Top 10 des trucs écolos bizarres que j’ai testé pour vous !

Top 10 des trucs écolos bizarres que j’ai testé pour vous !

En matière d’écologie, il existe une multitude de petits éco-gestes que l’on peut mettre en place au quotidien pour économiser de l’énergie et/ou réduire ses déchets. Ces trucs écolos sont parfois très efficaces, parfois pas du tout, et bien souvent assez bizarres pour le commun des mortels.

Béa Johnson elle-même a essayé de se pimper les lèvres avec des orties, de se laver les cheveux à la vinaigrette et de se maquiller avec de la cendre. En 5 ans j’ai moi aussi testé pas mal de trucs écolos pour ce blog et je me suis retrouvée dans des situations assez comiques.

Les trucs écolos les plus bizarres que j’ai testés…

Pour ce blog j’ai testé plein de trucs. Des astuces basiques comme récupérer l’eau de cuisson, cuisiner les épluchures de légumes ou utiliser un déodorant solide. Mais aussi des éco-gestes plus surprenant comme le lombricomposteur (un échec) ou les lingettes pipi. Il faut parfois donner de sa personne pour faire avancer la science !

Mise à jour : mai 2020

10. Garder l’eau de cuisson pour arroser les plantes.

L’eau des pâtes ou de cuisson des légumes peut se compter en dizaines de litres par mois. Quand on sait que l’eau est une ressources de plus en plus rare, la réutiliser plusieurs fois est un moyen simple de l’économiser.

  • Avantages : réduction du gaspillage d’eau
  • Inconvénients : toutes les eaux de cuisson ne sont pas bonnes pour les plantes !
  • Taux de réussite : 40%. Je n’ai pas assez de plantes pour rentabiliser toute l’eau que j’utilise pour cuisiner…

👉 Pour en savoir plus : cuisiner zéro déchet

9. Cuisiner les épluchures de légumes

Si vous achetez des légumes bio, vous n’avez pas forcément besoin d’éplucher vos légumes. Dans tous les cas, vous pouvez cuisiner les épluchures et les fanes pour faire des chips, des soupes ou des bouillons.

  • Avantages : réduction des déchets organiques.
  • Inconvénients : il faut être créatif en cuisine !
  • Taux de réussite : 30%. Vu la quantité de légumes que nous mangeons par semaine, je n’ai pas toujours le courage de cuisiner également les épluchures.

8. Mettre une bouteille d’eau dans le réservoir des toilettes

C’est l’un des éco-gestes les plus connus : la fameuse astuce de la bouteille dans la chasse d’eau ! Comment ça marche ? En ajoutant une bouteille pleine dans le réservoir, le volume d’eau nécessaire pour chaque chasse d’eau est plus petit.

  • Avantages : économie d’eau
  • Inconvénients : aucun !
  • Taux de réussite : 80%. Le geste est éco-bénéfique mais pour nous cela ne fait aucune différence sur la facture car l’eau est inclue dans les charges.
Epinglez cet article sur Pinterest !

7. Passer aux cosmétiques solides

Savon, shampoing, dentifrice, démaquillant, déodorant… On trouve désormais des alternatives solides pour tous les produits de soin et de beauté. Ils sont vendus en magasin bio ou sur internet, généralement emballés dans du carton ou du papier.

  • Avantages : réduction des déchets, santé et économie (sur le long terme).
  • Inconvénients : c’est un plus cher à l’achat qu’un produit en bouteille et il faut s’habituer à ces nouveaux usages (surtout pour le dentifrice et le déo !)
  • Taux de réussite : 50%. J’ai fait quelques belles découvertes mais certains produits sont très décevants ! Il faut tester plusieurs marques avant de trouver une alternative qui vous conviennent.

👉 Pour en savoir plus : Ma salle de bain zéro déchet

6. Utiliser des protections hygiéniques lavables

Cela fait maintenant 5 ans que j’ai totalement remplacé les tampons et les serviettes hygiéniques lavables par des alternatives durables comme la coupe menstruelle, les serviettes lavables et les culottes menstruelles.

  • Avantages : réduction des déchets, confort, santé.
  • Inconvénients : cela demande un peu d’entretien au quotidien pendant votre période de règles (faire tremper, laver puis étendre pour les SHL et les culottes) et un peu d’organisation (vider et rincer la coupe quand nécessaire).
  • Taux de réussite : 95% ! Je suis pleinement satisfaite de ce nouveau système mais il arrive que la coupe fuit un peu pendant le 2e et 3e jour de règles lorsque le flux est très abondant.

👉 Pour en savoir plus : mon dossier sur les règles.

5. Se laver avec de la boue

Le rhassoul est une sorte d’argile en poudre qui forme une pâte onctueuse lorsqu’on la mélange à de l’eau. On peut s’en servir pour se nettoyer le corps ou se laver les cheveux.

  • Avantages : économie (moins cher sur le long terme), santé, ça rend la peau douce, réduction des déchets (le rhassoul est conditionné en sachet papier).
  • Inconvénients : il faut préparer la mixture avant chaque douche, cela ne prend pas très longtemps mais c’est quand même moins pratique que le savon ou le gel douche.
  • Taux de réussite : 70%. J’aime beaucoup me laver au rhassoul mais je le réserve plutôt pour un usage “cocooning” le weekend quand j’ai du tout pour moi. Il laisse la peau toute douce !

👉 Pour en savoir plus : ma routine de soin naturels

4. Récupérer l’eau de la douche pour la chasse d’eau

C’est une astuce que m’a donné un collègue : récupérer l’eau de la douche dans un seau ou une bassine le temps qu’elle chauffe. On peut ensuite s’en servir pour arroser remplacer la chasse d’eau ! Comment ça marche ? En versant d’un seul coup une grande quantité d’eau dans la cuvette, cela entraine le mécanisme d’évacuation.

  • Avantages : économie d’eau
  • Inconvénients : demande un peu d’adresse pour transporter le seau jusqu’aux toilettes (surtout si elles sont séparées de la salle de bain) et verser dans la cuvette sans en mettre partout.
  • Taux de réussite : 40%. En théorie c’est une super bonne idée mais ça finit 1 fois sur 2 en inondation… Et il faut de la force pour soulever le seau plein, le transporter et le verser dans la cuvette !

3. Utiliser une brosse à dent en bois

Exit la vieille brosse à dent en plastique ! A place, on choisit une brosse à dents en plastique recyclé et/ou recyclable, ou mieux encore la brosse en bois ou en bambou biodégrables.

  • Avantages : réduction des déchets, santé (pas de plastique dans la bouche)
  • Inconvénients : la taille est standard et le matériau moins souple.
  • taux de réussite : 0% ! Nous avons tous les deux détesté les modèles en bois, ils sont inconfortables et font mal aux dents…

2. Adopter des vers

Le compostage est la cinquième règle du zéro déchet. Rendre les déchets organiques à la terre permet de valoriser ce type de déchet en le transformant en compost. Cela nécessite cependant d’être équipé d’un composteur d’appartement (aussi appelé lombricomposteur) ou d’avoir accès à un composteur d’extérieur.

  • Avantages : valorisation des déchets organiques et réduction des déchets
  • Inconvénients : nécessite un équipement et demande quand même un peu d’organisation.
  • Taux de réussite : 10%… nous avons essayé le lombricomposteur mais décidément ce n’est pas pour nous ! Même quand on arrive à nourrir nos vers sans le tuer, on se retrouve avec du compost et du lombrithé inutilisé (nous n’avons pas de jardin et pas assez de plantes).

👉 Pour en savoir plus : on a un lombricomposteur dans la cuisine

1. Sauter le pas et passer aux lingettes WC

Sans doute le truc plus zarbi que j’ai testé jusqu’à présent ! Si on m’avait dit il y a un 5 ans que je renoncerai au PQ, j’aurais bien rigolé… C’est un cap psychologique à passer, mais au final cela se fait dans la suite logique des culottes menstruelles et des couches lavables. Dans le même esprit, on fait pipi sous la douche (quand on est déjà sous la douche, je ne vais pas exprès sous la douche pour uriner) et on ne tire pas la chasse pour la petite commission (si vous refermez bien le couvercle de la cuvette, il n’y a pas d’odeur).

  • Avantages : réduction des déchets et économie (moins de PQ !)
  • Inconvénients : demande de l’organisation (avoir des lingettes et une douchette ou un vaporisateur, et un sac étanche pour les stocker après usage)
  • Taux de réussite : 80%. Je n’utilise les lingettes WC que pour la petite commission car je ne me sens pas prête pour la 2e commission. Pour le pipi, c’est hyper simple : un coup de pshitt pour nettoyer et je sèche avec la lingette lavable. Elles sont ensuite stockées dans un sac zippé étanche avant de passer en machine.

* * *

Vous aussi, vous avez testé des trucs écolos un peu bizarres ? Alors racontez-moi !

Cet article a 46 commentaires

  1. Cyan

    Je te rejoins sur les nerfs solides qu’il faut avoir quand on ne mange pas de viande, sans les techniques de relaxation apprises en atelier, j’aurais probablement été arrêtée pour meurtreS depuis longtemps ^^
    Je n’ai pas l’impression de tester des trucs bizarres, mais sans doute que des personnes de mon entourage en feraient une très longue liste, ils me prennent pour une extra-terrestre lol.

  2. Laurine

    “Je mets de côté les épluchures pour les cuisiner” ===>> et ça finit par pourrir .. ouais c’est un peu l’idée pour moi aussi ^^
    récupérer l’eau, mais ne pas pouvoir/pas y penser 1 fois sur 4… ouais carrément !

    Pour la pâte feuilletée, j’ai une recette pas mal dans le sens où il n y a pas de temps de pose (si ce n’est 1h, une fois que la pâte est faite), c’est pas prise de tête :
    https://les2alchimistes.wordpress.com/2015/11/26/reduction-dechet-cuisine/

    Dans les trucs bizarres (et ratées, sinon c’est pas drôle!) me laver les cheveux avec du concombre… quelle idée naze 😀 Le rinçage fut un calvaire..
    Passer quelques jours chez ma grand mère et lui demander : “je peux mettre mon déo dans ton frigo? ”

    Un autre truc, pas bizarre, mais assez “TOC”. Pour tout contenant ou emballage que je devrai jeter, je me dis “tiens, ça pourrait pas servir à quelque chose??”

    J’en oublie sans doute 🙂

    Bonne journée !!

  3. Sophie

    Mes proches aussi me prennent aussi pour une extra-terrestre !

  4. Sarah

    Hello !
    Alors petite question quant au lavage permanent des cheveux au rhassoul (dernier rinçage au vinaigre de cidre dilué dans l’eau)! Je l’ai fait 2-3 fois de suite (2 fois par semaine en terme de fréquence) et ça m’a séché les cheveux de fou ! Le masque préalable à l’huile de coco m’a paru difficilement nettoyable… Une technique ? (Ajout d’huile essentielle par exemple ? Autre huile végétale pour hydrater ?)

    Astuce de mon côté : je fais mon déo maison (recette de la famille Zéro Déchet). Un peau dans la salle de bain et pour les petites expédition j’ai récupéré des petits pots de confitures (donnés dans les hôtels !) Comme ça c’est super pratique !
    L’été j’ajoute à la recette de la cire d’abeille qui maintient le tout. Comme ça même si on dépasse les 24º ça ne fond pas trop !

    Merci d’avance pour ta réponse sur le rhassoul 🙂

  5. Sophie

    Alors pour le rhassoul, je l’utilise une à deux fois par semaine. Je fais un masque que je laisse poser 10-15 min puis je masse et je rince. J’utilise du vinaigre pour le dernier rinçage ça évite d’avoir les cheveux rêches. Je peigne mes cheveux matin et soirs, ça les rends doux et souples (ça réparti le sébum je crois). Ensuite, pour le bain d’huile, c’est très long à rincer et à laver. J’utilise plutôt un shampoing doux bio dans ce cas mais je cherche d’autres solutions car les shampoings naturel n’enlèvent pas bien l’huile je trouve. Voila j’espère que ça t’aidera 😉

  6. Anne

    Moi aussi et je met de la fécule de maïs dans mes cheveux en guise de shampooing sec ou d’epaississant dans mon produit wc… Sans oublier la farine (avec de l’acide citrique ) dans le fond des wc pour décrasser toute une nuit !!

  7. Sarah

    Merci Sophie ! Je vais alors continuer le rhassoul parce-que c’est vrai que ça lave particulièrement bien les cheveux 🙂

  8. pioo2000

    hello,

    Je te déconseillé d arroser tes plantes avec l eau des pâtes,
    C est un désherbant.

    Par contre je ne sais pas si c est la température de l eau ou la composition de l eau.

