Mon avis sur le Fairphone 2

En novembre 2017 j’ai commandé un Fairphone. Cette marque de téléphone propose un smartphone éco-conçu, respectueux des Hommes et de l’environnement. En choisissant le Fairphone, j’ai fais le choix d’un achat responsable. Après 6 mois d’utilisation, c’est l’heure du bilan.

Disclamer : cet article est un retour d’expérience suite à mon utilisation personnelle du Fairphone. Il n’est donc pas objectif, puisque c’est un avis. Il se trouve que j’ai eu une mauvaise expérience avec mon modèle de téléphone, mais cela n’enlève rien à la démarche éco-responsable de la marque.

J’ai testé : Fairphone

L’année dernière, mon téléphone de la marque Sony a commencé à montrer des signes de faiblesse. La mémoire était pleine, je ne pouvais plus faire de mises à jour et des bugs de plus en plus nombreux sont apparus, malgré les réinitialisations. J’ai donc décidé de m’acheter un nouveau téléphone. Cependant, je n’avais pas envie de continuer à cautionner une industrie polluante et basée sur le profit via, notamment, l’obsolescence programmée.

Je louchais sur le Fairphone depuis plusieurs mois car j’avais vu que Gwen en avait un (voir son témoignage en 2e partie d’article). J’ai trouvé plusieurs articles qui en parlaient et les avis étaient globalement positifs, ce qui m’a conforté dans mon choix.

Normalement, il faut directement commander sur le site de Fairphone et la liste d’attente est assez longue. J’ai profité d’une offre limitée sur le site de mon opérateur Sosh pour commander le téléphone Fairphone 2 directement chez eux et l’avoir plus rapidement. J’ai reçu le Fairphone et la carte SIM en quelques jours.

Un problème de stabilité sur certains appareils

Dès les premiers jours, mon Fairphone avait un gros problème : il s’éteignait de façon aléatoire plusieurs fois dans la journée, parfois jusqu’à 6 fois par jour. Il s’éteignait vraiment tout le temps : en écrivant un sms, en consultant internet ou pire pendant que j’utilisais le GPS.

J’ai d’abord pensé à un problème de fixation de la batterie, problème apparemment récurrent chez les utilisateurs de Fairphone (comme Gwen par exemple). On m’a même conseillé de caler la batterie avec un morceau de carton (!!). Mais quelques rapides tests m’ont permis d’écarter cette possibilité. Le problème était donc ailleurs.

J’ai donc contacté Fairphone, ils m’ont proposé de faire un échange ou bien d’attendre une mise à jour miraculeuse prévue quelques jours plus tard. En effet, je n’étais pas la seule a avoir un “problème de stabilité” avec mon smartphone : la mise à jour devait tout régler. Malheureusement, la mise à jour n’a pas eu l’effet escompté, et j’ai procédé à l’échange du téléphone avec le SAV.

Je dois quand même reconnaitre que le SAV de Fairphone a été très réactif et compréhensif. Leur système de retour est bien conçu. Ils ont du bien rigolé en lisant mes mails “google translate” ! J’ai renvoyé mon téléphone via un transporteur qui est venu chez nous récupérer le colis. Heureusement que j’avais gardé mon vieux téléphone Sony car ni Sosh ni Fairphone ne proposait de téléphone de remplacement.

Bon à savoir : attention à la taille de votre carte SIM !

Le Fairphone fonctionne avec une carte micro SIM, tandis que la plupart des smartphones sont dotés d’une carte nano SIM. On peut découper une SIM pour obtenir une micro ou une nano SIM. L’inverse n’est pas possible, à moins d’avoir un adaptateur. Dans mon cas, j’ai dù demander à Sosh de me renvoyer une carte SIM de la bonne taille.

Mon avis sur le Fairphone 2

Indépendamment de tous les problèmes que j’ai rencontré avec mon téléphone, je peux quand même vous donner mon avis sur le fonctionnement et les particularités du Fairphone. Je vous invite à lire également le test complet fait par le site de référence Les Numériques.

Poids et taille

Si vous avez l’habitude des téléphones légers, vous allez être surpris par le poids du Fairphone. Il est un peu lourd et un peu plus grand que la moyenne. Par exemple, il ne rentre pas dans une poche (ou alors il faut de grandes poches). En revanche, la coque a un rebord qui protège l’écran en cas de chute.

Conception

Le gros avantage du Fairphone, c’est bien évidemment sa conception. Vous pouvez entièrement le démonter et remplacer chacune des pièces en les achetant sur leur site (attention toutefois, les stocks sont limités et les délais parfois assez longs). Vous pouvez également changer une pièce, non pas parce qu’elle est défectueuse, mais parce que la marque propose une amélioration. C’est le cas par exemple de l’appareil photo. C’est la grande force de Fairphone et son principal argument de vente : vous n’avez plus besoin de racheter un téléphone tous les 2 ou 3 ans car vous pouvez faire évoluer votre smartphone.

Par ailleurs, toute la fabrication du téléphone est rigoureusement contrôlée par la marque. Ils n’utilisent que des matériaux propres, dans des conditions respectueuses de l’environnement et des employés. Le packaging du Fairphone ne contient aucun plastique. Il est entièrement composé de carton recyclé. Le téléphone est vendu sans chargeur ni aucun autre accessoire. Vous devez donc garder le chargeur et les écouteurs de votre ancien mobile ou en acheter de nouveau. Le Fairphone est donc fourni “tout nu”.

Interface

Concernant l’interface, le Fairphone fonctionne sous Android. Il est full Google : vous devrez donc gérer vos mails, photos, agenda, contacts, etc. avec un compte Google. Les fonds d’écrans par défaut sont assez moches mais vous pouvez sans problème en télécharger d’autres. La configuration du téléphone est ultra simplifiée. Tout est clair, c’est un jeu d’enfant de le paramétrer. J’ai particulièrement apprécié la possibilité d’attribuer une couleur par contact dans la messagerie.

Stockage et mémoire

La capacité de stockage est très confortable. Avec 32Go de mémoire, vous avez de la place pour vos applis et vos téléchargements (ça me change de mon Sony et ses 8 pauvres Go…). Et bien davantage si vous insérez une carte SD pour gagner encore de la place.

Batterie et autonomie

Parlons maintenant de la batterie : c’est là aussi un défaut signalé par de nombreux utilisateurs. Avec une utilisation normale (appels et messages, un peu d’internet) elle tient 6h à 8h grand max. Si vous utilisez votre téléphone de façon intensive, vous devrez sans doute le recharger aussi dans la journée.

De plus, la batterie charge lentement. A titre d’exemple, mon Sony Xperia se recharge complètement en 4 à 5 h. Le Fairphone peut mettre 8h à 10 h pour une charge complète sachant que ça va moins vite sur cable USB que sur secteur.

Je vous recommande donc d’avoir une batterie portable (vous savez ces petits trucs qu’on recharge puis sur lequel on branche le téléphone) ou de limiter votre utilisation d’internet ou d’applis très gourmandes en énergie (type Spotify ou lecteur de Podcast).

Prix

Le Fairphone coûte cher : plus de 500€. Certes c’est le prix de n’importe quel téléphone de marque mais c’est tout de même bien plus cher qu’un téléphone d’occasion, reconditionné ou simplement d’un téléphone d’ancienne génération (dès qu’un nouveau modèle sort, les marques bradent leurs anciens modèles). Ce prix s’explique notamment par la conception très originale du téléphone. Il s’agit d’un vrai investissement sur le long terme.

A noter que l’on peut désormais louer le Fairphone !

j'ai testé le Fairphone 2

Bilan

En résumé, la promesse d’un téléphone éco-conçu et prévu pour durer est alléchante mais malheureusement, la marque n’est pas à la hauteur de nos attentes d’un point de vue technique. Il y a encore trop de difficultés dans la conception et le réapprovisionnement. Autant je salue la démarche, autant je suis déçue par la mise en œuvre du projet.

Bien sûr je suis fortement influencée par ma mauvaise expérience ! Si le Fairphone vous intéresse, je vous invite à consulter d’autres avis (par exemple ceux postés en commentaires de cet article) et à vous faire votre propre opinion.

Edit 19/01/2019 :

Après plusieurs mois d’utilisation, j’ai finalement revendu mon téléphone à l’une des mes abonnées et j’ai racheté un téléphone d’occasion pour le remplacer. Je n’ai pas réussi à passer outre les problèmes d’autonomie et de surchauffe de la batterie lors de l’utilisation de la 3G ou de la 4G.

A mon avis, ce téléphone convient parfaitement à une utilisation modérée : appeler, envoyer des messages, prendre des photos (qui sont de très bonne qualité), naviguer un peu sur internet. Mais si vous voulez l’utiliser comme GPS, jouer en ligne ou écouter de la musique, il ne tient pas la distance. Je dois toujours avoir mon chargeur et je suis bien souvent injoignable car mon téléphone s’est éteint.

J’ai recontacté le SAV de Fairphone. Concernant les problèmes de surchauffe ils n’ont pas de solutions. Apparemment le “moteur” du téléphone est connu pour chauffer. Et les composants en plastique résistent mal à la chaleur. En clair, ils ont fait des “choix de conception” et c’est l’utilisateur qui en fait les frais.

L’avis de Gwen sur le Fairphone 2

J’ai pré-commandé le Fairphone 2 en juillet 2015, après maintes recherches sur la fiabilité de la marque et sur les autres choix éthiques. Autant dire, qu’il n’y a pas une multitude d’options sur le marché à l’heure actuelle. Il a fallu m’armer de patience, car à l’été 2015, il ne s’agissait que d’une pré-commande pour permettre le lancement de la production. J’ai reçu le fameux smartphone en janvier 2016.

Pas de chance, j’ai rapidement eu un souci avec celui-ci. Un défaut au niveau de la batterie (sa fixation a priori) causait de multiples extinctions de mon smartphone. Pour résumer, je ne pouvais pas le poser ou le soumettre à des vibrations (dans un sac par exemple) sans qu’il ne s’éteigne. Le service après-vente a été très réactif et à l’écoute (bien qu’en anglais uniquement) et j’ai pu renvoyer mon téléphone pour en recevoir un autre (après un petit délai tout de même). Les premiers Fairphones ont eu apparemment quelques fois ce souci. Comme c’est une petite entreprise, je me suis dit que ce n’était pas très grave. J’étais fière de soutenir un tel projet, même si ça impliquait quelques défauts.

Depuis tout roule. Au bout de deux ans, ma batterie est en fin de vie (j’utilise pas mal mon téléphone pour les réseaux sociaux, les photos, le GPS…) et j’attends avec impatience un réapprovisionnement du stock de batteries. Elle n’est qu’à 20€, ce qui est raisonnable quand on sait que, souvent, c’est plus simple de remplacer un téléphone que d’acheter une batterie neuve. Le seul problème, encore une fois, c’est l’attente à cause d’un problème de stock. Tout est cependant bien expliqué sur leur site et c’est un problème indépendant de leur volonté. Je pardonne facilement, vous l’aurez compris.

Je n’ai depuis pas rencontré de problème particulier avec les applications, si ce n’est que le téléphone a tendance à surchauffer lorsque je joue trop longtemps ou en mode GPS (mais sur une longue distance de plusieurs heures tout de même). Ce n’est pas idéal.

J’ai un problème de micro également. On ne m’entend pas… Mais je pense que c’est peut-être de ma faute, parce que je ne suis pas des plus délicates avec mes téléphones. Au final, je réponds avec mon micro-casque et ce n’est pas plus mal pour limiter mon exposition aux ondes du téléphone. Je pense que c’est une pièce que je peux changer, mais, pour le moment, ce n’est pas indispensable.

Le Fairphone propose des options sympas comme le choix de couper les notifications, toutes ou parties (on définit les prioritaires) pour un temps donné ou infini. C’est pratique pour rester concentrer sur certaines tâches et ne pas se laisser envahir par les sollicitations des messages ou des applications (instagram et facebook, par exemple).

Il y a régulièrement des mises à jour et je n’ai vraiment pas à me plaindre quand je compare mon expérience à celle de Sophie. C’est dommage que ce smartphone ne fasse pas encore ses preuves, car il y a des enjeux écologiques et éthiques importants derrière notre consommation de téléphone..

A lire : l’avis complet de Gwen et le témoignage de Vincent, un autre utilisateur

Et vous, est-ce que vous avez un Fairphone ? Que pensez-vous de la démarche de la marque ?

source images : © Fairphone et Ma conscience écolo

Cet article a 25 commentaires

  1. Ton article est top et très objectif pour quelqu’un qui a eu autant de galère
    J’avais regardé pour m’en acheter un quand mon samsung avait rendu l’âme. Mais j’avais lu beaucoup d’avis mitigé et le prix et le délai d’attente m’ont découragé…. même si j’aimerais avoir un téléphone éco-conçu.

  2. Merci Manon ! J’ai vraiment essayé d’être le plus objective possible, même si parfois j’avais envie de balancer mon téléphone du 4e étage… Depuis la publication de cet article j’ai reçu des commentaires sur les réseaux sociaux de personnes qui sont satisfaites de leur Fairphone, c’est rassurant ^^

  3. Bonjour, et merci beaucoup pour ce bilan (et ce joli blog 😉 ) !
    J’ai pour ma part également un fairphone de novembre 2017, lui bien pré-commandé via le site et qui a connu les mêmes problèmes de redémarrage intempestifs. Suite à quelques recherches sur internet, j’ai fini par solutionner le problème en bloquant le téléphone en 3G, mais je suis bien heureuse de savoir qu’un échange peut être fructueux ! Combien de temps faut-il compter pour cela (problèmes postaux mis à part) ?
    Sinon, pour apporter ma petite pierre à l’édifice, je reste contente d’avoir investi mon argent dans ce smartphone plutôt qu’un autre, notamment parce que l’aspect éthique reste très important pour moi et qu’il fait finalement plutôt bien son travail. Je précise néanmoins que j’en fais un usage assez classique et limité (internet et applis pratiques) et que je ne m’avancerais pas pour les personnes qui centralisent beaucoup de données/activités dessus et ont l’habitude d’objets ultra-performants.
    Et je croise les doigts quant à la durabilté du produit !

  4. Bonjour Amandine, j’ai aussi essayé de régler le problème en le mettant en 3G (au lieu de 4G) mais du coup je ne pouvais plus envoyer de message avec photo. Quand j’ai fais l’échange, cela a pris environ 1 mois il me semble (mais ça m’a semblait une éternité…). Il chauffe encore un peu quand j’utilise le GPS ou Spotify plus de 30 minutes mais à part ça, il fonctionne bien.

  5. Merci beaucoup beaucoup pour les précisions ! Je tenterai peut-être le coup en péridode calme alors …

  6. Franchement je ne comprends pas qu’on puisse trouver le fairphone cher. Il est au prix juste, le site a même fait un découpage des coûts pour être transparent.
    Si on dépense en général 300€ pour un smartphone, le surcoût est de 200€. Comme l’idée du fairphone est de durer, on peut imaginer le garder 5 ans, soit une dépense supplémentaire de 40€ par an par rapport à un smartphone conventionnel. 40€ par an pour rendre meilleure la vie des personnes qui produisent pour nous un bien utile. Est-ce vraiment cher ?

  7. Quand au final le telephone ne fonctionne pas et qu’on doit en racheter un autre, oui c’est cher. Et au delà du débat sur le juste prix des choses, tout le monde ne peut financièrement se permettre un achat de plus de 500€…

  8. Bonjour Sophie, je lis avec interêt vos avis sur le Fairphone. J’ai acheté le mien en octobre 2017 chez Orange Carrefour Rives d’Arcin (banlieue bordelaise) avant de rentrer en Guadeloupe où ce portable est inconnu à 80%. Aux Antilles, la société de consommation commande et l’écologie reste une utopie, en tout cas pas une priorité. J’ai investi dans ce téléphone équitable car j’en ai les moyens (prof à la retraite dans 6 ans). 525€ ou plus, je ne sais plus ne convient pas aux ados pour un smartphone assez limité par rapport à la concurrence. MAIS pour moi, j’en suis globalement satisfait, mes exigences sont simples : téléphoner, envoyer des textos, un peu d’internet : Qwant, GPS, Wikipedia, WhatsApp, Messenger, surtout pas Facebook et des photos que j’élimine au fur et à mesure. Pas de galère comme les vôtres, pas de SAV contacté, parfois il beugue mais repart assez vite. Le défaut majeur reste la batterie d’une capacité médiocre, solution : une batterie portable en permanence dans ma sacoche. Prof d’espagnol (anciennement d’occitan) je vais présenter aux élèves de terminale pour le bac 2019 un petit dossier sur le Fairphone. Mes Guadeloupéens d’élèves toujours friands d’américanisme rutilant et adeptes du jetable vont être étonnés… Mais moi ça me plaît. Viva el Fairphone ! Bonne continuation, bonne fin d’été, Eric.

  9. Je suis ravie de voir que le Fairphone trouve des adeptes 🙂 Je pense en effet qu’il peut convenir à certaines personnes, mais pas à d’autres.

  10. Bonjour, je possède également un FairPhone depuis la campagne de lancement initiale, et je voulais ajouter un retour positif ! 🙂
    Alors certes au début il a fallu être patient, mais les nombreux bugs ont quand même été rapidement corrigés par les MAJ fréquentes (les développeurs n’ont vraiment pas chômé !).
    Je fais partie de ceux qui ont calé leur batterie avec des bouts de carton sans quoi il redémarrait souvent, mais franchement, je ne l’ai plus ouvert depuis des mois et il fonctionne maintenant très bien.
    Il faut dire aussi que le mien est tombé deux fois dans l’eau (allumé), ce qui a sans doute créé du jeu entre la batterie et les connecteurs, mais en le démontant totalement, j’ai pu faire sécher toutes les pièces, et il a toujours redémarré. Je le trouve donc vraiment solide !
    Concernant l’autonomie, c’est sûr qu’elle n’est pas extraordinaire, et j’avais aussi eu un problème de chargement lent (elle continuait parfois à se vider alors qu’il était branché), sauf que le problème venait du chargeur ! J’ai acheté un modèle plus puissant et il se recharge maintenant en deux heures maxi.
    Donc voilà, tout ça pour dire que, personnellement, la satisfaction d’avoir un téléphone “écolo” et d’avoir encouragé une start-up à diffuser davantage ce modèle économique l’emporte et de loin sur ses désagréments. 😉

  11. Bonjour Sébastien ! Je suis ravie de voir que la Fairphone fait des heureux 🙂 Pour ma part, les trop nombreux désagréments ont eu raison de ma patience, malgré mes convictions. Peut-être que dans d’autres circonstances (si je n’avais pas un blog par exemple), je l’aurais gardé. En attendant il dort dans un tiroir, je n’ai plus le courage d’affronter le SAV, les renvois, les réparations, etc.

  12. Le Fairphone 2 est une grande déception pour moi : je l’ai commandé en août 2017, il devait arriver au bout de 2 mois et ça en a pris 3 sans que personne m’ait prévenue. Je l’utilise depuis 8 mois et je n’ai plus de micro, plus d’appareil photo, la batterie charge mal et tient quelques heures donc je suis souvent injoignable parce qu’il s’est éteint, il chauffe et j’ai dû repasser à la 3G pour régler le problème des extinctions subites. J’ai viré toutes les applications gourmandes en énergie.

  13. > Il est full Google : vous devrez donc gérer vos mails, photos, agenda, contacts, etc. avec un compte Google.

    Pour info Fairphone propose désormais une ROM baptisé Fairphone Open sans les Google APPS et donc sans espions Google. On peut y installer F-Droid le magasin d’applications libre pour Android et ainsi avec un écosystème d’application sans utiliser Google.

  14. Ma conscience écologique en allant sur spotify Instagram et d’autres serveurs très polluants. J’ai bien envie de rire

  15. Bonjour Sophie. Je vais devoir changer de téléphone dans pas longtemps car après 3 ans de bons et loyaux services le mien commence à faire la tête. Je me dirige naturellement vers le Fairphone. Ton témoignage m’a un peu refroidi mais j’ai du mal à me diriger à nouveau vers une marque conventionnelle. Par contre je ne le trouve pas plus cher que les autres smartphones. Je te ferai part de mon expérience.

  16. J’ai un FP2 depuis quelques mois ; je recommande cet achat ! Pas hors de prix, et en plus on peut en avoir d’occasion.

    Je ne voulais rien avoir à faire avec la famille Google, et c’est pourquoi tous mes derniers téléphones étaient des iPhone.

    Immédiatement après l’achat du FP2, je l’ai donc fait passer sur Lineage OS, puis F-Droid et Yalp quand nécessaire ont complété.
    Bilan : facile d’accès et à l’usage. La batterie tient quand même 3 jours. J’ai des inquiétudes avec l’écran trop sensible : en cours de conversation, au moindre contact avec mon oreille, il bascule en mode “pause” ou coupe l’appel, quand il ne met pas en route le haut-parleur … Et puis j’ai encore un souci avec la caméra : même en changeant l’application native pour faire les photos, elle fait planter l’appareil photo. Je suis assez sûre de pouvoir trouver des solutions dès que j’aurai sondé les forums.

    Donc : allez-y sans crainte, si vous devez changer de téléphone !

  17. Merci beaucoup pour ton avis Christiane ! N’hésite pas à revenir poster un autre commentaire quand tu auras résolu le problème de caméra, je suis sûre que ça peut intéresser les autres lecteurs 🙂

  18. Votre article se limite à l’objectivité d’une mauvaise expérience personnelle, c’est dommage. Vous détaillez tellement votre expérience alors que vous pourriez souligner les efforts, détailler le concept, encourager la démarche globale, le modèle économique, il y aurait tellement à dire de positif. Votre positif sur la démarche tient dans un paragraphe et vous en oubliez beaucoup (on pourrait également parler de l’effort de recyclage de vieux téléphones toute marques confondus et de batteries que fait Fairphone, les autres marques qui produisent 1000x plus se moquent du recyclage…).
    Au contraire, vous poussez à fuir : “Alors entre téléphone éco-responsable qui ne fonctionne pas et téléphone polluants qui fonctionne, vous préférez quoi ?”. Vous n’encouragez en rien l’écologie, votre article est un retour d’expérience de consommatrice, la consommation et l’écologie sont antinomique, mais vous le savez déjà. Ce produit n’est pas conçu pour les surconsommateurs de data et GPS et les fanboys en recherche de toujours plus de performance et productivité, c’est un produit pour une utilisation raisonnable (c’est comme acheter un voiture électrique avec une énorme batterie d’une tonne qui peut faire 600km et la transporter tous les jours alors qu’on fait une moyenne de 30km et qu’on pèse 60kg).

    Heureusement quelques utilisateurs prennent la peine de prouver que votre espérance n’est pas à prendre pour vérité, (un panel de 100 utilisateurs serait un minium pour être vraiment objectif), voici la mienne :
    Fairphone 2 depuis deux ans, aucun problème (j’ai cassé la coque en cognant, je l’ai changé). Utilisé quotidiennement pour 2-3h de tel pro et mails en continu et web. Utilisé comme ça la batterie tient actuellement un jour (vos 5-6 heures sont annoncées comme une valeur générale), le WE pas besoin de recharger. Mais avec un tel rythme d’utilisation, peu de téléphones font mieux. Si vraiment un jour ça devient contraignant je peux toujours commander une nouvelle batterie plutôt qu’un nouveau téléphone contrairement à beaucoup de marques où l’on ne peut pas démonter la batterie…

    L’important dans Fairphone c’est la démarche, Fairphone montre que c’est possible de produire équitablement et pas plus cher qu’un iphone, l’important c’est que les autres fabricants finissent par faire pareil, et c’est Fairphone qui le dit. Il faut consacrer son énergie et ses lignes de blog à encourager ce type de projet et modèle d’entreprise, et non pas à critiquer le perfectible. C’est tellement plus facile de critiquer ce qui ne marche pas plutôt que de valoriser les efforts.

  19. Bonjour Manu, je vous remercie pour votre commentaire et votre témoignage. En effet, je ne suis sans doute pas totalement objective dans cet article, mais il s’intitule “mon avis sur le Fairphone” donc le titre annonce la couleur… Mon expérience avec le Fairphone ayant été mauvaise, cela a sans doute également influencé mon article et mon ressenti. Je suis peut-être un peu trop catégorique, je vous le concède ! D’ailleurs, j’ai écrit une partie de cet article sous le coup de la colère. Oui, le Fairphone porte de belles valeurs et fait des efforts, je n’ai jamais dit le contraire. Cependant, je suis tout à fait en droit d’écrire ce que je veux sur MON blog. Vous pouvez ne pas être d’accord avec mes achats et/ou mes articles, mais je ne vous demande pas de l’être 😉 Le Fairphone peut convenir à beaucoup de gens, mais pas à moi. Je suis une technophile, et même si cela peut semblaer contradictoire avec les conseils écolo que je donne ici, je l’assume complétement. J’ai une passion pour le numérique, et c’est d’ailleurs mon métier… Et je n’ai pas à justifier mes choix de consommation.

  20. Bonjour et merci pour ton avis et ta patience.
    Pour l’heure j’ai un téléphone archaïque qui ne fait que téléphone. Récemment j’ai regardé le docu Cash Investigation sur les portables, facilement regardable sur le net, c’est pourquoi je m’intéresse au Fair Phone. Quand je vois les conditions de fabrication et ce qu’il y a derrière la fabrication de nos téléphones je suis hum…révolté. Du coup je ne peux qu’encourager l’éthique Fair Phone. Et si il marche pas top, penser juste au enfants chinois ou congolais qui ne trimeront pas pour un salaire de misère afin de fabriquer votre portable. Merci à vous et merci pour eux.

  21. Bonjour Hervé, tout comme vous je suis révoltée par les conditions de fabrications des téléphones. Malheureusement je n’ai pas réussi à utiliser le fairphone comme je le souhaitais. J’ai opté pour un téléphone d’occasion, ça me semble la meilleure alternative.

  22. En postant ce message je m’éloigne de la fonctionnalité du Fair Phone mais pas de son éthique et de sa raison d’être. En effet le marché de l’occasion est une alternative. Il représentait en 2016, 7% du marché mondial des portables, année record des ventes (1,47 milliards de portables en 2017; 1,46 en 2016 et 1,4 en 2018). C’est cependant une alternative qui reste à mes yeux beaucoup trop silencieuse en regard des inimaginables atrocités qu’endurent femmes et enfants au Congo. Prenez quelques minutes pour écouter un des deux prix Nobel 2018 le Dr. Mukwege parler des violences faites aux femmes et enfants au Congo. Il explique bien mieux que moi ce qui se déroule dans son propre pays. Quand j’entends cet homme parler j’en ai les larmes aux yeux. Notre monde moderne est d’une intrication profonde et complexe, en utilisant ces instruments (téléphone, ordinateur, voiture, bijoux…) quelle est notre part de responsabilité ? Pour finir je reprendrai ses paroles porteuses d’espoir “Nous avons tous le pouvoir de changer le court de l’histoire lorsque les convictions pour lesquelles nous nous battons sont justes”. Ne fermons pas les yeux et les oreilles sur ce qui se passe dans ce pays.

  23. Pour info, il semble que plus une batterie charge lentement et plus elle dure dans le temps. Les portables chargent vite, mais sont également vite HS… C’est donc le prix à payer pour être éco-responsable.

  24. Bonjour,
    Utilisant un fairphone 2 depuis plus d’un an, je suis extrêmement déçu et ne le recommande pas du tout. Décroissant volontaire, nous vivions en zone rurale, et le Fairphone nous servait de MoDem, afin d’être cohérent dans notre démarche. Le téléphone ne capte pas (alors que les autres/même fournisseur, oui) ne tient pas la charge, bug régulièrement, n’as pas un bon débit, est fragile (ai du faire changer bloc micro/son 2 fois) et coûte extrêmement cher. Je n’ai pas fini de le payer et pourtant je vais le changer pour un reconditionné alors que mon précédent téléphone a duré 10 ans. Le Fairphone ? Une belle green escroquerie….

  25. Bonjour Boris, merci pour ton témoignage ! Je commençais à me dire que j’étais la seule à avoir eu des problèmes avec ce téléphone ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
18 Partages
Enregistrer
Partagez
Tweetez
Partagez