Mes dernières lectures #1

Mes dernières lectures #1

Etiam vitae risus enim. Morbi tempor tortor vitae mauris aliquam, nec tincidunt enim varius. Aliquam vehicula neque ut egestas bibendum. Cras eu mi felis. Nulla feugiat varius lobortis. Vivamus quis elit velit. Donec nisl nisl, pretium a congue id, vestibulum convallis ex. Aenean sit amet nisl sed eros mollis gravida.

Comment j'ai sauvé la planète, de Sophie Caillat

Comment j’ai sauvé la planète – Sophie Caillat

Résumé : Nous pouvons sauver la planète ! Oui, nous, vous, moi, chacun peut, par ses choix, ses gestes du quotidien, changer le monde… un petit peu. Enfin essayer, y contribuer, participer… L’auteur s’imagine en héroïne des générations futures !
L’écologie est l’enjeu de notre époque, celui qui mérite tous nos efforts.

Seulement, entre nos déclarations d’intentions et nos actes… il y a parfois un gouffre. Agir, oui, mais mener une vie d’ascète écolo-responsable, non ! Alors comment faire ? Voici le livre qui vous guidera sur la voie verte et vertueuse où développement durable rime enfin avec plaisir. C’est facile, il suffit de suivre l’exemple : Sophie Caillat a déjà tout testé !

Mon avis : mon blog est clairement inspiré de ce livre puisque l’auteur y raconte ses expériences, plus ou moins concluantes, pour “sauver la planète”. C’est en quelques sortes un guide de l’écologie appliquée au quotidien, tout comme j’essaie de le faire ici. D’ailleurs une grande partie de mes propres actions sont directement inspirées de ce livre, notamment la découverte de la Ruche qui dit oui !, l’utilisation d’une tasse au bureau ou l’achat d’un lombricomposteur.

J’ai a-do-ré ce livre ! Je l’ai lu une première fois il y a quelques mois, avant même d’ouvrir ce blog, et je l’ai relu récemment pour comparer mes propres expériences avec celles de Sophie (et en plus j’aime lire les livres d’auteure ayant le même prénom que moi).

Je ne peux que vous conseiller ce livre si vous débutez dans le mode de vie écolo. Il est vraiment différent des livres de Béa Johnson ou de la famille (presque) zéro déchet puisqu’il est écrit par une novice (comme moi à l’époque !). Il n’est pas du tout moralisateur, au contraire il est vraiment drôle et se lit comme un roman. Sophie évoque toutes les difficultés que rencontrent les apprentis-écolo, ça nous rassure sur nos propres limites et surtout ça nous déculpabilise !

Finalement, ce qui ressort de ce livre, c’est qu’on peut adopter une démarche écolo mais ça ne doit pas être au détriment de sa vie sociale/familiale/professionnelle, et ça ne doit en aucun cas être une corvée. Il faut faire en fonction de ses moyens et ses possibilités ! Non je ne vais pas aller au travail en vélo ou à pied, et oui j’achète de la margarine à l’huile de palme pour le p’tit déj de mon homme (je lui doit bien ça, je lui refuse le beurre). Mais je fais beaucoup d’autres choses !

Ce livre est le premier ouvrage consacré à l’écologie que j’ai lu et cette lecture m’a énormément inspiré. J’espère qu’il sera tout aussi inspirant pour vous 🙂

Je sais que beaucoup de gens critiquent ce livre car ils trouvent que l’auteur abandonne un peu trop facilement… Je n’ai pas du tout eu cette impression ! A mon sens, Sophie a essayé plusieurs choses et certaines ne lui convenaient pas. Je suis d’avis que si c’est une corvée, il vaut mieux trouver une alternative. Il y a toujours deux solutions à un problème 😉

***

Zéro déchet, Béa Johnson

Zéro déchet – Béa Johnson

Résumé : Béa Johnson est une française installée aux Etats-Unis avec son mari Scott et leurs deux jeunes garçons. Elle s’est lancée dans une étonnante aventure : simplifier sa vie en réduisant ses déchets. Aujourd’hui, la famille Johnson n’en produit plus qu’un litre par an ! Dans ce livre, Béa nous dévoile des centaines d’astuces et de conseils pratiques pour adopter un mode de vie durable…

Mon avis : Je viens de finir de lire Zéro déchet, le livre phénomène de Béa Johnson et j’ai adoré ! Ce livre est une véritable bible du mode de vie zéro déchet, il est bourré de conseils et d’astuces pour appliquer les 5 règles du zéro déchet : refuse, réduire, réutiliser, recycler et composter.

J’ai dévoré son livre en une semaine et j’ai envie de mettre toutes ses idées en pratique ! Bon soyons un peu plus réaliste : en vérité, certaines des pratiques conseillées par Béa sont, à mon avis, difficile à mettre en place au quotidien. On va dire que je me cherche des excuses mais honnêtement, je ne me sens pas encore d’aller faire mes courses avec mes bocaux de verre… Cela dit, ce livre donne énormément de bonnes idées et de recettes que j’ai hâte d’essayer.

Elle nous parle aussi de ses expériences personnelles et ça ajoute un vrai plus à ce livre, ce n’est pas du moralisateur ni ennuyeux et on peut facilement s’identifier et comparer nos expériences. Depuis que j’ai lu ce livre, j’essaie d’appliquer les 5 règles du zéro déchet au quotidien : refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter. Ce n’est pas toujours facile mais faire un peu c’est déjà faire beaucoup !

En conclusion de son livre elle évoque les phases par laquelle on passe lorsqu’on se converti au mode de vie zéro déchet : l’aveuglement, la prise de conscience, la mise en pratique, l’engagement… Je me suis retrouvée dans ses propos. Actuellement j’en suis à la phase où l’on agit tout en étant frustrée par le désintérêt des autres. Selon elle cette phase est transitoire et on apprend à agir pour soi et pour les autres sans frustration, de façon sereine.

Bref, un excellent livre pour comprendre et mettre en pratique le zéro déchet, je vous le conseille à 2000% !

***

No Impact Man, de Colin Beavan

No impact man – Colin Beavan

Résumé : Réduire au maximum son empreinte environnementale. C’est le défi de Colin Beavan. Pas facile quand on vit en plein cœur de Manhattan avec femme et enfant, au 9e étage d’un building. Pourtant, pendant un an, ce sera sans ascenseur, sans réfrigérateur, sans climatiseur ni voiture ! À l’heure de la surconsommation, le défi relève presque de l’impossible. Le compte à rebours est enclenché…

Mon avis : J’ai lu le livre de Colin Beavan peu de temps après avoir fini celui de Béa Johnson. J’en avais beaucoup entendu parler. No impact man est considéré, à juste titre, comme l’un des textes “fondateurs” (même si le terme est ronflant) du mouvement zéro déchet.

Colin vit aux Etats-Unis, dans l’un des pays les plus consommateurs et polluant de la planète. Il vit très confortablement dans un bel immeuble avec sa femme qui a un dressing digne de Sex and the City et leur petite fille. Ils ont tout, ils ne manquent de rien. Bref, tout baigne. Jusqu’au jour où Colin prend conscience de l’impact de son mode de vie sur la planète.

Dans son ouvrage No impact man, on découvre comment, pendant 1 an, Colin Beavan va progressivement éliminer tout ce qui a un impact négatif sur l’environnement : les emballages plastiques bien sûr, mais aussi les transports (voiture, métro, avion, train…) et même l’électricité ! Plus d’ascenseur, plus de frigo, plus de plats à emporter… Le défi est incroyable ! Cette année va changer sa vie et celle de son entourage. Son expérience force le respect.

Colin Beavan est journaliste et ça se ressent dans son livre No impact man. Non seulement il a un don pour raconter des histoires mais en plus il agrémente son récit de rencontres et de données scientifiques. Ce livre a inspiré beaucoup de personnes et moi la première. J’ai vraiment apprécié suivre Colin Beavan dans ses tribulations d’apprenti écolo. Et je peux vous dire qu’il a sacrément galéré ! Mais il a aussi ouvert la voie à énormément de gens et ça c’est formidable.

Je me demande ce qu’il lui reste aujourd’hui de cette aventure. Je pense qu’il a durablement changé son mode de vie mais à quel point ? Dans tous les cas, Colin Beavan est un modèle à suivre, ou du moins un parcours dont il faut s’inspirer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.