  9. Amandine

    Vegan, ZD et ecolo autant que possible, je suis aussi naturopathe, j’ai quelques trucs bizarres à partager 🙂
    Je ne garde pas les epluchures parce que j’ai un compost, mais par contre je fais repousser certains légumes comme le celeri ca marche très bien, je fais aussi des graines germées, je mange des fleurs que je fais pousser dans mon jardin ou que je vais cueillir ^^
    J’ai un petit jardin bio en permaculture (enfin je test), je cueille 2 fois par an des orties pour faire du purin pour le jardin, faire sécher pour des tisanes ou encore faire de la soupe
    Je garde les feuilles de carottes et des radis du jardin pour ne faire de la soupe
    Je fais des jus de fruits et legumes et je garde le déchets pour en faire des gateaux (pas tous, il y en a qui vont au compost)
    Je fais tous mes cosmétiques maison, savon, shampooing solide, déo, crème hydratante, baume levre… et les produits pour la maison aussi bien sur
    J’ai des bocaux en guise de déco dans ma cuisine, avec des chiffres bizarres écris dessus, oui c’est le temps de cuisson ^^
    Je fais mon pain et mon lait d’amande chaque semaine, je garde l’okara pour en faire des gateaux (quand j’y pense sinon compost)
    Je me suis mise à la couture pour recycler mes vieux tshirt et en faire des cotons pour le visage et des serviettes hygieniques lavables
    Je récupère les bocaux quand on mange chez des amis
    Je fais des emballages cadeau avec le papier journal ou magasine que je récupère dans la famille
    Je fabrique mes décos de noel avec de la recup en ce moment aussi tiens ^^

    Je pense qu’il y en a encore plein mais ca me revient pas

  10. Kellya

    J’ai décidé de ne plus éplucher, comme ca plus de problème. Et finalement, on sent rarement que les épluchures sont toujours sur le légume.
    Sinon pour l’eau j’ai le meme problème, et en plus en hiver je fini par avoir trop d’eau que mes plantes ne peuvent pas utiliser…
    Je n’ai pas complètement arrété la viande, mais déjà mes plats végétariens fait maison le midi, ca fait jaser mes collègues. Au moins je me dis que je les fait réfléchir sur le sujet!

  11. Le truc le plus “bizarre” que l’on fait c’est récupérer l’eau qui chauffe (douche, éviers, lavabos) pour s’en servir comme eau de rinçage de la vaisselle ou pour laver le linge délicat. j’ai un peu l’impression d’aller au puits quand je vais chercher l’eau dans la salle de bain, ahah !
    Pour éviter de monter le chauffage, je mets également 4-5 couches de vêtements et je passe derrière tout le monde pour fermer les portes !

    Mais sinon tout va bien 😉

  12. Happy Swallow

    Hello !

    J’ai été éduquée à faire pas mal de ces choses-là : avoir plusieurs poubelles, récupérer l’eau des légumes, avoir un compost (mais pas avec des vers lol). Finalement, je suis plutôt fière de moi 😀 Je récupère également l’eau chauffante (avant la douche) pour la chasse d’eau ou arroser les plantes également. Je récupère aussi les cartons de colis non abîmés afin de fabriquer des boîtes à cadeaux pour Noël x) Parce que ça me fait mal au coeur de déchirer le papier cadeau, et c’est plus facile d’emballer dans une boîte à cadeaux lol
    En ce moment, j’ai une nouvelle lubie, récupérer TOUS les noyaux de cerises (bon, ce n’est pas trop la période pour l’instant, mais j’ai hâte que cela arrive) pour pouvoir réaliser des bouillottes sèches !
    Le pire, c’est qu’avec tout ça, je n’ai absolument pas l’impression d’être bizarre x)

    Bises

  13. Estelle

    A ma connaissance c’est le sel qu’il y a dans l’eau de cuisson des pâtes qui pose problème, c’est pour cela qu’il vaut mieux le faire avec l’eau de rinçage des légumes

  14. Sophie

    ah c’est peut-être pour ça que mes plantes n’ont pas apprécié !

  15. Sandrine

    J’adore l’idée des noyaux de cerises ! Je note !
    Merci !

  16. Bénédicte

    C’est pas mal cet état des lieux, ça permet de montrer à tous que même dans une démarche vertueuse il y a des tâtonnements.
    Mes derniers changements:
    -lessive de lierre : 100% de réussite, ça a même enlevé des tâches sur lesquelles les noix de lavages ne suffisaient pas.
    -100% des gâteaux mangés sont faits maison, c’est plus gratifiant et je sais ce qu’il y a dedans

    Merci pour cet article !

  17. Sophie

    vive les gâteaux maisons ! Je n’achète plus du tout de gâteaux industriels 🙂
    C’est quoi la lessive de lierre ? je fais la mienne au savon de marseille mais certaines tâches résistent…

  18. Bénédicte

    La recette : déchirer et froisser 80 feuilles de lierre puis les faire bouillir dans 1 litre d’eau à couvert. Laisser mariner toute la nuit puis filtrer et mettre en bouteille. 1 verre par lessive et c’est tout.
    Le lierre contient de la saponine qui est la molécule “lavante”.
    En plus de laver le linge ça donne l’occasion d’aller en forêt pour chercher du lierre 🙂

  19. Sophie

    en effet c’est tout simple ! Bon faut que je trouve du lierre maintenant, c’est pas gagné ^^

  20. elfedu16

    je fais également ma lessive au lierre et c’est génial ! super simple a faire et très efficace , le top 🙂

  21. Mélanie

    Merci pour cet article plutôt rigolo !
    Je suis moi aussi une sorte d’extra-terrestre, et ma fille est comme moi maintenant 🙂
    Pour les épluchures: acheter bio et ne pas éplucher, ça fait gagner du temps et des vitamines; quand j’achète du non-bio ou si ce sont des épluchures non comestibles (bananes …) ça part au composteur.
    Pour les cadeaux je garde maintenant toutes sortes de tissus (vieilles nappes tâchées, anciens rideaux, etc) pour en faire des emballages cadeaux réutilisables (genre furoshiki), niveau couture je suis nulle mais comme ce sont surtout des ourlets ça va.
    Pour le tri des poubelles : déchets non recyclables /papier /verre /carton-plastique-alu /composteur /piles /cartouches de la carafe d’eau / stylos-crayons pour terracycle (collecté par l’école) /bouchons en liège / bouchons en plastique /ampoules /petit matériel électrique cassé /vêtements-chaussures …. Quand on veut trier c’est pas toujours facile , surtout pour expliquer aux autres membres du foyer (j’hésite à coller des dessins sur mes poubelles 🙂

  22. Sophie

    ah les poubelles c’est parfois un vrai casse-tête ! les dessins c’est une bonne idée 🙂

  23. Saoyiste

    Haha génial cet article ! Tiens c’est marrant que tu n’aies pas supporté la brosse à dent compostable, je m’y suis bien adaptée. Pour le dentifrice, en solide aussi pour moi sauf que j’utilise celui de Pachamamai et j’ADORE !
    Pour le déo… je n’en mets pas haha ! Je sens un peu mais ce n’est pas désagréable, j’aime bien l’odeur de la sueur à vrai dire xD . J’ai essayé de mettre de l’huile de coco, ça adoucit un peu.
    Par contre je suis une mauvaise élève pour la cuisine… parce que justement ce n’est pas la mienne… Il y a un compost et ma grand-mère n’arrive pas toujours à me dire si j’ai le droit de jeter ça ou ça… Et le tri en 4 compartiments j’adhère, je suis tellement une fan de l’organisation que ds mon prochain chez moi je veux tout bien compartimenter ! Ah mais… en fait le tri se fait chez ma grand-mère haha, on a bien les 4 bacs ! J’avais zappé !
    Des bisouuuus

  24. Sophie

    je n’ai pas encore essayé le dentifrice de pachamamaï mais tout le monde m’en parle ! en fait j’ai la flemme de commander sur internt. Je prends du dentifrice bio, c’est déjà ça ^^ le compost on a laissé tomber, trop chiant en appartement (en tout cas pour nous).

  25. Bloomen

    J’avais essayé le déo maison avec plein de trucs dedans mais 1) flemme de le (re)faire et en plus, ça fondait, c’était gras, ça me convenait pas. Je suis passée au bicarbonate de soude : deux doigts humides dans la poudre après la douche et tu sens rien toute la journée ou en tout cas, pas plus que je mettais du déodorant normal (ça n’évite pas de suer par contre, alors gare aux chemises et aux réunions qui durent 3 plombes dans une chaleur étouffante)

  26. Sophie

    merci pour l’astuce 😉

  27. Bobo

    Bonjour ,
    Des poules ….ca mange les déchets et ca donne des oeufs, leurs dechets fertilisent la terre . C’est rigolos et dispose d’une intelligence contrairement à ce que peuvent dire les gens .

  28. S

    Bonjour, moi je recycle les emballages non recyclables (paquet de chips notamment) en poubelle vu que je prend un sac en tissu pour mes courses. 😉

  29. Camille

    Hello 🙂 J’adore ton blog, c’est bourré de pleins d’astuces super intéressantes, et j’adore le fait qu’il y ait un guide par thèmes, TELLEMENT PRATIQUE.
    Et puis j’adore tes touches d’humour hahaha ça rend la lecture si croustillante ! Continue comme ça, tu gères la fougère (moi aussi je fais des rimes vois-tu)

  30. Sophie

    Merci beaucoup Camille pour ton commentaire ! J’ai beaucoup bossé sur le guide, je suis ravie que tu le trouves pratique 🙂
    Ca fait bien longtemps que je n’avais pas entendu cette expression haha

  31. Fanfan

    Depuis 2 mois,je n’utilise plus de papier ,j’emploi des lingettes faient maison.
    Depui des années,je récupère l’eau(de vidange) de la machine à laver,pour la mettre dans les toilettes (je gagne environ 5 chasses d’ Eau),et je n’utilise plus de frigo depuis 3 ans.

