Lunch box : laquelle choisir ?

Nous sommes tous dans ce cas : où manger le midi au boulot ? Cantine, restau, sandwich, repas maison… Les solutions sont nombreuses mais toutes ne sont pas éco-friendly. Depuis le tout début de ma vie professionnelle, j’ai adopté la lunch box pour manger le midi.

Les plats à emporter, les sandwichs ou les plats cuisinés sont générateur de déchets. Pourtant c’est très facile de les éviter en arrêtant tout simplement d’en acheter et en préparant des plats à emporter au bureau. Croyez-moi, il suffit d’un peu de volonté pour s’y mettre. Ne me sortez pas d’excuse du style “je n’ai pas le temps” ou “j’ai des ogres à la maison qui mangent tout” ! Prenez 10 min de plus le soir au moment de faire le repas ou préparez des quantités plus importantes pour avoir des restes. La règle d’or :  remplir votre lunch box avant de servir à table pour être sûre d’en avoir ! Si vous pensez prendre ce qu’il reste du plat, ne rêvez pas, tout sera mangé.

comment choisir sa lunch box ?

Quels sont mes critères de choix ?

Si vous devez utiliser une lunch box tous les midis elle doit impérativement vous plaire. C’est quand même plus sympa de manger de une jolie box ! Et bien évidemment, elle doit aussi correspondre à vos besoins. Plutôt carrée ou rectangle ? Avec ou sans compartiment ? Isotherme ?

Pour ma part, je voulais :

  •  assez grande, avec deux étages et éventuellement des compartiments, pour mettre une entrée et un plat ou un plat et un dessert
  • dans un matériau durable et pas trop polluants
  • un modèle parfaitement étanche / hermétique pour éviter les fuites
  • si possible isotherme

Inox, verre ou plastique : le comparatif des lunch box

Il existe 3 matériaux possible pour les lunch box : le verre, l’inox ou le plastique. Ils ont tous des avantages et des inconvénients.

Le verre

Le verre est peu onéreux et durable. On peut très facilement trouver des boites en verre avec couvercle hermétique dans les supermarchés. Pour éviter le couvercle en plastique, vous pouvez opter pour un bocal avec joint en caoutchouc (type Le Parfait). Les boites en verre peuvent passer au micro-onde ce qui est drôlement pratique. En revanche, si la boite est grande ou que vous prenez 2 petites boites, ça pèse lourd dans le sac. Sans compter que ça peut casser !

L’inox

Pourquoi pas l’inox ? C’est presque aussi durable que le verre mais beaucoup plus léger donc plus facilement transportable. Les box en inox ne passent pas au micro-onde mais sont parfois isothermes (c’est le cas des lunch box de la marque Qwetch par exemple). Malheureusement, les boites 100% inox ne sont pas hermétique. Cela suffit pour un goûter ou un sandwich par exemple, mais vous pouvez oublier les plats en sauce, à moins de prévoir un contenant à part pour la sauce. Il existe cependant des boites en inox avec couvercle hermétique mais c’est quasiment impossible d’en trouver made in France. Elles donc viennent de loin, et qui dit transport dit pollution.

Le plastique

Reste le plastique. Déjà, il faut le choisir sans BPA et adapté à la conservation des aliments. Le plastique est léger et robuste mais son plus gros défaut est bien sûr sa fabrication et son recyclage extrêmement polluant… IL est également dangereux pour la santé quand il est chauffé. Il vaut mieux y conserver uniquement des aliments froids ou refroidis.

Voici un petit tableau récapitulatif :

AVANTAGESINCONVÉNIENTS
INOX– matériau durable et recyclable
– peut être isotherme
– léger
– peut avoir des compartiments
– n’est pas fabriqué en France
(uniquement hors UE)
– ne passe pas au micro-onde

VERRE
– matériau durable et recyclable
– passe au micro-onde
– pèse lourd
– peut casser
– pas de compartiment et/ou d’étages
PLASTIQUE– léger
– peut avoir des compartiments
– matériau polluant
et/ou dangereux pour la santé

Ma lunch box pour le bureau

J’ai commencé à utilisé une lunch box dès le début de ma “vie active”. Au début j’avais une box à compartiments en plastique que j’aimais beaucoup. Elle était carrée, avec des compartiments. La box était vendue par lot de 3 boites, avec des compartiments amovibles et des couvercles hermétiques, dans une sacoche isotherme.

Puis, j’ai découvert qu’en plus d’être polluant au moment de la fabrication, le plastique était aussi dangereux pour nous. Faire chauffer du plastique et/ou y mettre des aliments encore chauds libére des micro-particules dans les aliments, en particulier si le plastique était rayé par les coups de fourchettes et de couteau.

J’ai donc cessé de l’utiliser et je l’ai remplacé pendant un temps par une boite en verre avec couvercle étanche. C’était bien mais j’étais frustrée de ne pas pouvoir me faire de jolis bento en compartimentant mes aliments. Comment faire alors ?

Finalement, j’ai opté pour un compromis.. Cela fait quelques semaines maintenant que j’utilise une lunchbox de la marque Mon Bento. J’ai découvert leurs produits dans les vidéos de la blogueuse culinaire Alice Esméralda. Le modèle que j’ai choisi est en plastique alimentaire sans BPA et sans BPS. Et surtout c’est fabriqué en France ce qui était très important pour moi. Je prépare ma box le soir ou le matin avant de partir. Le midi, je transverse le contenu dans une assiette pour faire chauffer au micro-onde. Je ne fais jamais chauffer ma lunch box au micro-onde et je ne mange pas dedans si je peux l’éviter (sauf en pique-nique).

DISCLAIMER : Je sais que ce choix ne plaira pas à tout le monde. Je suis la première à dire qu’il faut éviter le plastique mais parfois ce matériau apporte plus de solutions que de problèmes. Je n’essaie pas de vous convaincre de faire comme moi ! Simplement, c’était la meilleure solution pour moi à ce moment là.

Et vous, vous faites comment le midi ? Vous avez des astuces à partager ? Avez-vous adopté la lunch box ?

Cet article a 3 commentaires

  1. On prend tous les deux notre repas pour tous les midis, c’est rare qu’on se retrouve sans lunch box (retour de vacances, frigo vide, une sortie le soir qui ne nous a pas laissé le temps…), on cuisine plus et de temps en temps on se fait une boîte avec des restes de plusieurs repas pour éviter de gaspiller et de se forcer à manger plus que nécessaire. Et si on a trop de restes, on se préparer des lunchbox à l’avance qu’on met au congélo.

  2. Bonjour ! Il s’agit d’une simple boite en verre avec couvercle hermétique. On en trouve dans tous les magasins (grande surface, casino, auchan, monop, etc.)

  3. Depuis que j’ai quitté le lycée et arrêté de manger à la cantine, j’ai toujours emporté mes déjeuners. J’ai un peu renoncé aux boites à bento en tant que telles, car je n’ai jamais trouvé celle qui me convenait vraiment (pas assez ou trop grande, pas hermétique, trop lourde, etc.). Aujourd’hui, selon le menu, j’opte soit pour la solution boite hermétique en verre ou en plastique (mais j’évite au maximum), soit pour les bocaux (je réutilise tout simplement des bocaux à vis), ou alors tout simplement parfois le beewrap + sacs de vrac (par exemple lorsque c’est quiche ou chausson + salade). Outre le contenant en lui-même, je trouve fort pratique d’avoir un petit sac où je peux glisser les différents éléments de mon repas : boite pour le plat principal, sac de salade, petit pot de sauce, dessert s’il y a lieu, pain, etc. Le fait d’avoir ce petit sac me permet de multiplier les petits contenants pour séparer les différents éléments de mon repas, plutôt que d’avoir une seule et même boîte. Je préfère ensuite me composer une jolie assiette directement au bureau (nous avons de la vaisselle sur place). Je précise que je peux réchauffer sur place ,voir faire un peu de cuisson (nous avons une gazinière au bureau). D’ailleurs, lorsque je n’ai vraiment pas eu le temps de me préparer quelque chose la veille, il m’arrive de cuisiner directement là-bas (nous avons toujours en stock des pâtes et du pesto pour dépanner :)).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu