Faire ses courses et manger

Que ce soit à la maison ou en dehors, la plupart des gens utilisent des bouteilles en plastique. Or, non seulement cela revient cher, mais en plus c’est potentiellement dangereux pour la santé (migration des particules de plastique dans l’eau) et ça se recycle mal. Rappelons que nos océans sont remplis de minuscules morceaux de plastiques… Le mieux est donc de consommer l’eau du robinet, et de la transvaser si besoin dans une cruche ou une gourde en inox.

Malheureusement, l’eau du robinet n’est pas toujours “bonne”. Il faut donc la filtrer pour la boire sans risque. Pour cela, oubliez les carafes filtrantes, qui ne font que déplacer le problème, et optez plutôt pour le charbon ou les billes de céramique. Vous en trouverez en ligne ou dans votre magasin bio.

Tout comme le film alimentaire, le papier alu est généralement à usage unique. De plus, il est mauvais pour la santé lorsqu’on l’utilise pour faire des papillotes. Il est pourtant très simple de s’en passer ! S’il sert à recouvrir un plat ou emballer des aliments on peut le remplacer par des beewrap (morceaux de tissus plus ou moins grand enduits de cire d’abeille ou de soja) ou tout simplement mettre les restes de nourriture dans une boite en verre. Il existe même des papillotes lavables en silicone alimentaire !

Au lieu de mettre un film alimentaire (en plastique et à usage unique), tu peux transvaser tes restes de plats dans un bocal ou une boite en verre. Si tu n’en as pas, tu peux aussi utiliser des dessus de plats en tissu (à faire soi-même ou à acheter).
Autre alternative : les beewraps. Ce sont des morceaux de tissus plus ou moins grand enduits de cire (d’abeille ou de soja). Là encore tu peux les fabriquer toi-même ou bien les acheter dans une boutique en ligne

 Pour remplacer les pailles en plastiques, tu peux utiliser des pailles en inox ou en bambou. N’oublie pas d’en mettre une ou deux dans ton sac pour tes sorties 😉 Et sinon tu peux aussi boire sans paille, ça ne change rien au goût de ta boisson !

Nettoyer sa cuisine

Si le papier essuie-tout (a.k.a le fameux Sopalin) est d’abord apparu comme une révolution, il est aujourd’hui l’un des pire fléau écologique. La quintessence du produit à usage unique (ex-aequo avec le gobelet en plastique). Il est donc urgent de se défaire de ce réflexe. Pour nettoyer les tâches, une éponges lavables ou un torchon suffit largement.

Et si vous avez peur de vous salir les mains, enfilez des gants de ménage. Il existe aussi des essuie-tout lavables, à fabriquer soi-même ou à acheter en ligne, chez un petit créateur par exemple. Ils sont généralement très jolis !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu