Natasha, du blog Echos Verts

11/04/2017

Natasha, l’auteure du blog Echos Verts, est l’une de mes blogueuses préférées. Je lis chacun de ses articles avec intérêt. Je suis donc ravie qu’elle ait accepté de répondre à mes questions pour l’interview du mois.

 

Depuis quand es-tu dans une démarche écologiste ?

Ma famille m’a permis d’adopter de nombreux gestes écologiques tout naturellement et assez tôt.  Elle m’a inculqué l’art de ne rien gaspiller- pas un grain de riz, pas une goutte d’eau, pas un watt d’électricité, pas un bout de papier… Nous avons également été habitués à nous déplacer principalement en transports en commun au quotidien et à réfléchir à nos achats en terme de besoins et pas seulement d’envies. Il était aussi normal pour moi de récupérer les vêtements de mes cousines et d’attendre qu’un objet soit usé avant de le remplacer. Mais je faisais tout cela inconsciemment- même si je savais que c’était mieux pour l’environnement.

C’est à partir du moment où je suis allée travailler au Canada, sur l’Île de Vancouver, où je vivais entourée d’arbres, de biches et de phoques, que j’ai véritablement pris conscience du lien qui m’unissait à la nature et à la nécessité de changer ma manière de vivre et de consommer pour la protéger davantage. A partir de ce moment-là, j’ai commencé à tout remettre en question : mon alimentation, mes achats vestimentaires, le contenu de ma trousse de toilette etc. et mois après mois j’ai adopté des alternatives plus saines pour moi et pour la planète. C’était il y a environ 5 ans… ma vie a beaucoup changé depuis et ce n’est pas fini !

natasha les échos verts

 

Pourquoi avoir créé un blog et qu’est-ce que cela t’apporte au quotidien ?

J’ai créé Echos verts parce que j’avais envie de mettre en avant des initiatives inspirantes et des astuces accessibles pour cheminer vers un mode de vie plus sain, plus éthique et plus écologique. J’avais envie de montrer que chaque citoyen.ne devait et pouvait agir à son échelle pour contribuer à la protection de la planète et que son avenir était entre nos mains- pas seulement entre les mains des gouvernements !

Pour cela, j’ai créé le concept des éco-défis : chaque mois, je propose un nouveau thème autour duquel j’ai envie de réfléchir et d’amorcer certains changements, en invitant les lectrices et lecteurs qui le souhaitent à relever cet éco-défi avec moi et à partager leurs idées, leurs connaissances et leurs difficultés dans le groupe Facebook Les éco-défis d’Echos verts. Grâce à ces échanges, on se sent moins seul.e.s et plus motivé.e.s, surtout que les discussions se déroulent toujours dans un esprit d’entraide et de bienveillance. On partage nos petits et nos grands “pas verts”, on s’encourage, se félicite, se rassure et se conseille les un.e.s les autres.

Comme beaucoup de gens, je vis entourée de personnes qui, pour la plupart, ne partagent pas mes préoccupations et mes convictions. Cela peut être très démoralisant parfois et grâce celles et ceux qui me lisent et qui commentent mes articles, je sais que je ne suis pas seule à vouloir vivre mes valeurs jusqu’au bout. Voir que le nombre de lectrices et de lecteurs ne cesse d’augmenter au fil des mois et recevoir leurs messages positifs et plein de reconnaissance me donne de l’espoir pour l’avenir.

 

Quels sont tes projets à venir ?

Quand j’ai lancé mon blog en juin 2013, je n’avais pas imaginé à quel point il enrichirait ma vie. Après avoir jonglé entre Echos verts et mon emploi de prof à plein temps au début, j’ai fait le choix de travailler à mi-temps afin de pouvoir consacrer davantage de temps et d’énergie à mon blog. J’étais de plus en plus sollicitée et vraiment portée par l’enthousiasme et la bienveillance de la communauté grandissante de semeurs et semeuses de graines vertes qui s’est créée autour du blog. Je sentais donc que ça valait vraiment la peine de m’y investir encore plus. Aujourd’hui, je considère mon activité de blogueuse comme un vrai travail mais il n’est évidemment pas rémunéré et ce n’est malheureusement pas viable pour moi sur le long terme… J’espère donc pouvoir trouver des projets qui me permettront de continuer de bloguer et de vivre de ma passion.

 

4 Comments

  1. COMME UN GARDON

    12/04/2017 at 09:53

    J’en suis ravie d’en apprendre un peu plus sur Natasha qui est aussi la blogueuse que je lis le plus assidûment.

    Quelle sacrée décision de passer à un mi-temps ! Je me rends bien compte que tenir un blog prend difficilement moins de 3 à 6 heures par jour … libérer ce temps en plus de mon travail est une équation pour laquelle je ne trouve pas encore de solution. Pour l’instant ce sont mes nuits qui raccourcissent …

    Merci pour cette interview bien intéressante !

    1. Sophie

      12/04/2017 at 11:50

      merci pour ton commentaire, je suis contente que l’article te plaise 🙂 j’adorerai moi-aussi prendre un mi-temps pour blogguer !

    2. Échos verts ❀ Natasha

      12/04/2017 at 17:51

      Merci pour ta fidélité Odile 🙂 !

  2. YASMINE

    15/04/2017 at 21:05

    Que le succès de ton blog soit de plus en plus grandissant ! Tes articles sont tellement variés et riches qu’on ne peut qu’en redemander, d’autant plus que te lire est un vrai régal tellement ton article d’écrire est captivant. Bonne continuation

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :