La magie du rangement, de Marie Kondo

Quoi, encore un livre sur le rangement ? Ils sont des centaines sur les rayons des librairies ! Oui mais celui-là est un peu spécial… Véritable phénomène mondial, le livre de Marie Kondo va révolutionner votre façon de ranger.

Quoi, encore un livre sur le rangement ? Ils sont des centaines sur les rayons des librairies ! Oui mais celui-là est un peu spécial… Véritable phénomène mondial, le livre de Marie Kondo va révolutionner votre façon de ranger.D’abord sceptique sur cet unième bouquin de comment-ranger-votre-maison, j’ai finalement craqué sur La Magie du rangement de Marie Kondo et je ne le regrette pas du tout. J’ai adoré lire ce livre et le mettre en pratique (et oui, il restait encore des choses à trier après mon désencombrement). L’approche de Marie Kondo et de sa fameuse méthode Konmari (elle s’est trop foulé pour le nom) est très différente des autres méthodes que j’avais expérimenté mais tout aussi intéressante. Le principe de la “konmarisation” est de ne garder que les objets (vêtements, livres, objets, papiers) qui vous mettent en joie. Il s’agit de “ressentir” l’objet et de décider de son destin.

Mon avis sur le livre La magie du rangement de Marie Kondo

J’émets toutefois quelques réserves concernant cette méthode. Pour commencer, Marie Kondo ne parle que de jeter, de mettre littéralement à la poubelle tout ce qui ne vous met pas en joie. A aucun moment elle ne parle de donner, recycler ou revendre vos affaires, ce qui est bien sûr totalement contraire à mes convictions écologistes. En cela elle s’oppose vraiment aux méthodes de désencombrement eco-friendly comme par exemple celle de Béa Johnson.

Par ailleurs, le principe même du “mettre en joie” me laisse circonspecte. Que faire des objets utiles qui ne nous mettent pas en joie ? Ou à l’inverse des objets qui nous ravissent, parce qu’ils sont beaux par exemple, mais qui sont totalement inutiles ? Je trouve que, comme toutes les méthodes, la sienne n’est pas infaillible et a des limites.

Une dernière mise en garde : dans la partie concernant le rangement des papiers, ne suivez SURTOUT PAS les conseils de Marie. Je ne connais pas la législation japonaise, mais une chose est sûre, en France si vous vous amusez à jeter vos bulletins vous allez avoir quelques ennuis !

En résumé, la méthode Konmari complète les autres méthodes de tri mais n’oubliez jamais de garder votre esprit critique. Vous le savez, je suis une adepte de l’essentiel, je ne peux donc que vous conseiller ce livre qui, il est vrai, a un petit côté magique.

Le 2e tome, sobrement intitulé “L’étincelle du bonheur” est plutôt un guide illustré. Il complète bien le premier ouvrage mais n’est pas indispensable.

Cet article a 4 commentaires

  1. Perso, j’ai trouvé que c’était écrit avec les pieds et un peu prétentieux, donc je l’ai lu… puis je l’ai donné. Puisqu’il ne me “mettait pas en joie” XD
    Par contre, si on excepte les papiers, je trouve qu’on peu appliquer ce concept à tout (sans être extrémiste non plus einh) : Prenons un truc utile comme le linge de lit. C’est indispensable, mais tu peux le choisir dans un tissu agréable ou avec des motifs qui te plairont. Et du coup, ça te fera plaisir d’avoir choisi ce truc spécifiquement pour dormir dedans. Tu vois tu te dis “eh, c’est la housse que j’ai chinée à Emmaüs, elle est trop belle et elle m’a coutée 6 euros en plus”. Perso, ça me mets grave en joie 😀
    Et pour les objets esthétiques purs, comme des tableaux par exemple, j’en ai plein chez moi. Des œuvres d’amis, les miennes, des inspirations et ça me fait plaisir de les avoir sous les yeux. J’ai zéro bibelots, la seule déco “encombrante” que je m’octroie, c’est la collection de sable/cailloux/coquillages des endroits ou je suis allée, dans des fioles en verre de toutes tailles, je trouve ça super mignon. Après, si l’appart brule et que ça disparait, je préfère sauver mon copain, mes chats et mon ordi (5 ans de taf dessus quand même), le reste me manquera peu.
    Faut adapter quoi. Genre son système de rangement de chaussettes me soule XD

  2. On est daccord que sa façon de ranger ses chaussettes (et de les remercier à la fin de la journée) c’est vraiment too much ! J’ai adapté sa méthode à mes propres envies et besoin parce que ma passoire par exemple elle ne me met pas spécialement en joie 😉

  3. Merci d’avoir été critique même si tu touches une commission à travers le lien. J’aime ton blog !

  4. La monétisation ne m’empêchera jamais de donner mon avis sincèrement, j’y mets un point d’honneur !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu