Mon déménagement (presque) zéro déchet.

Mon déménagement (presque) zéro déchet.

J’aurais aimé vous écrire un article sur mon déménagement zéro déchet mais en réalité nous sommes bien loin du compte. Vous le savez si vous me suivez depuis longtemps, je suis toujours totalement transparente avec vous lorsque je rencontre des difficultés dans ma démarche zéro déchet. Pour ce déménagement nous avons fait des efforts mais nous avons aussi parfois choisi la voie de la facilité.

Au cours de ma vie, j’ai déjà déménagé pour mes études et pour le travail, mais à chaque fois il ne s’agissait que de mes affaires (uniquement des vêtements, des livres, des petits meubles…). Mais en décembre 2019, mon mari et moi avons déménagé pour la première fois ensemble. Réussir un déménagement zéro déchet est un défi colossal et je ne m’attendais pas à rencontrer autant de difficultés !

En dehors des démarches administratives extrêmement chronophages (recherche d’appartement, recherche de financement, échanges avec le notaire, etc), il nous fallait aussi répondre aux questions logistiques :

  • Faut-il faire appel à un déménageur ?
  • Comment emballer / protéger nos affaires personnelles ?
  • Quel mode de transport choisir ?
  • Où trouver du matériel de déménagement ?
  • Que faire des objets / meubles / vêtements que l’on ne souhaite pas garder ?
  • Où trouver de nouveaux meubles ?

Nous avons essayé d’organiser notre déménagement de la façon la plus responsable possible mais ce n’était pas une mince affaire.

Comment j'ai organisé un déménagement zéro déchet

Pourquoi déménager dans un logement plus petit ?

Notre ancien appartement était plutôt grand (65 m2) et le nouveau logement est plus petit (54m2). Au début de nos recherches, nous voulions conserver la même surface mais ce n’était pas possible dans le secteur géographique qui nous intéressait.

Finalement nous avons choisi un appartement plus petit mais qui répondait à tous nos autres critères. Il est très bien situé : à proximité d’espaces verts, à 10 min à pied des commerces (magasin bio, boulangerie, pharmacie et Picard) et des restaurants, à 15 min à pied de la gare et 20 min du centre ville (avec le marché, la banque, la librairie, etc.). De plus, il est particulièrement bien agencé car malgré sa surface plus petite, nous avons quand même 2 grandes chambres, une salle de bain et une cuisine fonctionnelles, et un salon de taille suffisamment grand pour recevoir nos proches.

Pourquoi chercher forcement plus grand quand 50m2 suffisent ? Cela fait des économies de chauffage, d’électricité, de taxes et de ménage. En fait, nous n’avons même pas rempli l’intégralité des rangements, notamment dans la cuisine et la salle de bain car les placards sont trop grands et/ou pas pratiques.

Comment trier avant un déménagement ?

Avant même de songer à remplir des cartons, il me semblait indispensable d’effectuer un premier tri dans nos affaires afin de ne garder que l’essentiel. Un déménagement est l’occasion parfaite pour faire le tri et éliminer une bonne fois pour toute les choses que l’on garde “au cas où”.

Je vous ai déjà présenté plusieurs façons de faire du tri, par exemple la méthode des 8 questions ou encore la méthode Konmari. Pour cette occasion particulière, j’ai développé une nouvelle stratégie : je me suis demandé pour chaque objet si ça valait le coup de le mettre en carton. Nous avons donné beaucoup de choses (vaisselle, vêtements, livres, etc.) qui ne nous servaient plus, qui étaient cassées et non réparables, ou tout simplement qui ne nous plaisaient plus.

Il n’y a pas de honte à donner / vendre des choses encore en bon état si vous n’avez plus envie de les voir chez vous ! Vous avez le droit de vous entourer d’objets que vous aimez pour vous sentir bien. A condition bien sûr de ne pas changer toute la déco chaque année ! Essayez de vous projeter dans votre nouveau logement et de visualiser votre future décoration.

Où donner et vendre les objets dont vous ne voulez plus ?

Voici quelques pistes pour sortir de chez vous les objets dont vous ne voulez plus :

  • (re)vente en ligne (Vinted, Le Bon Coin),
  • don ou troc en ligne (appli GEEV)
  • boîtes à don et boîtes à livres,
  • associations caritatives, etc.

Pour plus de détails, je vous renvoie vers mon article sur les plateformes de don et vente. Sachez que dans certaines villes, Emmaüs peut se déplacer chez vous pour récupérer des meubles (en ce qui nous concerne, les personnes qui sont venues chez nous ont renoncé en voyant le canapé qui ne rentrait pas dans l’ascenseur et n’ont pris que la table basse). Autre bonne idée : organiser un vide-appartement virtuel avec le site Izidore (anciennement Les Cartons).

Où acheter de nouveaux meubles ?

Mon mari et moi avons profité de ce grand changement de vie pour repenser totalement notre intérieur. Ainsi, nous avons donné ou vendu quasiment tous nos meubles pour repartir de zéro. Ce fut un vrai soulagement de nous séparer (enfin) de tous ces objets accumulés au fil des ans par nécessité mais qui ne correspondaient ni à nos goûts ni à nos envies.

En revanche, nous avons opté pour des achats neufs chez un célèbre marchand de meubles suédois. Ce n’est certainement pas la solution idéale et je dois dire que j’ai un peu honte de ces achats (même si je suis enchantée de notre nouvelle décoration et que je m’y sens vraiment bien !). Le marché de l’occasion est bien plus écologique mais nous n’y avons pas trouvé de meubles qui nous plaisaient et/ou dans un état satisfaisant. Je suis réellement admirative des personnes capables de dénicher des merveilles dans les brocantes ou les dépôt-ventes (comme par exemple Coline, Victoria de Mango & Salt ou Chloé du blog My slow life). Je suis loin d’avoir leur talent et leur patience, et je dois bien avouer que je préfère la déco moderne aux trouvailles vintage d’une autre époque.

Comment emballer vos affaires pour votre déménagement ?

Nous avons rapidement pris la décision de ne pas faire appel à une société de déménageurs et d’organiser nous-même notre déménagement. Mon objectif était d’utiliser uniquement des emballages de récupération et de déménager en faisant le moins de route possible afin de minimiser au maximum notre empreinte carbone.

Où trouver des cartons reconditionnés ?

  • en demandant à votre entourage
  • chez les commerçants du quartier
  • au travail
  • sur des applis de don (comme GEEV)
  • en ligne (par exemple sur Leboncoin ou Carton Plein)

Nous avons ainsi récupéré une vingtaine de cartons. Malheureusement, nous avons mal évalué la quantité de cartons nécessaires. Deux jours avant de déménager, nous avons dû acheter en urgence des cartons neufs à Castorama (je ne vous les conseille pas, ils ne sont pas du tout solides).

Pour le scotch, je n’ai pas trouvé de solution écologique et nous avons épuisé 3 rouleaux entiers. En revanche, j’ai réussi à récupérer du papier bulle usagé au travail et j’ai emballé le reste des objets fragiles avec des vieux torchons. Les draps, couvertures et tapis de bain ont également servi à protéger les meubles et l’électroménager.

Après le déménagement, nous avons recyclé nos cartons en les emmenant à la déchetterie. Idéalement, nous aurions pu les revendre ou les donner mais notre appartement étant déjà très encombré par nos affaires et les meubles à monter, je n’avais pas la place de les stocker durablement ni le temps de trouver un acquéreur potentiel.

Comment déplacer ses affaires pendant votre déménagement ?

On aurait pu déménager à pied, à vélo ou en trottinette mais avec un lit, des étagères, un frigo et une machine à laver, cela me semblait un peu compliqué. J’espérais faire un seul voyage en camion mais j’étais bien trop optimiste. Là encore, une erreur d’estimation du volume nous a contraint à faire un voyage en camion et deux voyages en voiture. Heureusement nous n’allions pas loin !

Je vous conseille donc de correctement évaluer le volume (en mètres cubes) à déménager et rappelez-vous que vous avez plus que ce que vous pensez. Même si tout le monde nous disait “mais vous n’aurez plus rien à force de vider !” nous avons quand même rempli un camion à ras-bord et plusieurs coffres de voitures. J’ai pourtant l’impression de n’avoir gardé que l’essentiel. Il n’est pas impossible que je procède à un nouveau tri dans les semaines à venir.

***

J’espère que cet article vous sera utile si vous devez bientôt déménager. Est-ce que vous avez déjà organisé une déménagement zéro déchet ? Comment avez-vous réussi à réduire votre empreinte ?

Cet article a 8 commentaires

  1. Milounette

    Je trouve que vous ne vous en tirez pas si mal… Un déménagement, c’est toujours compliqué et plein d’imprévus. Pour ce qui est des meubles, c’est aussi très compréhensible : acheter des meubles d’occasion, ça demande pas mal de temps (écumer les sites d’occasion/les brocantes ou vide-grenier, etc.), surtout lorsque l’on veut trouver quelque chose qui nous corresponde, et c’est pas toujours compatible avec les besoins du moment. Pour ma part, ça fait presque six mois que je cherche un fauteuil et des étagères pour ma cuisine… Heureusement que je n’en ai pas un besoin urgent !! Bon emménagement. A bientôt.

  2. Sophie

    Merci pour votre message, ça m’aide à déculpabiliser 🙂

  3. journalzerodechet

    Je suis en plein dans mon déménagement (enfin j’y étais jusqu’au moment où le confinement est arrivé..!). Je me suis posée toutes ces questions et c’est très intéressant de lire ton article. De mon coté, on m’a donné pleins de cartons, j’ai procédé à un gros tri car nous aussi nous aménageons pour plus petit justement pour moins entasser. C’est super important pour moi car avec 2 enfants on peut très vite se laisser déborder ! J’ai fait du tri dans ma cuisine, dans mon salon, dans ma vaisselle (ai-je vraiment besoin de 43 tasses ?!), dans les jouets des enfants (et oui ils sont aussi mis à contribution) etc. Pour les meubles, on regarde sur le bon coin et on a trouvé une recyclerie près de notre nouvelle maison. Il y a pleins de trucs sympas à vraiment pas chers ! Bref, je pense qu’il existe pleins de solutions, et faire de son mieux est déjà super bien 🙂

  4. Sophie

    Merci pour ton message ! Je te souhaite bon courage pour ton déménagement 🙂

  5. Amtiss

    Je dois bientôt déménager et j’ai trouvé ton retour très utile, merci beaucoup. Le but pour moi étant de partir uniquement avec ce qui a du sens pour moi / ce qui me sert vraiment au quotidien. Concernant les meubles, même si j’aime l’idée de la récup, il faut bien dire que faire de bonnes affaires dans ce domaine demande du temps et des ressources (réparations, transport quand on n’a pas de voiture…), alors je n’ai pas de scrupules à acheter chez le suédois, tant que ce sont des achats bien réfléchis 😉

  6. Sophie

    Je te rejoins ! La seconde main n’est pas toujours la solution la mieux adaptée à la situation, il faut trouver un équilibre. Pour mon déménagement, je pensais avoir fait suffisamment de tri avant mais finalement j’ai encore trouvé des choses à donner c’est dingue !

  7. Billouard

    je n’ai que 11 ans mais je trouve qu’être écolo est très bien ! Souvent les adultes s’en fichent car ,eux ,ils seront déjà décédé lorsque nous ne pourrons plus respirer à cause de la pollution mais pourquoi ne pas penser à ses enfants ?
    Merci pour les idées et bon courage à tous dans cette période !

  8. Sophie

    Bravo pour ton engagement malgré ton jeune âge !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.