Mon budget courses hebdomadaire 100% bio

Je ne sais pas pour vous, mais chez moi le budget courses est important. C’est l’un des postes de dépenses les plus élevés et c’est normal car c’est ma priorité. A la maison, nous mangeons 100% bio. Voici comment je m’organise et quelques conseils pour gérer votre budget courses.

Je vous ai parlé dans un précédent article de ma méthode pour manger sain sans se ruiner. Aujourd’hui, j’ai encore amélioré ma méthode pour faire encore plus d’économies !

Parlons peu, parlons bien. Avant, mon budget courses était de 500€ par mois pour deux personnes en décembre 2016 (entre 100€ et 120€ par semaine). En avril 2017, il n’était plus que de 300€ (entre 60€ et 70€ par semaine). Soit une économie d’environ 200€ par mois, ce qui n’est vraiment pas négligeable. Est-ce qu’on pourrait faire moins ? Oui, sans aucun doute, mais la nourriture est vraiment importante pour nous et je préfère mettre un peu plus cher pour avoir de la qualité.

 

Manger bio, ça coûte cher ?

Beaucoup de personnes pensent que manger bio coûtent trop cher. Est-ce que c’est vrai ? Oui et non. Ce n’est pas un secret, manger sain coûte cher. Si vous mangez des produits de mauvaise qualité, votre ticket de caisse est sans doute moins élevé que le mien. C’est un fait : pour manger de bonnes choses, il faut y mettre le prix. Malheureusement, beaucoup de familles doivent se contenter de produits bas de gammes. Cependant, je ne pense pas que ce soit une fatalité !

Nous avons décidé de privilégier une alimentation saine et pour cela, nous acceptons de rogner sur d’autres pôles de dépenses, comme par exemple le shopping. La nourriture est un besoin vitale et manger est un plaisir. Quand j’avais 20 ans je n’avais pas du tout cet état d’esprit ! Je mangeais pour 25€ par semaine, le plus souvent des plats cuisinés bourrés d’additifs et d’autres ingrédients nocifs. Ce temps-là est révolu (et heureusement).

Comment faire la transition vers le bio

Je ne vais pas vous mentir : manger 100% bio demande une bonne organisation et nécessite de changer vos habitudes. Notre transition au bio s’est fait sur plusieurs mois. L’année dernière, j’allais encore au supermarché et je prenais occasionnellement des produits bio. Puis, nous avons commencé à faire une partie des courses au supermarché, et une partie au magasin bio. J’ai la chance d’avoir un magasin bio Natureo à 10 min à pied de chez moi. Une véritable aubaine !

Au bout de quelques mois, j’ai totalement arrêté d’aller au supermarché. Je fais désormais toutes mes courses au magasin bio. Je me suis rendue compte que les produits bio du magasin bio sont bien meilleurs, et parfois moins cher que ceux vendus en grande surface. Alors au lieu de faire 15 minutes de voiture pour acheter du bio en supermarché, je marche 10 minutes pour acheter du bio dans mon magasin bio.

Apprendre à mieux consommer

Adopter une alimentation bio est avant tout un état d’esprit. Si vous comparez deux paniers de courses, avec des produits identiques, l’un en bio et l’autre en non bio, le panier bio sera plus cher. Maintenant, refaites l’expérience différemment : enlevez du panier bio les produits superflus, les plats cuisinés, les produits suremballés, etc. Vous obtiendrez un panier bio à prix raisonnable (voire équivalent à l’autre panier) et en bonus vous ne mettrez plus n’importe quoi dans votre corps.

Je n’achète que très rarement des plats cuisinés, et si c’est le cas ils sont dans un bocal en verre. Nous ne mangeons ni gâteaux industriels, ni crème dessert, ni viennoiseries en sachet… En revanche, nous allons régulièrement à la boulangerie et je fais moi-même des gâteaux. 

Mon budget : 300€ par mois

Quand je regarde mes derniers paniers de courses hebdomadaires, je constate que j’ai nettement diminué. En moyenne, nous sommes à 300€ par mois. Parfois plus (presque 400€ en janvier) et parfois moins (250€ en mars). Certaines semaines, je fais un plein à 50€ et la semaine d’après ça peut monter à 80€, surtout si j’achète des produits un peu exceptionnels comme le pot de purée d’amandes blanches à 17€ !

A la louche, on mange donc pour 3-4€ par jour et par personne. Ce n’est pas Pékin Express mais nous sommes quand même drôlement fiers ! Evidemment, nous sommes 2 à la maison et nous n’avons pas d’enfants donc ce chiffre doit être remis en perspective avec notre situation. Par exemple, si vous mangez à la cantine le midi, ou si vous avez 14 enfants, ce sera différent. En ce qui nous concerne, nous mangeons tous les jours à la maison soit 21 repas par semaine, sans compter les goûters.

A savoir que les produits d’origines animale comme la viande ou le fromage sont vraiment cher en bio.  Comme on n’en mange pas donc c’est ça en moins sur le budget ! Cependant, si vous en consommez, vous pouvez vous faire plaisir une ou deux fois par semaine avec une bonne pièce de viande, et consommer des produits végétaux le reste du temps. A l’époque de mes grand-parents, ils mangeaient de la viande une fois par semaine parce que ça coûtait cher, et ils s’en accommodaient très bien.

En résumé :

  • des produits 100% bio et si possible local
  • uniquement des produits crus et non transformés
  • un budget mensuel d’environ 300€ pour 2 personnes

Toutes mes astuces pour manger 100% bio sans se ruiner.Click to Tweet

 

Qu’est-ce que j’achète au magasin bio ?

Vous voulez savoir ce que contient mon panier de courses bio ? Uniquement des produits crus, naturels et non (ou peu) transformés. J’achète des fruits à croquer nature ou à incorporer dans une recette (gâteaux ou smoothies), des légumes pour les recettes salées chaudes ou froides, des pâtes, du riz, de la crème et du lait, de la sauce tomate, de la farine et du sucre, etc. Je complète mon panier avec des produits à base de soja, de la compote et parfois de la soupe (si vraiment j’ai la flemme de le faire moi-même). De temps en temps, je m’autorise une pâte à tartiner, un pain d’épice ou du « fauxmage » rappé. J’ai la chance d’avoir beaucoup de temps libre en ce moment, je peux donc cuisiner. C’est très rare que je mette un plat surgelé au four ou que je vide une conserve dans une casserole !

A titre d’exemple, mon budget courses de la semaine dernière était de 57,17€  :

  • fruits et légumes : 17,49€
  • épicerie : 21,17€
  • crèmerie (lait et crème végétaux) : 11,64€
  • frais : 6,87€

 

Comment je gère mon budget courses

Le meilleur moyen de contrôler son budget courses, c’est de planifier ses menus. C’est vraiment indispensable, car cela vous évite de faire des écarts de budget et/ou d’acheter des produits dont vous n’avez pas besoin. Personnellement, je n’ai pas connu la guerre (comme nos parents ou grand-parents) donc je ne ressens pas le besoin d’avoir des placards pleins. Dans ma cuisine, il y a une étagère et un grand tiroir pour mes bocaux d’aliments en vrac. Je range mes fruit dans une corbeille sur la table. Nous utilisons également un frigo pour stocker les produits frais et certains légumes. A la fin de la semaine, le frigo est quasiment vide car je n’ai acheté que ce dont j’avais besoin et j’ai tout utilisé ! Idem pour la plupart des bocaux.

Je vais donc faire mes courses avec mon planning de menus et ma liste des courses (avant j’utilisais une feuille de papier mais maintenant je note tout dans une application mobile). Ainsi, je ne prends que ce qui est nécessaire pour les recettes de la semaine. Bien évidemment, je suis parfois tentée par un petit extra. Dans ce cas je calcule rapidement le montant du contenu de mon cabas. Si j’ai de la marge, je m’autorise cet extra, sinon je le laisse en rayon (et oui parfois c’est dur)(ne faites pas vos courses avec vos enfants ou avec le ventre vide).

Je compare toujours le prix au kilo car on peut vite se faire avoir en comparant uniquement le prix du produit ! Généralement c’est moins cher en vrac, mais pensez à vérifier quand même. Une fois que vous aurez pris vos habitudes, vous ne vous poserez plus la question. 

L’organisation de mes repas

Avec mes courses, je peux faire 4 repas pour le week-end, un ou deux gâteaux pour le goûter et le petit déjeuner, et 5 ou 6 repas pour la semaine.

Voici une autre de mes astuces : cuisiner en grosse quantité pour avoir des restes. Le midi, je prépare un gros plat unique. Il en reste généralement une ou deux parts pour le soir. Comme A. travaille de nuit, il mange assez tôt. Il a juste à réchauffer les restes. C’est bien plus rentable de cuisiner un plat pour 3-4 personnes que de faire 2 repas de 2 personnes.

En résumé :

  • vider ses placards avant de racheter
  • planifier ses menus pour la semaine
  • cuisiner en grande quantité
  • comparer le prix au kilos

Comment calculer votre budget

Ma maman a elle aussi une super astuce pour gérer son budget courses. Outre le fait qu’elle a littéralement un tiroir caisse dans la tête et qu’elle sait parfaitement ce qu’elle a sur son compte n’importe quel jour du mois, elle utilise une méthode vraiment intéressante. Chaque début de mois, elle détermine son budget courses. Disons par exemple 400€. Elle divise tout simplement par le nombre de semaines dans le mois, soit 100€ par semaine pour 4 semaines. Si elle ne dépense que 70€ la première semaine, elle rééquilibre en divisant le budget restant par le nombre de semaines restantes : 110€ par semaine. Idem si elle dépense plus que prévu ! Fastoche, non ?

 

 

Et vous, comment vous gérez votre budget courses ? Vous avez adopté le bio ?

budget courses ma conscience écolo

34 pensées sur “Mon budget courses hebdomadaire 100% bio

  • 04/05/2017 à 21:09
    Permalink

    J’ai deux enfants et un mari qui fait les courses et la cuisine mais qui a été d’accord pour adopté les « bons gestes » dont tu parles : ça fait plusieurs années que le menu est établi à la semaine et on achète de plus en plus bio (mais pas à 100%, il trouve tjrs que certaines choses sont trop chères en bio (pas les fruits et légumes)).
    Et dans les très bons mois, on s’en sort pour 450 euros de courses par semaine (pour 4 environ). Mais dans les mois moins bons, c’est tjrs 550/600 comme avant… Il faut dire que parfois on a besoin de « faire le plein », ou d’acheter certains trucs qu’on ne trouve pas forcément au bio ou qu’on trouve en bio en supermarché et vraiment moins cher (la crème fraîche par exemple…)
    Du coup je suis vraiment admirative de ton buget !! Chez nous on craque très très peu en shopping, depuis des années maintenant on ne mange plus industriel (à part les gâteaux pour le goûter…), on a sacrément réduit les déchets (et de fait les dépenses) dans la salle de bains… Et pourtant je trouve toujours que notre budget courses pourrait s’améliorer ! Mais on fait quasi tout comme toi (le « quasi » doit sûrement être l’explication…)

    Répondre
    • 05/05/2017 à 10:20
      Permalink

      Bravo pour ta démarche, c’est top ! Quand on a une famille, c’est déjà plus compliqué. Nous aussi, on a des mois avec un budget qui explose et on achète certains produits au supermarché. L’important c’est de garder son objectif en vue 🙂

      Répondre
  • 04/05/2017 à 21:10
    Permalink

    Tu sais que tu diminuerais encore plus ton budget en faisant tes courses directement au marché ! direct du producteur à l’assiette. Perso j’ai du mal avec les magasins bio pour les fruits & légumes car ils proposent souvent des produits pas super frais et pas locaux (voire même pas français)
    Végétarienne, je m’en sors pour maxi 30 euros par semaine après je comprends tout à fait que quand on mange de la viande le budget passe à 50 euros (la viande surtout en filière bio est super chère !)

    Répondre
    • 05/05/2017 à 10:13
      Permalink

      Le marché près de chez moi ne propose pas de produits bio, ou alors je ne les ai pas trouvé ! J’essaie de prendre français au maximum et de saison. Il y a sans doute des choses à améliorer dans mon organisation, dans quelques années je serai au top ^^

      Répondre
      • 08/05/2017 à 11:14
        Permalink

        renseigne toi directement auprès des producteurs, nombreux sont ceux qui sont bio sans avoir le label (car payant) 🙂

        Répondre
        • 08/05/2017 à 13:14
          Permalink

          ah je ne savais pas ! je vais me renseigner alors 🙂

          Répondre
    • 08/08/2017 à 15:46
      Permalink

      Bonjour,

      Je suis toujours effarée de voir des personnes qui arrivent à manger en grande partie bio (et qui sont végan ou végé) et qui s’en tirent pour 30 ou 50 euros / semaine !

      Où habitez vous ? et que mangez-vous ?

      En ce qui me concerne, je ne mange quasiment pas de viande rouge (2/3 steaks dans l’année), je mange du poulet environ 2/3 repas par mois et idem pour le poisson ; mon alimentation est composée à 80 % de fruits, légumes, graines (noix de cajou, noisettes, noix de grenoble, ce qui élève aussi pas mal le coût de la facture), je mange des légumineuses et parcimonieusement des céréales. J’achète un fromage et quelques yaourts pour mon fils (nous sommes deux au foyer), pas de gâteaux, un peu de pain de temps en temps. Je mange des oeufs et bois du lait d’amande.

      Je cuisine tous mes plats. Et mon budget se retrouve facilement à 650 euros pour le mois.

      J’achète des huiles végétales variées et de bonne qualité (là aussi ce n’est pas donné).

      Je fais mes courses chez Leader (pour l’eau notamment et quelques fruits d’appoint si besoin en semaine), marché (fruits et légumes d’excellente qualité) et magasin bio pour le reste.

      Bref je ne fais pas d’excès mais il est quasiment impossible pour moi d’être en-dessous de 130 euros par semaine. Alors j’aimerais bien comprendre comment tant de gens qui mangent sainement parviennent à avoir un si petit budget !

      Justine

      Répondre
      • 08/08/2017 à 16:07
        Permalink

        Bonjour Justine 🙂 Je vous conseille la vidéo de Mélanie (chaine et blog « Le cul de poule ») elle explique comment elle fait avec une famille de 5 personnes, je pense que ça pourra vous aider !

        Répondre
  • 05/05/2017 à 11:32
    Permalink

    « Si vous comparez deux paniers de courses, avec des produits identiques, l’un en bio et l’autre en non bio, le panier non bio sera plus cher » ??? est-ce que ce n’est pas l’inverse?

    Répondre
    • 05/05/2017 à 12:47
      Permalink

      oula oui tu as raison je me suis mélangé les pinceaux avec mes histoires de bio et non bio xD

      Répondre
  • 06/05/2017 à 12:27
    Permalink

    Bonjour,
    ma coloc et moi même aimerions adoptons rapidement une demarche bio.

    Mais nous pataugons pour établir les menus et donc notre liste de courses.

    Pourriez-vous svp partager vos menus et liste de courses ?

    Merci par avance.

    Sandra et Géraldine

    Répondre
  • 07/05/2017 à 08:25
    Permalink

    Bonjour article intéressant mais pourriez vous donnez un exemple d’une semaine de menu? Car je tourne souvent en rond…
    Merci d’avance

    Répondre
  • 07/05/2017 à 11:04
    Permalink

    Bonjour
    Top comme démarche. A la maison c’est pareil. Seulement je suis un peu déçu qu’au marché aucuns produits ne sont bio et sont à 50cts plus cher qu’en boutique bio. Tout ça parce que c’est du local… Et pas du résonné en plus !! Les gars sont très sympa mais niveau budget ça fait mal… Je me suis déplacé à 60km de Paris pour espérer avoir plus de produits naturels et bio mais non c’est des amap qui fournissent uniquement paris… Hummmm pas de vente directe donc on se rabat sur les magasins bio qui sont pour le coup moins cher !
    Bel article, merci à vous.
    Belle journée à tous

    Répondre
    • 07/05/2017 à 15:34
      Permalink

      Moi aussi j’ai du choisir entre bio et local car le marché de Fresnes ne propose pas de produits bio à ma connaissance 🙁 j’essaie de prendre de la production locale c’est déjà ça 🙂

      Répondre
  • 07/05/2017 à 14:20
    Permalink

    Bonjour Sophie,
    Enfin un article complet sur le bio, qui pour moi est un concept très « abstrait »
    Bravo et merci pour ces informations

    Répondre
  • 09/05/2017 à 19:21
    Permalink

    Hello!
    Merci pour ces bons conseils. Je ne vais quasiment plus dans les grandes surfaces et fais 90% de mes courses chez bio c bon, biocoop mais aussi au marché car celui à 3 min a pieds de chez moi propose des fruits et légumes bio et/ou de la région. Rien que de ne plus utiliser la voiture (je fais tout à pied et en centre ville), c’est un gain de temps et d’argent. Et je fais également mes menus à l’avance. ça évite d’acheter du superflu qui finit souvent par pourrir au fond du frigo… Sinon je vais aller faire un tour sur l’article « manger sain sans se ruiner ». J’ai hâte de lire tes bonnes idées.
    Biz et bonne soirée!
    Mimi

    Répondre
    • 10/05/2017 à 08:36
      Permalink

      Hello 🙂 un marché bio à 3 minutes pied, quelle chance ! j’adore aller au marché mais celui de ma ville n’est pas bio et à pied ça fait un peu loin (en plus c’est en bas d’une pente, faut remonter avec le cabas :p). Je suis ravie que mes conseils te plaisent et bravo pour ta démarche, c’est top 😉

      Répondre
  • 11/05/2017 à 07:15
    Permalink

    Coucou !
    Je fais sensiblement pareil, planning des menus (une base selon moi pour maîtriser son budget et éviter le gaspillage alimentaire) et une liste des courses qui en découle. Pour la méthode de ta maman, je fais aussi ! Je rajouterais juste un truc que j’ai appris avec le temps, c’est de faire le point en milieu de semaine sur ce qui reste dans le frigo et voir s’il n’y a pas trop pour le restant de la semaine. Il m’arrive encore d’avoir quoi manger pendant 8 repas alors que je n’en prendrais que 6 (sortie de dernière minutes, pas faim un soir, vu trop grande sur les quantité etc.), du coups congélateur, et je ressort la semaine d’après :).

    Mais super article !

    Bonne journée 🙂

    Répondre
    • 11/05/2017 à 10:33
      Permalink

      Les menus c’est la base ^^ Ca m’arrive aussi de devoir rectifier en cours de semaine, comme par exemple hier quand j’ai fait trop de protéines de soja ! J’en ai pour 3 jours, je vais devoir réorganiser mes menus. Et sinon, zou au congélo !

      Répondre
  • 13/05/2017 à 14:04
    Permalink

    J’adhère complètement au fait qu’acheter bio n’est pas plus cher au final si l’on est vegeta*ien.
    Par contre je ne planifie pas mes repas car je vais au marché. Comme j’achète local en majorité et de préférence, de saison et en plus bio, impossible de savoir à l’avance ce que mon maraîcher va me proposer. Par exemple, c’est la saison des asperges mais selon le temps qu’il fait, il n’y en a pas toutes les semaines. Donc il faut savoir improviser.
    Et je ne prévois que vaguement mes menus de la semaine. Je ne sais pas si tel jour je mange chez moi ou si j’aurais le temps de cuisiner. Mais avec mon panier de légumes, des bases comme du riz, des pâtes, des légumineuses…que j’achète en vrac j’ai toujours de quoi faire ! Et sinon, je congèle. Donc sans planifier mes menus, je ne gaspille pas.
    Mais maintenant que je fais l’essentiel de mes courses 1 fois par semaine, je ne succombe plus à l’achat du plat préparé acheté le soir en rentrant du boulot car j’ai mes légumes à manger !
    Et depuis, mon budget s’en porte mieux !

    *J’ai lu dans les commentaires que ton marché ne propose pas de bio. Mais c’est vrai que certains font une agriculture raisonnée sans avoir forcément le label. Et peut-être qu’il y a un maraîcher bio près de chez toi où tu pourrais t’approvisionner. Car le local, c’est quand même mieux pour le bilan carbone .

    Aurélie ( latomatesevade.com )

    Répondre
    • 13/05/2017 à 19:22
      Permalink

      Salut Aurélie 🙂 en effet, j’ai eu des retours sur le marché bio et les producteurs qui font de l’agriculture raisonnée, je vais me pencher sérieusement sur la question. Tu as une méthode inversée mais si elle te convient et que tu ne gaspilles pas, c’est le principal ! J’ai essayé de faire comme toi mais j’avais l’impression qu’il me manquait toujours des ingrédients 🙁

      Répondre
  • 19/05/2017 à 04:35
    Permalink

    Clap clap, merci pour cet article Sophie 🙂
    Tu te rappelles quand je t avais dit que soud l impulsion d’un de tes articles je m’étais dit que j’allais planifier les menus? J’ai tenu une semaine avant que la routine reprenne le dessus (ryhtme assez effreiné qui fait que je cuisine au final assez peu, c’est temporaire). Du coup te lire me rebooste pour le fiare plus consciencieusement. Je me dis que ce serait super si tu pouvais un jour par exemple partager concretement pas à pas comment tu planifies ta semaine de menu. À quoi tu penses? (J’imagine qu’il faut avoir une bonne connaissabce des produits frais de saison?) où te vient l’inspiration pour les menus? Etc. Etc. En tout cas ça aiderait bien une novice comme moi 🙂
    Bises <3

    Répondre
    • 19/05/2017 à 09:44
      Permalink

      je crois que j’en ai un peu parlé dans mes articles sur « comment planifier les menus » et « courses zéro déchet » mais je vais t’expliquer ici ce sera plus simple (et je ferai un article pourquoi pas !)^^ chez nous on fait les courses le vendredi (trop de monde le samedi). Le vendredi matin, je remplis mon tableau sur mon telephone (avant c’était sur papier). J’ai une trame de base : lundi, c’est pâtes, mardi c’est riz, mercredi c’est légumineuse, etc. Je regarde soit dans mes livres de recettes, soit dans la liste de nos plats favoris. Je prévois aussi un ou deux gâteaux, je garde un jour de libre pour manger les restes ou un restau. J’ai une application fruits et légumes de saison sur mon téléphone qui me permet de vérifier si mes recettes sont possibles (ça se joue parfois à un mois près, mais grosso modo la tarte à la tomate en hiver c’est pas possible ^^). J’espère que ces qq conseils pourront t’aider et je ferai un article plus détaillé très vite !

      Répondre
      • 21/05/2017 à 11:31
        Permalink

        Merci Sophie! Tu t’es directement mis à planifier les 5 jours de la semaine, ou ça s’est fait progressivement? (genre programmation sur 3 jours, puis 5, puis 7, etc.)

        Répondre
        • 22/05/2017 à 09:04
          Permalink

          Directement les 7 jours de la semaine et là j’envisage de passer à 15 jours voire 30 pour faire les courses moins souvent :p

          Répondre
  • 30/05/2017 à 23:05
    Permalink

    « Par exemple, si vous mangez à la cantine le midi, ou si vous avez 14 enfants, ce sera différent »: merci pour le grand éclat de rire, heureusement que j’étais pas en train de boire au moment où j’ai lu cette phrase 😀
    Je découvre ton blog et franchement, j’adore tous tes articles, et ton écriture est super agréable. Merci pour tout ça!

    Répondre
    • 31/05/2017 à 20:47
      Permalink

      haha tant mieux si je te fais rire ^^ il y a souvent des gens qui me disent que mes conseils ne sont pas efficaces et qu’ils ne peuvent pas les mettre en place, mais il faut bien garder en tête que chaque situation est différente et qu’il faut adapter à ses impératifs 😉 Merci beaucoup pour tes compliments et bonne lecture 😉

      Répondre
  • 26/07/2017 à 18:57
    Permalink

    100% bio, zero déchet, et le plus local possible. Un seul magasin bio ici, et je me rends compte que les prix sont assez élevés, mais c’est un choix de vie.
    Pour une famille de 5 personnes, végétalienne et sportive de surcroit, on tourne sur du 120€ par semaine.

