culotte le soir, elle peut être remise le lendemain matin ou le lendemain soir. Donc avec 4 culottes, on peut réussir à faire tout un cycle en lavant les culottes immédiatement après usage. Cependant, tout dépend de votre flux ! Si vous changez de culottes plusieurs fois par jour ou par nuit, vous aurez peut-être besoin de 6 voire 8 culottes.

Pour ma part, j’ai 2 culottes flux léger Fempo, 2 shorty flux moyen Fempo, 2 shorty flux abondant Fempo (la hipster ++), 1 shorty flux abondant Moodz et 1 taille haute flux abondant Moodz. Ca me permet de faire un cycle entier sans relaver mes culottes. Je préfère prendre des modèles très absorbants pour être tranquille pendant tout mon cycle mais vous pouvez bien sûr faire différemment 😉

Comment bien entretenir votre culotte menstruelle ?

Tout comme les serviettes lavables, les culottes de règles nécessitent un peu d’entretien au quotidien. C’est évidement plus rapide de simplement jeter un tampon ou une serviette… Cependant, l’entretien de vos culottes ne vous prendra pas plus de 5 minutes par jour !

Voici quelques tips pour entretenir vos culottes et les faire durer le plus longtemps possible :

  • Avant la première utilisation, lavez une première fois vos culottes. Cela renforce son pouvoir absorbant.
  • Après utilisation, vous devez les rincer à l’eau froide (l’eau chaude peut “cuire” le sang) en pressant la culotte entre vos mains jusqu’à ce que l’eau soit claire. Personnellement je le fais sous la douche. Autre option : laisser tremper la culotte dans l’eau froide pendant 30 minutes max (pas plus !).
  • Vous pouvez ensuite faire sécher votre culotte pour la remettre le lendemain ou le jour d’après, ou bien la mettre directement en machine à 30°C. Personnellement, je rince bien mes culottes puis je les fais sécher. Si les tâches sont un peu tenace (apparemment j’ai un sang menstruel particulièrement agressif), j’utilise un savon doux et je frotte le tissu doucement. Je les mets ensuite toutes à la machine en fin de cycle avec les autres sous-vêtements.
  • N’utilisez jamais de lessive à base de savon de Marseille. Le gras du savon peut encrasser la partie absorbante. Evitez aussi les adoucissant et les détachants.
  • Séchez vos culottes à l’air libre, sans sèche linge ni sèche cheveux. Ne les mettez pas non plus sur le radiateur. En revanche, vous pouvez les mettre devant un radiateur.

Petites questions indiscrètes sur la culotte menstruelle

Est-ce que ça marche vraiment ?

J’ai mes règles pendant 5 à 6 jours : 1er jour flux léger, jours 2 et 3 en flux abondant, jour 4 flux moyen, jours 5 et 6 flux léger. J’utilise une culotte menstruelle seule en début et en fin de cycle (jours 1, 4, 5 et 6) et je n’ai jamais eu de problème. En revanche, je porte une coupe menstruelle en plus pendant les jours de flux abondant (jour 2 et 3).

Bien que les marques assurent qu’une culotte pour flux abondant peut absorber 3 à 4 tampons, je ne me sens pas suffisamment en confiance pour m’y risquer en extérieur. Quand je peux rester à la maison, je ne mets pas de cup et dans ce cas là, je ressens le besoin de me changer à la mi-journée. Cependant, je pratique le flux instinctif libre donc parfois je n’ai pas besoin de changer…

Bref je vous recommande tester vos culottes à la maison pour voir combien elles absorbent et à quel moment vous avez besoin de les changer !

Je trouve que les culottes absorbent assez vite donc on reste relativement bien au sec, sauf quand la culotte est pleine bien sûr. Mais comme pour les serviettes lavables, l’absorption n’est pas instantanée donc il y a une légère sensation d’humidité pendant quelques secondes mais c’est tout à fait supportable.

Est-ce que ça sent ?

Contrairement aux tampons ou à la coupe menstruelle, les serviettes et les culottes de règles recueillent le sang à l’extérieur du vagin donc il y a plus de risques qu’il y ait une odeur au bout de quelques heures quand le sang n’est plus absorbé et/ou qu’il sèche. Toutes les marques assurent que leurs culottes capturent les odeurs mais en vrai je trouve que ça sent un peu. Mais bon, on s’en fout non ?

Comment on fait à l’extérieur ?

Pendant les jours de flux léger à moyen, je peux garder une culotte pendant 8h sans risque de fuite et donc sans nécessité de me changer. Pour les jours de flux abondant, je mets une cup en plus donc c’est la cup que je dois changer et pas la culotte. Je suppose qu’on peut changer de culottes hors de chez soi, comme pour la cup ou les serviettes lavables. Si vous pouvez et si cela ne gène personne, utilisez les toilettes pour personnes handicapées qui disposent généralement d’un lavabo. Dans tous les cas, prévoyez une pochette imperméable zippée pour y mettre votre culotte utilisée et le tour est joué ! D’ailleurs, certaines marques vendent leurs culottes avec des pochettes assorties.

Est-ce que c’est rentable / économique ?

Oui, sur le long terme, c’est plus “économique” d’acheter des protections lavables que d’acheter une boite de tampon ou un paquet de serviettes jetables. Mais à l’achat, les culottes menstruelles (comme toutes les autres protections durables) sont beaucoup plus chères que leurs équivalents jetables. Selon les marques, le flux, le modèle, le prix peut aller de 30€ à 50€ pour une culotte. Même si les marques proposent des lots avec 3 ou 4 culottes, il vous faudra débourser une centaine d’euros pour un starter pack. Ce n’est donc clairement pas à la portée de tout le monde #privilège.

Voila, j’espère que cet article récapitulatif sur les culottes menstruelles vous sera utile ! J’ai totalement adopté ce type de protection périodique et je ne reviendrai aux protections jetables pour rien au monde. Comme d’habitude, n’hésitez à partager vos avis en commentaires 🙂

👉 Lire aussi : J’ai testé la coupe menstruelle et J’ai testé les serviettes périodiques lavables

3 réflexions sur « Culotte menstruelle : avis et conseils »

  1. Je me posais une question, est ce utilisable si on a des fuites urinaires? Je n’ai pas encore ce problème mais il arrive souvent aux femmes ménopausées d’en avoir et dans ce cas elles utilisent aussi des protections jetables donc est ce aussi une alternative possible? Le sang n’a pas la même viscosité que l’urine….

  2. Je ne sais pas si les culottes menstruelles sont conçues pour les fuites urinaires. J’aurais tendance à penser que l’urine étant plus liquide que le sang, ce serait absorbée mais il faudrait demander directement aux marques je pense !

  3. Bonjour,
    Oui, on peut utiliser les culottes menstruelles pour les fuites urinaires. Il faut faire la distinction avec l’incontinence. On parle de fuite urinaire jusqu’à 15ml d’urine. Pour l’incontinence, le malade ne sent pas qu’il urine, et du coup, le volume est bien plus important.
    J’en profite pour demander à Sophie de bien vouloir tester une de nos culottes menstruelles 🙂
    @ bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.