Cuisine et alimentation

Batch cooking : mes astuces pour s’organiser

Le Batch Cooking (ou “meal prep”) c’est quoi ? Cette expression anglo-saxonne (parce que en anglais c’est toujours plus swag) désigne une méthode de préparation des repas. Elle consiste à cuisiner une à deux fois par semaine pendant 2 à 3h pour ensuite réchauffer les plats juste avant de manger.

L’avantage du batch cooking, c’est qu’il peut s’adapter à toutes les situations et à toutes les façons de cuisiner. Vous pouvez préparer tous vos plats ou seulement prendre de l’avance sur la préparation. C’est vraiment vous qui choisissez comment vous voulez vous organiser. Il n’y a aucune règle à suivre, l’idée est de vous simplifier la vie, pas de la compliquer.

Je vous parle de batch cooking en vidéo !

J’ai participé à une émission de BFM TV sur le Batch Cooking. Pour voir le replay, c’est ici : “Cuisiner pour toute la semaine”

Qu’est-ce que le batch cooking ?

Pour m’organiser en cuisine, j’ai mis en place 5 grandes étapes afin de gagner du temps en cuisine, faire des économies et réduire le gaspillage.

  1. créer une liste de recettes testées et approuvées
  2. réaliser un menu pour tous les repas de la semaine
  3. lister les ingrédients nécessaires
  4. faire les courses
  5. préparer les repas à l’avance

Je vais vous expliquer comment je fais pour cuisiner tous mes repas hebdomadaire en une seule fois ! Vous allez voir, cette méthode va vous changer la vie. Au lieu de cuisiner 1 h par jour, je cuisine 3h seulement mais en une seule fois. Il m’arrive aussi de faire une 2e session en milieu de semaine (par exemple le mercredi pour les repas de jeudi et vendredi) mais dans ce cas je fais deux sessions d’1h30 à 2h. Cela peut varier d’une semaine à l’autre, mais dans tous les cas, ça me prend toujours moins de temps que de cuisiner tous les jours.

Dit comme ça, ça vous semble sans doute énorme. Gâcher un dimanche après-midi à trimer aux fourneaux ? Quelle horreur ! Eh bien pas du tout, car la méthode du Batch Cooking permet de vraiment gagner du temps sur le reste de la semaine. Plus besoin de cuisiner en rentrant le soir après le travail car tout est prêt, il n’y a plus qu’à réchauffer. Vous vous en sentez incapable ? Ne vous inquiétez pas, c’est aussi ce que je pensais… jusqu’à ce que je me lance. Vous êtes prêt ? Alors on y va, mettez votre plus beau tablier et en avant !

Comment préparer votre batch cooking ?

Le secret d’une bonne session de Batch Cooking, c’est l’organisation. Ne foncez pas bile en tête, sinon vous pouvez être sûr.e que vous allez vraiment gâcher votre week-end. Il faut procéder de façon méthodique. Au début, cela vous semblera compliqué mais rassurez-vous, bientôt vous maitriserez le batch cooking comme un chef !

La première étape, c’est de planifier les menus de votre semaine. Je vous invite à consulter mon article sur le sujet !

Listez et organisez les tâches

Une fois que vous avez fait vos courses, vous revenez chez vous avec un cabas rempli de sacs à vrac et de pots en verre. Il ne vous reste plus qu’à cuisiner. Personnellement, je fais mes courses le vendredi et mon batch cooking le dimanche mais il m’arrive de préparer mes légumes au retours des courses.

La première chose à faire, c’est de lister toutes les tâches de chaque recette. Ne sautez pas cette étape, c’est très important ! Au début, vous aurez sans doute besoin de prendre des notes, mais quand vous connaitrez bien les recettes, vous pourrez le faire mentalement.

Vous devez donc lister toutes les étapes de vos différentes recettes. Pour le moment, ne vous préoccupez pas de l’ordre. On verra ça après. Il faut bien noter toutes les tâches, même les plus petites. Par exemple, pour une recette avec des oignons, vous pouvez avoir :

  • éplucher les oignons
  • couper oignons
  • faire revenir les oignons
  • etc.

Une fois que vous avez fait cette liste (ne paniquez pas si elle est un peu longue), passez à la deuxième étape.

Vous devez maintenant organiser vos tâches. Votre objectif : rentabiliser votre temps au maximum pour que tout s’enchaîne correctement dans un magnifique ballet culinaire. Si vous testez une nouvelle recette, lisez-la au moins une fois en entier pour l’avoir en tête. Voici quelques astuces :

  • épluchez tous les légumes et fruits en même temps. Un économe, un saladier, une vidéo / podcast et c’est parti ! Vous pouvez d’ailleurs réaliser cette étape au retour des courses pour gagner du temps. S’ils sont bio ce n’est pas nécessaire de les éplucher !
  • coupez tous les aliments en même temps, sans oublier de nettoyer la planche et les couteau entre deux (surtout si vous cuisinez de la viande crue).
  • lancez les cuissons les plus longues en premier et les cuissons “minute” en tout dernier
  • pour le four, commencez par les cuissons les plus chaudes puis baissez la température du four pour les plats suivants et éteignez 5 minutes avant la fin pour profiter de la chaleur.
  • si vous avez un robot avec plusieurs accessoires, faites du moins salissant au plus salissant. Par exemple, il vaut mieux découpez des crudités avant de faire votre houmous.

Faites de la place dans votre cuisine et dans votre frigo

Avant de commencer, assurez-vous que vous pouvez cuisiner dans de bonnes conditions. Le plan de travail doit être propre et dégagé, ainsi que votre évier, votre gazinière, votre table, etc.

Tous les ustensiles dont vous avez besoin sont disponibles. Rien n’est pire que de devoir attendre la fin du cycle de lavage pour récupérer votre saladier dans le lave-vaisselle ou de tourner sur soi-même avec un plat bouillant dans les mains parce qu’on ne sait pas où le poser (oui c’est du vécu). Donc videz le lave-vaisselle, les éviers et l’égouttoir à vaisselle.

Si vous avez une table dans votre cuisine, disposez vos ingrédients dessus pour ne pas encombrer le plan de travail inutilement. Une dernière astuce : prévoyez un saladier pour les épluchures ! Cela vous évitera d’ouvrir et fermer la poubelle 14 fois.

En toute logique, votre frigo doit être vide si vous n’avez pas encore rangé vos courses ou plein de nouvelles victuailles (mot compte triple). C’est le moment de vérifier que le frigo est bien propre et que vous avez de la place pour ranger vos contenants.

Sortez les aliments afin qu’ils soient à température ambiante et profitez-en pour donner un petit coup d’éponge !

Préparez vos contenants en verre

Vous avez nettoyé votre plan de travail, sorti vos ingrédients et préparé votre frigo. La dernière chose à faire est de prévoir les contenants pour vos repas et préparations.

J’utilise des boites en verre et des bocaux. Depuis que j’ai acheté le BeSave de Guy Demarle, je peux aussi mettre sous vide des aliments. Je prépare donc mes contenants en les sortants des placards et en les disposant ouverts sur la table. N’oubliez pas qu’il faut toujours laisser refroidir les aliments avant de les mettre au frigo 😉

Les secrets du batch cooking

Quelles sont les étapes du batch cooking ?

Votre liste est prête, vous pouvez maintenant vous lancer dans la préparation des plats. Si vous avez correctement fait les étapes précédentes, les différentes tâches vont s’enchaîner de façon fluide.  Cochez ou effacez les tâches accomplies au fur et à mesure. Faites une chose après l’autre en suivant bien votre fil conducteur. Avec un peu d’entrainement, vous saurez exactement quelles tâches sont plus longues ou plus courtes, lesquelles vous pouvez faire en même temps ou au contraire celles qui demandent toute votre attention.

Préparez vos ingrédients

Je suis sûre que cela vous est déjà arrivé : vous préparez un plat tout en lisant la recette. Au moment où vos oignons deviennent translucides, vous devez y ajouter vos épices… Qui attendent sagement dans leurs boites, dans votre tiroir. Le temps de les sortir et de les doser, vos oignons ont deux fois le temps de cramer dans la poêle. Vous voyez de quoi je parle ?

Pour éviter la catastrophe, préparez vos ingrédients en avance comme dans les vidéos de cuisine. Remplissez bols, assiettes et verres des différents légumes, sauces, épices, céréales, etc. dont vous avez besoin. De cette façon, vous n’avez plus qu’à les mettre dans la poêle ou la casserole en temps voulu.

Nettoyez au fur et à mesure

C’est IMPERATIF !! Votre session de Batch Cooking n’est terminée que lorsque tous les plats sont prêts et que toute la vaisselle est faite ou au moins mise dans le lave-vaisselle. Remplissez la machine et/ou mettez les plats et casseroles à tremper au fur et à mesure, puis lancez la machine et/ou lavez à la main ce qui est sale. Pour éviter de sortir toute ma collection de cuillères, j’essuie ou je rince rapidement la même cuillère pour la réutiliser. Idem pour les bols et les assiettes qui servent uniquement à mettre des légumes ou des fruits découpés.

40 réflexions au sujet de « Batch cooking : mes astuces pour s’organiser »

  1. Super article très complet. J’essaie aussi de cuisiner 2 fois pas semaine. En ce moment le soir c’est soupe et tartines ( fromages toastés, rillettes, …) simple et efficace 🙂

  2. Super intéressant cet article. C’est vrai que l’on peut se laisser vite submerger et passer des heures en cuisine chaque jour si nous ne faisons pas preuve d’organisation. Je cuisine également le dimanche pour ma part.
    Belle soirée,
    À bientot,

  3. Merci pour l’article !
    Effectivement, ce genre de fonctionnement est super quand on rentre tard le soir la semaine. On met les pieds sous la table et on mange bien et on fait aussi des économies. J’ai découvert ce mode de vie sur YouTube, sur des chaînes américaines il y a plein de vidéos de “mères au foyer” qui font les meal preps chaque semaine. Là-bas c’est une vraie tendance ! Et ça inspire chez nous 🙂

  4. Je trouve ton article pertinent, bien écrit, et rigolo … Bravo !!
    Nous on n’a pas de congélateur (enfin juste un mini sous le frigo mais on ne peut pas mettre grand chose dedans) et on rêve de déménager pour en acheter un !! Comme ca, 10 pizzas d’un coup et hop, au congélateur, ça serait tellement pratique pour les soirs où on a la flemme de cuisiner …
    Je ne prépare pas du tout pour toute la semaine, mais je fais souvent (quasi que) des plats uniques, genre tartes ou gratins pour le midi, comme ça ça nous fait 2 jours 🙂
    Bisous !!

  5. cette technique de Meal Prep me tente bcp c’est dernier temps mais j’ai du mal…. surement parce que je n’aime pas cuisiner et que je ne savais pas comment m’y prendre. Je vais essayer de me booster avec cet article qui est très clair.
    Je le fais déjà pour mon petit garçon d’un an alors il n’y a plus qu’à!

    merci pour cet article et bonne journée

  6. J’utilise cette méthode depuis environ un an et j’adore, je ne me verrais pas revenir en arriere. Ceci dit, il y a plein de petites astuces dans ce post (lister les taches) qui devraient me permettre de gagner du temps. Donc merci!

  7. Je pratique également. Je cuisine beaucoup le week-end pour être tranquille la semaine. Mais du coup quand le week-end est chargé ça devient vite compliqué.

  8. Je fais exactement pareil depuis début septembre car j’ai repris le boulot ! Je prépare des plats en grosses quantités, on en mange sur plusieurs jours et ça me permet de me faire un tupperware le midi 🙂 J’y passe 2h le dimanche soir ensuite je suis tranquille toute la semaine, c’est appréciable de n’avoir rien à préparer en rentrant du travail à 19h !

  9. Subjugée cette fois !
    J’ai un besoin urgent d’une organisation béton , et ce n’est absolument pas ma spécialité moi qui vit au fil des saisons sans trop me soucier de cela habituellement ( malgés quelques tentatives infructueuses ) .
    J’ai vu passer cet article sur facebook , je suis venue voir et j’adore .
    Je vais essayer de m’y coller peut être pas tout de suite car les cueillettes en ce moment ne peuvent pas attendre d’être cuisiner une fois par semaine , le rythme est de plusieurs fois par jour ! Et je ne m’en plaint pas .
    Merci pour tous ces détails je teste dès que possible

  10. Merci pour tout ça ! Tu gardes au frigo ou tu congèles ? Si tu gardes ah frgio, est-ce que tu conçois tes menus spécifiquement pour que les plats de la fin de semaine soient les moins périssables ?

  11. Bonjour Sophie,
    Quel bel article, bravo ! Le meal prep change vraiment la vie dès que l’on s’organise un peu et nul doute que tes conseils vont en aider plus d’un.e!
    Bon weekend,
    Mélanie

  12. Merci beaucoup 🙂 j’attends maintenant le dimanche avec impatience, ça m’amuse ce petit challenge hebdomadaire !

  13. Les USA ont de l’avance sur nous dans bien des domaines ^^ ça libère énormément de temps pour la semaine, c’est vraiment appréciable 🙂

  14. Je congèle les plats de la fin de semaine mais une lectrice m’a dit que c’était pas forcément nécessaire car les plats cuisinés se gardent 4 à 5 jours au frigo. Sinon, en effet, il faut prévoir les plats à manger rapidement pour le début de la semaine 🙂

  15. c’est exactement pareil ici 🙂 je rentre parfois à 20h30 donc j’apprécie de mettre simplement un plat au four et c’est aussi bien pratique le midi (au lieu de manger un sandwich infâme !)

  16. Je fais la même chose pour le midi,ca m’évite de manger n’importe quoi quand je rentre du travail.

  17. Merci Sophie, et surtout pour la pause chaton ^^Blague à part, j’ai une petite question: dans le 1er exemple de meal prep, il n’y a pas de repas pour le soir? Comme c’est écrit par exemple mardi et mercredi midi, et que tu prépares pour 2 repas de 2 personnes, du coup je comprends plus bien pour les repas du soir ce que vous mangez. Ou alors je loupe un truc évident (très probable!) – Bisous !

  18. non ce sont que les repas du midi ! je mange au travail le midi et mon chéri mange à la maison, et le soir je rentre à l’heure où il part au travail donc il a déjà mangé… bref le midi c’est plats cuisinés (préparés le dimanche) et le soir on mange de la soupe ou des restes ou des tartines… mais tu n’es pas la seule à ne pas avoir compris !

  19. Ils ont tout compris les ricains 🙂 merci beaucoup pour ton article. En ce moment je sais des sessions soupes et gratins et/ou tarte le dimanche. Je congèle le tout par portions de 4 personnes et normalement je m’en sors. Mon seul “souci” : j ai parfois envie de faire autre chose la semaine 🙂 Bref, merci beaucoup pour cet article complet. À bientôt

  20. J’ignorais que cette méthode avait un nom ! Avec ton article tu as mis un mot sur quelque chose que je veux organiser depuis longtemps, parce que c’est vraiment chiant (il n’y a pas d’autres mots) de devoir se forcer à cuisiner pour le lendemain alors qu’on a qu’une envie s’est de se poser ! Je vais essayer de mettre le Meal prep en oeuvre dès le milieu de semaine ou la semaine prochaine 🙂 . Merci pour ton article !

  21. je crois que les anglophones adorent mettre des noms sur tout (et n’importe quoi). J’espère que mon article te sera utile 🙂

  22. Merci pour cet article grâce à lui je vois comment optimiser encore plus mes sessions de cuisine! J’ai un super robot qui-fait-tout et que j’aime d’amour depuis peu mais le laver peux vite devenir barbant si on a pas un minimum d’organisation.
    Un bel article en tout cas

  23. le robot c’est drôlement pratique mais en effet il doit être opérationnel quand on en a besoin 😉

  24. Perso j’ai un cookeo et un thermomix qui me permettent un gain de temps enorme. Je cuisine au jour le jour mais sans y passer des heures.mais il fautre dire que je travaille chez moi aussi

  25. ça me manque tellement de ne plus travailler chaque jour pour le repas ! Les plats réchauffés c’est pas top…

  26. bonjour je suis une adepte de votre méthode depuis plusieurs années. Je me suis mise à travailler à plein temps donc pas beaucoup de temps. Les jours où j’étais de repos (je travaillais dans le médico social) je faisais mes repas pour la semaine midi et soir et en plus je préparai ceux de mon fils étudiant . Même maintenant que je travaille en partiel j’établis ma liste de menus et je fais ma liste de courses ensuite. Beaucoup de mes amies me prennent pour une extraterrestre et ne me comprennent pas. J’ai trouvé un équilibre et je ne sais pas faire autrement. Merci pour votre blog.

  27. Bonjour
    j’ai vu un reportage qui parlait de votre blog et le fait de cuisiner le dimanche pour le reste de la semaine
    Méthode à essayer
    Merci pour vos explications
    Maintenant il faut avoir les idées et une superbe organisation
    Je pars à la découverte de votre blog et surtout n’hésitez pas à mettre des idées repas pour la semaine.
    Merci pour le blog

  28. Bonjour Karine et bienvenue sur mon blog 🙂 vous trouverez des idées de recettes dans ma rubrique cuisine et j’en poste aussi régulièrement sur facebook et instagram.

  29. Je prépare souvent des meal prep le mardi comme je suis en congé ce jour-là, et qu’est-ce que c’est pratique ! Hop plus qu’à réchauffer, et en général on en a jusqu’au samedi (sauf quand c’est des produits frais qu’il faut manger rapidement). Le week-end souvent on s’octroie des repas en extérieur mais j’avoue que ça fait gagner un temps fou de ne pas cuisiner chaque soir ! Merci pour ton bel article 🙂

  30. Merci pour ce bel article ! J’aimerai préparer tous mes repas de la semaine le dimanche mais je me pose quelques questions. Est ce qu’un repas cuisiné le dimanche se conserve bien jusqu’au vendredi, même au frais ? Peut être qu’il y a des aliments à éviter pour cela.
    Et est ce que la congélation n’altere pas la saveur des plats ? Merci par avance pour le retour de votre expérience.

  31. Bonjour Anna ! J’essaie de garder pour la fin de semaine des plats sans POA (produits d’origine animale) afin d’éviter que ça périme trop vite. UN plat de riz aux légumes par exemple, se conserve assez bien. Et si besoin, je le mets au congélateur, en séparant les différents aliments et la sauce. Depuis quelques semaines j’utilise un appareil de mise sous vide ce qui me permet de varier un peu plus les plats 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.