  32. Sophie

    C’est une super idée de récupérer l’eau de la machine 🙂 à la maison on fait pareil avec l’eau de la douche !

  33. AC Charpentier

    Bonjour ! De mon côté je couds un peu alors j’ai fait des mouchoirs et des serviettes de table pour toute la famille. J ai aussi fait des cotons lavables. J ai investi dans des serviettes et protege slips lavables de chez Plim et je ne reviendrai jamais en arrière! J’ai aussi cousu des sacs à vrac. A Noël dernier, j’ai fabriqué quasi tous les cadeaux moi même ainsi que les emballages. Ma dernière lubie c’est de faire mes yaourts et j ai de la chance car les enfants les aiment. Et derniete victoire en date, j ai acheté du fromage chez Carrefour avec ma boite en verre ce samedi !

  34. MCE

    Un tuptup chez Carrefour ? C’est une belle victoire ! Les grandes surfaces refusent très souvent les contenants apportés par le client vous avez de la chance 🙂

  35. Karine

    Oui Carrefour est désormais ok avec les tup. Encore plus pratique pour le poisson car le sachet qui sent la mort…

  36. MCE

    A Auchan c’est toujours la guerre pour faire accepter les tups, obligés d’aller ailleurs pour le poisson 🙁

  37. Anne

    Alors notre tribu (2 parents en Allemagne, filles #1 et #3 à Londres, fille #2 en France), comme on vole trop à notre goût pour pouvoir se voir, on fait super plein d’efforts pour le reste. Dans la douche il ne reste plus qu’un savon solide, un shampoing et un conditionner tous deux solides. Démaquillage huile de coco, pads en bambou lavable, cups et culottes spéciales pour les ragnagnas, lessive en pack carton de 5kg ou faite maison, liquide vaisselle en bidon de 5L, brosse compostable, plus d’éponges, plus d’essuie tout mais un en bambou lavable, 9 poubelles différences, tuptup pour viande fromage poisson au supermarché, filets tissus pour les légumes, et nettoyage de la maison avec micro fibres Jemako, savon au fiel de bœuf et vinaigre (impossible a trouver en bouteille de verre). Yaourts et lait emballage verre, 80% du panier bio, viande 1 à 2 fois par semaine, 0 plats cuisinés. Reste à faire mon fromage frais moi même, le dentifrice aussi, arriver au 0 plastique pour les courses et demander à Papy de nous partager son stock de mouchoirs en tissu. On essaye toutes aussi de ne plus acheter de vêtements que dans des 2nd-Hand ou des magasins qui font du super discount de marques (TK Maxx en Allemagne), pour éviter de donner des signaux à l’industrie. Tous nos cosmétiques sont bio ou naturels, mais pas du tout sans plastique. On achète encore beaucoup de livres car je suis la seule à aimer lire sur écran. Et on travaille à stopper notre consommation sur Amazon. On s’echange les produits qui marchent le mieux quand on se voit. Mais on vole encore beaucoup trop… et ça, c’est vraiment dur pour nous d’y renoncer.

  38. MCE

    C’est déjà super de faire autant d’efforts ! C’est vrai que l’avion ça pollue mais comme je dis toujours, chaque situation est différente et chacun fait avec ses propres moyens et ses limites 🙂

  39. Deen

    Malgré mon eduction avec des parents qui se lancaient sur le chemin de l’écologie, ici j’ai bien du mal à mettre en place des habitudes quotidiennes… Néanmoins j’ai réussi à réduire les consomation de médicaments allopathiques (plutôt homéopathie, si nécessaire, et remèdes autres comme les myrtilles pour les problèmes de transit…).
    Ici on chauffe au granulés, et faute de surface de stockage, on achète en sac…plastique 🙁 mais je réutilise mes sacs comme sacs poubelles 🙂 que j’agraffe pour les refermer.
    Le shampoing est solide (acheté en attendant que Maman me forme…) même emballé il crée beaucoup moins de déchet qu’en bouteille, et , surtout, les enfants dosent mieux !!!
    Enfin 80% de nos vêtements sont récupérés ou achetés en brocante ou en bourse.
    Voilà pour mes ptites astuces 😉

  40. MCE

    Merci Deen pour tes astuces 😉

  41. Ran_tan_plan

    bonjour, je suis contente de découvrir vos conseils, et je fais aussi pas mal de trucs écolo, je n’achète presque plus de produit d’entretien depuis que j’ai découvert « ma bible » un Prima hors-série,  » ma maison au naturel, 130 astuces pour tout entretenir. Les recettes sont faciles, efficaces, et économiques,
    non polluantes: je fais un désinfectant multi-usage, ( jus de citron et savon de Marseille) mon nettoyant naturel pour le sol(vinaigre blanc, huile essentielle et eau ) pour carrelage, parquet massif, vernis ou stratifié. Et ça marche, je fais mon vapo salle de bains, résultat plus brillant et net que dans les pubs.( vinaigre blanc, liquide vaisselle, huile essentielle de tea tree). Je fais aussi le pschit pour les vitres, efficace pour le réservoir vitre de ma voiture. Je fais la pierre d’argile pour nettoyer les joints de carrelage au sol et pour nettoyer l’ inox. Et pour finir je fais mes petites lingettes démaquillantes, mes essuies tout, ou crocheté ou en tissu, je fais mes torchons dans les vieux draps et je rachète des vieux colliers en brocante pour récupérer les perles en verre ,en céramique etc…. je me fabrique de jolis bijoux originaux ,et Super cadeaux en plus…
    Je composte mais le problème, je suis en lisière de forêt et les sangliers viennent semer la pagaille et se régaler de beau, gros verre blanc.
    Juste un détail, petite, mes parents me donnait mon dentifrice acheté dans le commerce, c’était une petite boîte en métal avec une pâte dure et on mouillait la brosse à dent que l’on frottait sur cette pâte, ça avait un peu beaucoup le goût du savon, c’était après la guerre, j’étais en colo et je m’en souviens… demandé à vos grand- mère….Merci je vais sûrement trouver d’autres trucs à faire

  42. Tiphaine LANGE

    Super article alors eau de cuisson ou eau de la douche et de la machine j’ai encore jamais fait mais pour les wc à tester… les épluchures je les cuisines pas mais je composte les plats cuisinés je devrais arrêter car je sais que c’est mal mais tellement pratiques. Les vers beurk mais j’ai un compost. On a toujours trié. Rhassoul jamais testé mais j’en ai à la maison. J’ai un deo solide. J’utilise aussi SHL et culotte de regle Fempo c’est super. Et brosse à dent bambou je supporte pas non plus donc brosse lamazuna à tête changeable sinon dans ma douche que du solide corps visage et intime et le shampoing je finis celui en bouteille. J’essaie du mieux que je peux d’éviter les déchets. Voilà pour moi

  43. Valérie

    Je trouve très intéressantes les expériences de chacune ! Pour ma part il y a longtemps que nous utilisons un composteur. Nous y mettons également les épluchures d’agrume et bananes mais j’essaie de les découper avant. Occasionnellement nous utilisons des toilettes sèches. Nous cuisinons beaucoup nous-même (mon mari ex-cuisinier mais passionné), notre fils pâtissier, de toute façon nous aimons gouter, expérimenter : végétarien ou pas selon le moment. De toute façon très intéressés par les circuits courts. Nous recommençons le potager (sans pesticides). Le jardin d’ornements sans pesticides depuis 15 ans. J’ai testé la lessive maison au savon de marseille il y a quelques années, à recommencer. J’avais testé le shampoing au rhassoul, j’aimais bien, à refaire. Je teste la toilette sans savon et ma foi, c’est impeccable. J’avais entendu une dermatologue en parler. Je lave les sols au savon de marseille. Le fond de la cuvette des wc à l’acide citrique, c’est impeccable pourle calcaire. Avec ma fille nous utilisons les lingettes démaquillantes que j’ai cousues. Ma fille a testé depuis 2 ans les serviettes hygiéniques. Elle n’utilise plus que ça, du coup je lui en ai fabriqué une ribambelle. Je viens de coudre des essuie-tout avec un vieux peignoir et un vieux morceau de drap. Il faudrait que je fabrique les lingettes pour le ménage, prêtes à utiliser. Je viens de fabriquer des lingettes lavable pour retirer le vernis à ongle. J’utilise beaucoup le vinaigre. Voili voilou

  44. Shannon

    Bonjour,

    10) Cette astuce est présente depuis la génération de ma grand-mère, mais il vrai rare sont les personnes qui l’utilise. Personnellement, je bois l’eau de cuisson des légumes des légumes (vive les vitamines qui sont dedans).

    9) Je n’épluche jamais mes légumes et pomme de terre, car majoritairement tous les nutriments sont dans la peau. Je le fais également pour certains fruits, j’ai encore du mal au niveau goût avec la banane et les agrumes.

    8 et 4) Je tire la chasse d’eau en fin de journée, où quand je vois que la quantité d’excrément est trop importante. Comme ça j’économise de l’eau. J’aime l’idée de récupérer l’eau de pluie. Je ne connaissais pas l’idée de la bouteille d’eau.

    7 et 5) Liée à mon problème de peau, je me lave au savon de Marseille (marius Fabre) quand je suis sale ou en sueur, car sinon je pèle. Sinon, je me rince à l’eau en frottant avec ma main.
    L’avantage pour moi, je lave ma peau (corps, visage et mains), cheveux, dent, vêtements et objets. C’est l’idéal quand on par en voyage en sac à dos, un savon et plusieurs utilité. Après beaucoup de personne ont la peau sèche avec ce savon. Ce n’est pas mon cas.

    6) J’utilise des serviettes hygiénique lavable

    3) J’ai essayé les brosses à dent en bambou (de différentes marques), elles ne m’ont fait qu’une semaine. Les “poils” s’enlever lors du brossage. Certains poils rester coincé entre les dents. Je ne sais pas comment je m’y prend.
    L’idée de la brosse à dent en bambou est génial, mais pas idéal pour moi (pour l’instant).

    2) Mangeant 7j/7 à la cantine (les plats sont équilibré pour mois de 4 euros), je n’ai pas vraiment de déchets alimentaires à part mes quelques peaux de bananes et d’orange. Je ne pense pas que ça vaut le coût pour l’instant mais j’y pense.

    1) J’ai toujours voulu réduire ma consommation de papier toilette quand je n’ai pas de bidet à disposition. Je vais essayer pour voir.

  45. AL

    Bonjour,
    Et pourtant si, cela vous fais des économies d’eau. Ce n’est pas inclus dans les charges, ce qui est inclus c’est une provision, qui fait l’objet du régularisation tous les ans (remboursement ou en sus).
    Sinon, idem pour les lingettes pipi, c’est top, et je ne pensais pas y passer.
    Pour les wc, idem avec le sceau ! Pour ma part, j’ai installé un lave main intégré, l’eau est récupéré directement, et cela me permet de vider mon sceau par là pour remplir le réservoir.
    cdlt.

  46. julia

    bonjour,
    Nous avons également plein de poubelles (verre,déchets, plastiques,compostes,piles,médicaments,bouchons, ampoules, vêtements).
    J’ai un seau dans la cuisine qui me sert à récupérer l’eau quand je rince la vaisselle avant de la laver,que je verse ensuite dans le tonneau pour le jardin. et un dans la SDB le temps que l’eau chauffe avant la douche. Nous prenons rarement un bain.
    Les shampoings et savons sont solides.
    Les chaussettes troués me serve a faire le ménage (poussière, toillettes, SDB…),les vitres, ou ont remplacés le papier toilette ( pour moi, mon conjoint et mes enfants non pas adhérés à l’idée) puis je les mets dans un seau fermer avant de les passer en machine.
    Avec mes enfants nous avons pris l’habitude de demander si quelqu’un va au toilette pour avoir 1 chasse au lieu de 3.
    Le jardin nous donne quelques fruits et légumes pour le plaisir de tous.les PDT ail et oignons qui commencent à germer sont replantés. la salade en ne coupant que les feuilles elle repousse.
    Le gazon sert de paillage dans le jardin.
    Nous cuisinons beaucoup gâteaux,yaourts, glaces,pains,… je me sers dans épluchures de fruits pour faire des sirop ou eau aromatisé.les épluchures de légumes au composte ou en bouillon.
    Je commande mes fruits et légumes chez un grossiste qui me les met en vrac dans une caisse que je lui ramène à la commande suivante.
    Nous usons nos vêtements et chaussures au maximum.
    Les sacs resservent dans la poubelle
    Je fais la chasse aux lumières, veilleuses ou appareils électriques allumés pour rien. mon conjoint me dit que ça devient une obsession,pour moi c’est juste de l’argent en plus pour faire autres choses.
    c’est a peu près tout.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.