    Répondre
    • 27/07/2017 à 12:12
      Permalink

      tu as bien raison, c’est un choix à faire. Après tout la nourriture c’est très important ! J’essaie de réduire mon budget au maximum mais je commence à me sentir frustrée :p

      Répondre
  • 03/08/2017 à 07:25
    Permalink

    Bonjour,
    Voilà des années maintenant que nous faisons attention à notre alimentation et personnellement j’ai remarqué que le bio devenait de plus en plus cher.. je m’explique, nous sommes 5 à la maison,voir 6 quand notre grand revient… mais si je devais acheter tout bio (nous mangeons énormément de fruits et légumes en plus des confitures, compotes, soupe, sauce tomate toutes faites maison) je serais sur la paille, car 6.90 le kilo de pêches (pour une semaine ils nous en faut au moins deux kilos et au marché non bio elles sont à 2.90), idem pour les nectarines, abricots (dernièrement 9 euros les 10 kilos de bergerons au marché non bio de notre village) en pleine saison je précise et français et je ne parle pas des cerises qui étaient à 10.90 avant de passer à 6.90 sur la fin de saison, 7 euros le kilos de haricots verts (producteurs bio local), 3.50 euros le concombre provenant lui aussi, d’un producteur local je pense que c’est vraiment abusé et de plus en plus inabordable pour des gens à petit salaire et même un salaire conforable, ramenez tous ces prix en franc et demandez vous si à l’époque vous auriez mis 60 francs dans un kilos de cerises moi c’est clair que non au moins par éthique, on évitera aussi de parler des prix des produits bio et vegan, 3.50 le vitacoco 250 grammes pour les tartines du dimanche matin (mon petit plaisir), 10.90 le pot de purée de cajoux pour les tartines de mes fils, (j’ai essayé de la faire moi même mais mon kitchenaid à vraiment souffert donc j’ai laissé tombé, vous allez me dire le beurre de vache coûte moins cher, c’est vrai mais en bio c’est sensiblement équivalent avec le vitacoco, le beurre de vache en vrac est très cher chez nous 11 euros le kilos et le faire soi même n’est pas rentable, 10 euros le litre de crème fraîche chez le paysan du village pour récupérer un peu plus de 250 g de beurre, non ça ne vaut pas le coût.
    à savoir que nous faisons tout maison, le pain, les brioches, pizzas, biscuits, lessive, produit d’entretien, nous pratiquons le minimalisme dans les vêtements, nous faisons le jardin, avons un petit verger (pas suffisant pour faire les conserves pour l’hiver), nous n’avons qu’une voiture, les sorties payantes sont très rares, pas de vacances ailleurs que chez nous, nous n’avons juste qu’un petit crédit maison qui se termine en octobre, nous produisons notre viande pour les jours de fêtes ou de week end si l’envie s’en fait sentir (uniquement de la volaille) si on veux autre chose on se fourni chez le boucher et malheureusement, malgré tout ces efforts c’est quand même le budget courses qui commande, nous avons (pour pouvoir avoir un fond d’urgence en cas de pépins) un budget courses de 250 à 300 euros à 5/6 (les bons mois de paye, et je connais des personnes qui n’ont même pas la moitié du notre) alors autant dire que je suis souvent frustré d’être obligé d’aller en grande surface ou au marché, mais je n’ai pas le choix et j’avoue que lorsque je lis sur les livres que le bio et local n’est pas cher et à la portée de tout le monde je tousse un peu ou alors il existe de supers magasins que nous n’avons pas chez nous…
    Faisant un jardin naturel, et tout manuel je comprends que le bio demande beaucoup de travail (arrosage, désherbage, ramassage) pour un producteur, mais 3.50 euros un concombre tout petit en plus, chez nous il nous en faut 3, ou 6.90 le kilos de pêches !!!!!
    Conclusion le bio pas cher, je reste septique, mais j’approuve la démarche…

    Répondre
    • 03/08/2017 à 15:54
      Permalink

      C’est indéniable, le bio est plus cher que le conventionnel. Même s’il existe des « astuces » pour manger bio sans se ruiner, plus la famille est nombreuse, et plus c’est compliqué. A moins de se priver de certains produits, comme les fruits d’été par exemple qui coûtent une fortune… ce n’est pas simple !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1K Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
+1